•                     Conseil à suivre...

     

                         Je viens de lire sur Internet, un article paru dans un grand quotidien de ce jour et intitulé :"Faut-il avoir peur des médicaments génériques ?"...Très, très intéressant pour les patients et pour les médecins...ça donne à réfléchir ....

     

                         "Primum non nocere est une locution latine qui signifie : « d'abord, ne pas nuire ». C'est un des principaux préceptes appris aux étudiants en médecine. Parfois on rapporte l'expression primum nil nocere"

     

                           D'abord, ne pas nuire...Mais il semble qu'en ce qui concerne les génériques, les médecins qui paraissent manquer de toute liberté dans l'exercice de la médecine, sont obligés de prescrire tel ou tel médicament, afin de faire faire des économies à notre Sécurité sociale! Et le patient dans tout ça ? si ça lui nuit, aucune importance sans doute .....Cas de conscience pour les médecins.

     

                          Me référant à cet article que j'avais écrit le 23 octobre dernier "Alors là...il faut que je vous raconte"...je pense que les génériques n'ont pas fini de faire parler d'eux...de même que la Sécurité sociale ! Des économies ? pas en vous vendant les médicaments pour 3 mois au lieu d'1 mois comme prescrit par le médecin...si le médicament est mal supporté par le patient...on jette ! est-ce un bénéfice ça ? Quant aux génériques (pas absolument identiques aux princeps) ils sont très souvent mal acceptés dans tous les sens du terme...Ah oui, d'accord, ce n'est alors pas la molécule qui est en cause, mais l'enrobage ou autres adjuvants...le résultat est le même, ça vous envoie "au tapis" ! mais pour la bonne cause...des économies...Merci mon Dieu, un patient est envoyé aux urgences, mais la Sécu a économisé à l'origine 3 centimes...Au fait, combien coûte une journée d'hôpital ?

     

                           Je réfléchis à m'en faire mal à la tête et je ne peux pas tellement me servir de mon clavier d'ordinateur ma main étant un peu coincée aujourd'hui ! Alors, je ne peux que vous renvoyer à l'article du Figaro de ce jour  "Faut-il avoir peur des médicaments génériques ?"

    par vgrousset . www.lefigaro.fr

     

                            Et moi j'ajoute : qu'a-t-on fait de notre liberté ? Elle disparaît, sans bruit, sur la pointe des pieds...

     

                            

    Google Bookmarks

    16 commentaires
  •                     Mais je n'ai pas de réponse...

     

                        Il y a une dizaine de jours, je racontais sur ce blog que j'avais, comme tout le monde ou presque, reçu un avis d'imposition concernant la taxe d'habitation, ET la taxe sur l'audiovisuel...Cette dernière taxe m'étonnait un peu, quoique.....Depuis des années, j'étais dégrevée, après une erreur l'année dernière, erreur reconnue par le service des impôts qui m'avait restitué une somme de 123 euros...

     

                        Cette année, j'étais à nouveau taxée ! Erreur ou pas ? J'ai donc téléphoné au Service de ma ville où une très jeune fille (sa voix était très, très jeune), m'a répondu sèchement : "Mais Madame, si vous avez des revenus, c'est normal de payer" ! Mais comme je suis têtue et que j'avais vu une adresse mail, j'ai fait ma réclamation par cette voie le 10 octobre...Le 11, je recevais la réponse en retour, m'avisant qu'il avait été procédé au dégrèvement, que je n'avais pas à payer la somme qu'on me réclamait et que j'allais recevoir un avis de dégrèvement par voie postale, dans les tout prochains jours. J'étais évidemment très contente, mais voilà, j'ai été amenée à réfléchir et à me poser des questions :

                         Tout d'abord, les employés qui établissent les feuilles d'impôts, ne sont contrôlés par personne ? "De mon temps", le travail (même dans l'administration) était contrôlé par des chefs....Passons...

                         Mais si l'erreur est humaine, elle pourrait aussi être volontaire dans cette période de "recherche de capitaux" tous azimuts .... Et il y a sûrement des personnes qui paient sans rien dire...je pense à des personnes âgées comme moi, qui n'ont personne pour les aider et qui ne sont pas très "confortables" avec la compagnie des papiers ! Sur la quantité d'erreurs (je n'ai pas la prétention d'être la seule à qui cela arrive, surtout deux ans de suite), même si 5 ou 6 personnes par ville ou village de France, paient sans  réclamer, ça arrive à faire une somme rondelette....Ben voyons ! en cas de disette, tout est bon à prendre ! Là, je sens que je fais du mauvais esprit, mais tout de même, la question est posée....

     

                           En résumé, je suis bien contente d'être rouspéteuse et de ne pas lâcher prise bêtement ! C'est qu'on arriverait à se méfier vous savez !

     

                           


     

                          

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                      Est-ce que je manquerais de patience ???

     

                         Aujourd'hui vendredi, c'est le jour où je peux me faire accompagner en courses...Évidemment, j'avais été prévenue que mon accompagnatrice serait nouvelle (une fois de plus !) Je crois avoir utilisé en 6 mois tous les employés de l'association censée me fournir une aide....Bon, ce n'est plus que pour octobre puisque je me suis décidée à prendre d'autres dispositions. 

     

                         A l'heure dite, nous voici parties en "expédition"...Je groupe mes différentes courses pour ce jour...et nous nous arrêtons dans un supermarché pour faire mes achats, lesquels sont répartis en deux sacs pour "équilibrage" et mis dans le coffre de la voiture...Il fait très bon ici aujourd'hui, pas loin de 30°. De retour devant la maison, pas de place pour se garer si ce n'est une mini-place...Bon, mon aide très agréable d'ailleurs, m'aide à remonter le tout, posant deux sacs dans ma cuisine, et repart bien vite puisqu'elle était mal garée. A peine 5 minutes après, je m'aperçois qu'un des sacs n'était pas le mien, que son contenu ne m'appartenait pas, et qu'un des miens n'était pas là.. Comme je n'avais pas son n°de portable , j'ai téléphoné à 12h05 à l'association qui ferme à 12h.30....Répondeur me demandant de laisser un message, Mme...étant déjà au téléphone. Je m'exécute et attends qu'on me rappelle...Rien...J'envoie donc un mail...pas davantage de réponse...sauf à 14 heures, je trouve un mail m'indiquant que la personne avait été prévenue...Depuis, plus rien et il est 16 heures. Je me demande ce que deviennent mes fruits, légumes et autres produits frais se trouvant dans le coffre....J'ai envoyé un nouveau mail...à tout hasard...

     

                          Je sais (mais en suis-je certaine) qu'on a fait le nécessaire ...la suite ? bof...je verrai bien...

     

                           Les erreurs peuvent toujours arriver et mon aide était ennuyée de s'être mal garée. Mais si son association m'avait répondu lorsque j'ai téléphoné (ou m'avait rappelée), je serais patiente ! Là, rien ! j'ai eu le répondeur qui m'a répondu "qu'on ne pouvait pas me répondre" et qu'on me rappellerait....Sommes-nous des pions sur un échiquier ? J'avais déjà bien compris que j'étais à leur disposition, ce que je ne voulais pas. Un répondeur n'est pas un interlocuteur...On le met maintenant "à toutes les sauces", pour se débarrasser d'un client qui vous embête....

     

                            Je n'aime pas les répondeurs, sauf dans certains cas. Mais les répondeurs à midi quand une maison ferme à midi 1/2, ou à 16h45 quand la fermeture a lieu à 17 heures...j'apprécie encore moins...Et les clients dans tout ça ?

     

                             Et voilà pourquoi je perds patience !

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                     Des martinets à l'école maternelle...

     

                         Apportés par de jeunes enfants, histoire de remettre les maîtresses dans le droit chemin ... C'est que "ces gens là" Madame, ont besoin d'être éduqués ! Si on les laissait faire, la vie des enfants ne serait plus facile ! La preuve ? Écoutez les informations à la radio ou à la télévision (ce sont les mêmes), et vous comprendrez...Il ne se passe pas un jour sans qu'un enseignant ne soit battu par un élève, de plus en plus jeune : 13 ans, 15 ans, 18 ans...Même les parents s'en mêlent parfois !

     

                          Alors, je pose cette question, faut-il, dès la petite enfance, que nos jeunes partent armés à l'école ? Le martinet est une arme "à plusieurs tranchants" et je ne me souviens pas qu'on ait interdit sa vente ! Alors, je ne crois pas exagérer...ou si peu ! Est-il "interdit d'interdire de faire un petit pipi dans sa culotte ?" hop, un petit coup de martinet sur les jambes de la maîtresse qui ose interdire !

     

                           "De mon temps"...je suis au regret de préciser qu'on ne lisait pas ces informations dans les faits divers ! ils n'existaient pas ! Il y avait un mot qui résumait tout : EDUCATION...Elle était d'abord donnée par les parents, puis à l'école. Les petits écoliers (et même les grands) acceptaient les remontrances, voire les punitions des enseignants, simplement parce que, dans l'ensemble, ils admiraient ceux-ci et les respectaient... Pas la peine de se plaindre à la maison de la sévérité des maîtres, professeurs, surveillants...La réponse était simple "si tu as été puni, c'est que tu l'avais mérité"...Et il fallait s'estimer heureux quand, en plus, le père ou la mère ne rajoutaient pas quelques lignes à toutes celles que vous aviez déjà récoltées pour occuper vos loisirs !Nous n'étions pas parfaits et...nous les chahutions bien un peu ces professeurs ou ces surveillants, mais sans dépasser les bornes !

     

                            Je suis bien d'accord que, parfois, au nom de l'éducation, la sévérité était trop omniprésente....Mais maintenant, à force de laxisme de part et d'autre, nous en sommes arrivés à ce résultat, le NON RESPECT....Si ça me touche autant, ce n'est pas pour moi...je suis arrivée au terme de ma vie (ou presque), mais je pense à tous ces jeunes qu'on critique, qu'on estime pas faciles à vivre, alors que nous n'avons pas su leur inculquer un minimum de politesse et de savoir-vivre....Responsabilité partagée...

     

                            Éducation, morale...remettons ces mots et leurs applications au goût du jour. Sait-on jamais ? ça pourrait être efficace !

     

                           

     

                         

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                     Quelle assemblée !...

     

                         Je viens de me reposer un peu...disons tout net que bien installée dans mon fauteuil, je viens de faire une petite sieste ! que voulez-vous, à certains âges de la vie (premiers âges et...ceux d'après retraite (!)) on éprouve le besoin de fermer les yeux quelques instants en début d'après-midi ....J'allume donc ma télévision et je m'endors devant elle consciencieusement...Aujourd'hui, en me réveillant, j'ai pensé avoir été transportée dans un cirque ! Mais non, c'était juste l'assemblée Nationale !

     

                          Quelle ambiance ! Pour une fois, beaucoup de monde...ça peut arriver.... Pas trop de jeunes, mais la dissipation était bien présente ! Rires (un brin incorrects pour celui ou celle qui essayait de parler). Comme je n'avais pas suivi depuis le début, j'avais un peu de mal à reconnaître "qui était qui" et de quoi il était question...Et les autres députés ? J'avais l'impression qu'ils n'étaient venus là que pour faire du chahut....Et je pensais à mes années d'école et aux suites d'un tel chahut...La porte.... Et pourtant nous n'étions même pas payés...eux le sont et même assez grassement...Comme disent les enfants "c'est pas juste" ! Est-ce un spectacle à donner en exemple ? des hommes et femmes qui sont là pour diriger le Pays et qui ressemblent à des gamins mal élevés ? Et s'il n'y avait eu que les députés, mais non, j'ai aperçu deux ou trois ministres ou anciens ministres...La gauche se moquant de la droite et la droite ironisant sur la gauche, ce n'est pas ça qui va sortir le pays de l'ornière....

     

                            Tout ça n'est pas sérieux et je ne peux vous raconter la suite...J'ai éteint la télévision et je suis passée aux "choses sérieuses" : écrire et publier un article sur mon blog ! ça me défoule et ça ne fait de mal à personne ! On veut remettre les cours de morale à l'école (et ce serait un bien). Pourrait-on envisager d'inscrire quelques petites phrases de morale à l'entrée de l'Assemblée Nationale pour prôner le respect des gens et des idées...et demander le silence quand quelqu'un parle ? ça serait déjà ça !

     

                              Et voilà...j'ai eu un mauvais réveil et mon humeur s'en ressent ! Enfin, tant qu'ils ne se tuent pas entre eux...

    Google Bookmarks

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique