•                      "Taisez-vous, méfiez-vous...."

     

                          Voilà qui me rappelle quelque chose ! C'était au début de la guerre, en 1939, quand on devait se méfier de l'ennemi qui pouvait se cacher n'importe où..."Taisez-vous, méfiez-vous, les oreilles ennemies vous écoutent"... De grandes affiches rappelant ce principe, étaient placardées sur les murs des villes....L'ennemi pouvait rôder et divulguer bien des secrets militaires ou autres...On l'appelait alors "la cinquième colonne"... Nous naviguions en "eaux troubles". Et maintenant ? ce n'est pas la même situation bien entendu, mais les eaux ne sont pas plus claires ! De scandales à arrestation et démission...le climat est malsain. Ah oui, j'oubliais, nous entrons en période électorale bien que celle-ci ne soit pas encore officielle !

     

                           On ne se fait pas de cadeau, tout est bon...Je me trompe peut-être, la politique et moi ne faisons pas bon ménage ! mais je trouve que toutes ces affaires vraies ou fausses qui sont exposées au grand jour, ne le sont pas innocemment...Que des messieurs à la tête de nos différentes institutions, aient des comportements un peu "scabreux" envers les femmes, on le savait déjà...ça se racontait semble-t-il....Souvenons-nous, même des chefs d'état n'étaient pas ennemis du fait...qu'ils viennent d'ici ou de l'étranger ! On laissait faire alors, on en riait même sous cape ! Et voilà que tout à coup, nous retrouvons une morale...Ce qui est choquant aujourd'hui, l'était également hier...mais voilà, nous n'étions pas en période électorale !

     

                            On ne parle plus que de ça...Et les médias étant à l'affût, nous nous dirigeons sur une pente dangereuse ! "Méfiez-vous, taisez-vous"... tout se sait, même ce qui aurait dû sortir depuis bien longtemps...Au fait, pourquoi le silence à l'époque ? Personne n'en sort grandi...J'espère de tout coeur que je me trompe et que la période électorale n'y est pour rien....que, tout simplement ce soit une question de moralité....Il n'est jamais trop tard pour bien faire....



    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                     Quelle différence ?

     

                         J'ai entendu il y a quelques jours un de nos ministres expliquer à la télévision "qu'il fallait remettre l'éducation à l'honneur...qu'il ne fallait plus voir d'élèves arrivant en 6ème sans savoir lire..." Aussitôt, j'ai pensé qu'il s'agissait d'instruction et non d'éducation puisque celle-ci était plutôt l'affaire des parents, et l'instruction celle de l'école ! Raisonnement simpliste de ma part...mais c'était comme ça jadis ! et je suis un pur produit de jadis !

     

                          Et, profitant d'un petit répit au milieu des nouvelles de ces derniers jours, (nouvelles graves relevant elles de l'éducation ?....)je suis allée consulter Wikipédia .... J'ai bien vu que je n'étais pas la seule à me poser cette question de la différence.... Voici ce que j'ai lu (en partie seulement)...

     

                         

                              "Éducation, instruction ou enseignement

    "Le mot « éducation » est directement issu du latin educatio de même sens, lui-même dérivé de ex-ducere (ducere signifie conduire, guider, commander et ex, « hors de ») : faire produire (la terre), faire se développer (un être vivant)2.

    Enseigner, c'est transmettre à la génération future un corpus de connaissances (savoir et savoir-faire) et de valeurs considérées comme faisant partie d'une culture commune. Il est souvent facile de confondre enseignement et éducation. En effet, ce dernier terme, beaucoup plus général, correspond à la formation globale d'un individu, à divers niveaux (au niveau religieux, moral, social, technique, scientifique, médical, etc.). Le terme enseignement, de son côté, se réfère plutôt à une éducation bien précise, soit celle 'de la transmission de connaissances à l'aide de signes'[réf. nécessaire]. « Signes » et « enseignement » dérivent d'ailleurs de la même racine latine. Ces signes utilisés pour la transmission de connaissances font, entre autres, référence au langage parlé et écrit. Mais il faut remarquer que le mot latin « insignis » signifie avant tout : « remarquable, marqué d'un signe, distingué ». Il conviendrait donc que ceux qui restreignent le sens du vocable « enseignement » à la simple création de « citoyens responsables et égaux » prennent conscience du paradoxe étymologique que cette attitude met en évidence.

    Enseigner est donc éduquer, mais éduquer n'est pas forcément enseigner. Il ne faut pas oublier qu'il est du devoir des parents d'éduquer leurs enfants et que le rôle de l'enseignant est d'instruire."...........

     

                             Je ne suis pas tellement plus avancée concernant la différence qui existe entre éducation et instruction ! Et comme je suis têtue, je persiste à penser et à dire que l'éducation doit être réservée en premier lieu aux parents...Les enseignants ont un autre rôle très important, celui d'instruire en mélangeant à l'instruction une bonne dose d'éducation pour appuyer celle transmise par les parents, et éviter peut-être les agressions qui ont lieu dans les écoles et lycées !

     

                              A chacun son rôle....

                  

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                      Qu'en restera-t-il ?....

     

                          On peut se poser beaucoup de questions à la suite de cette annonce d'hier concernant un probable candidat à l'élection présidentielle de 2012...Vrai, faux, coup monté ? dans ce dernier cas, par qui ? Toutes les suppositions sont permises....Quand une personnalité fait de l'ombre, ça peut être à ses adversaires mais aussi parfois au sein même de son camp...

     

                           L'appât du gain ou de la gloire, peut amener certaines personnes à "inventer" une histoire, sans qu'elles se rendent compte des conséquences pour la victime de leurs dires. Un ego démesuré, le besoin ou l'envie d'être "en tête", peuvent amener des hommes politiques ou non, à des actions malfaisantes...ça s'est déjà vu...

     

                           N'étant pas dans le secret des dieux, je ne sais que penser de cette affaire, si ce n'est que, de toute manière, elle donne une mauvaise image de notre pays. Et là, je suis blessée très profondément. Des scandales, j'en ai entendu parler quand j'étais enfant, en 1934 : affaire Stavinsky, affaire Prince pour les plus connues...Il y en a eu d'autres depuis, non élucidées...Suicides nous a-t-on dit...

     

                            Nous sommes entrés en période électorale...la campagne ne s'annonce pas des plus chevaleresques ! Tous les coups sont permis...ce qui me conforte dans mon idée que la politique et moi ne seront jamais de grandes amies...

     

                            Si la "bombe" lancée hier résulte d'un fait réel, alors laissons faire la justice comme pour tout homme, même le plus inconnu...Il y a des lois, chacun doit les respecter. Nous ne pouvons que déplorer cette affaire regrettable... Là aussi, notre pays en aura plus ou moins les retombées et personnellement j'en suis bien triste. J'aime être fière de mon Pays.

     

                             Mais, de grâce, n'oublions pas "le bénéfice du doute". Tout prévenu a le droit d'en bénéficier. 

     

                              De cette affaire, quelle que soit son origine, un ou une adversaire tirera profit ... Et celui qui en fait les frais subira les conséquences à venir...quelle vie sera la sienne ?

     

                               Qu'en restera-t-il ?          

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •                     Je n'étais qu'un chien...

     

                        IMG_0005.jpg Et pourtant, je pense ! De là où je suis maintenant, je m'intéresse encore à tout ce qui se passe sur terre...évidemment, je n'abandonne personne et tout ce qui vous arrive et peut vous contrarier ou vous faire plaisir, me touche également ! J'ai tellement aimé ceux qui m'entouraient !

     

                         Très franchement, je trouve que les nouvelles sur terre ne sont pas bonnes...On parle de guerres, d'agressions, d'enlèvements de personnes, de morosité (et ça je le comprends !). Et de tremblements de terre...ça, je ne connais pas...mais moi qui étais si peureux, je crois que je n'aurais pas aimé .

     

                          Les orages, la sécheresse, les tremblements de terre...les hommes subissent. Mais les guerres...Les humains ne peuvent donc pas s'entendre ? Ils se font volontairement du mal...On attaque même les enfants pour des histoires de téléphone portable...Un adolescent est à l'hôpital, gravement blessé, battu "à mort" par des camarades ! Je croyais qu'il n'y avait que les animaux (dont les chiens...et je n'en suis pas fier !) qui se battaient...Alors, je me demande si, contrairement à ce qu'on dit, les hommes sont doués d'une intelligence qui les fait réfléchir ?

     

                           Je voudrais que tout le monde soit heureux sur terre...Je peux peut-être faire une prière, mais ça ne serait qu'une prière de chien ! Et pourtant, j'aimerais tellement vous rendre service à tous...En attendant, je vous donne un tout petit conseil...essayez de vous aimer tous et de vous supporter puisque vous êtes faits pour vivre ensemble !

     

                            Je vous en serais tellement reconnaissant, parole de Squirou !

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •                      Penser et réfléchir...

     

                         Ne rien dire ne veut pas dire qu'on ne pense pas...Et je pense à toutes ces années dont certains, l'idolâtrie aidant, sont nostalgiques.... Chacun est libre de penser ce qu'il veut, nous sommes en démocratie...

     

                         Je n'aime pas ce qui est théâtral, grandiloquent...Je suis pour la simplicité et surtout l'efficacité, dans la discrétion. J'aime la franchise...J'avoue que j'ai été bien souvent déçue. Serais-je trop innocente ? Je voudrais croire en des hommes désintéressés, qui "roulent pour nous" alors qu'ils roulent pour eux ! pour leur gloire ! mais quelle gloire ? Je ne m'intéresse pas à la politique, je n'aime pas et n'y comprends pas grand-chose ! Les politiques ont des vêtements interchangeables dont la couleur change suivant les situations .... C'est l'image que je m'en fais...Et la déception est pour nous....

     

                          Alors, de grâce, pas d'admiration outrée, ce qu'on appelle idolâtrie....Nous avons eu un grand homme pendant et depuis la guerre, on le respectait, on l'aimait, on reconnaissait ses mérites et son intransigeance...Les gens de ma génération en parlent encore parce que, grâce à lui, nous avons retrouvé notre liberté et notre dignité que la "drôle de guerre" nous avait fait perdre...Il n'était pas facile à vivre peut-être ce "grand Charles", mais il aimait la France...et la faisait respecter à l'étranger...Il se moquait bien de plaire ou non ! Il agissait pour nous...il est parti un jour "sur la pointe des pieds", sans faire de cinéma. C'était un homme discret...


    Google Bookmarks

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique