•                     Le but d'un blog...

                        Jadis, les jeunes filles se confiaient à leur petit carnet secret, fermé à clé, et que personne n'avait le droit de lire ! Maintenant, le blog a remplacé ce carnet...Et grâce à qui ? grâce à l'ordinateur en tout premier lieu et ensuite à Internet, ces deux outils qui n'existaient pas et qui nous manqueraient tellement s'ils disparaissaient ! Le blog ? mais il sert souvent à déverser sa bile, à dire tout ce qui ne va pas dans notre pauvre monde....et à nous occuper pour le meilleur et pour le pire ! On y trouve de tout, des joies, des peines, des lamentations, des récriminations, des secrets qui ne restent pas trop secrets, le web se chargeant de les divulguer...Il n'est pas un bon confesseur celui-là, il écoute tout, enregistre tout et à l'occasion en fait profiter le monde entier ! Aucune discrétion !

                         Et pourtant, c'est à mon blogque je vais confier qu'aujourd'hui, tout va mal ! Ses deux copains, ordinateur et web me font des misères...Je voudrais me plaindre, mais à qui ? et de qui ? Je voulais passer une commande sur le site d'un magasin d'alimentation...J'en ai passé trois ! Aucune n'a bien fonctionné...J'ai cette réponse à chaque fois "identifiant et mot de passe incorrects"...Il n'y a pas qu'eux ! J'ai tout fait, j'ai téléphoné au magasin où une jeune femme charmante m'a répondu et m'a guidée...Rien à faire, mes commandes sont parties je ne sais où et je ne serais pas livrée (puisque je n'ai pas payé !). Il ne me reste qu'à me faire accompagner pour aller faire des courses...Et à prier pour que, pris de remords, le magasin ne fasse pas de recherches, ne retrouve pas mes commandes et ne me les livre toutes les trois ! Il parait qu'il n'y a aucun danger puisque je n'ai pas réglé "en ligne" ! Bon, je veux bien, mais à qui se fier ?

                           Quelle journée ! Jadis, on allait chez le commerçant du coin et le tour était joué. Et il n'y avait pas d'ordinateur, et pas Internet, et pas d'achats en ligne... Aujourd'hui, j'en suis réduite à déverser ma bile sur ce blog. Est-ce bien son rôle de m'écouter ?

                        

    Google Bookmarks

    11 commentaires
  •                     Uniquement en littérature ?

                         Le "nègre littéraire" est celui ou celle qui écrit et publie une oeuvre sous le nom d'un personnage plus connu, lui restant anonyme ! On ne peut tout avoir, le plaisir d'écrire et la notoriété...Il faut savoir partager ! C'est assez courant en littérature, mais est-ce seulement en littérature ? Combien d'ingénieurs, de chercheurs qui font des découvertes et ne sont pas connus ni...reconnus ! Combien d'employés font "tourner" une entreprise en restant dans l'ombre ? Combien...combien... On ne les appelle pas "nègres", on ne les appelle pas, tout simplement ! on les ignore... C'est parfois ce qui est décourageant. Et je trouve, à entendre parler autour de moi, que cela arrive de plus en plus.

                          Jadis, il n'était pas rare de voir un employé prendre des galons sur le terrain, "sur le tas" comme on disait alors. On reconnaissait ses mérites, son savoir et très souvent son désintéressement. L'intérêt, c'était de réussir un travail, de le faire du mieux possible, pour sa propre satisfaction et la satisfaction de l'employeur. Et quand les chefs vous confiaient un travail difficile, c'est qu'ils avaient confiance en vous, ce n'était pas pour se débarrasser d'une corvée et s'en attribuer tous les mérites par la suite ! Si les lois sociales ont donné plus d'avantages aux salariés, ce qui n'était que justice, il me semble que maintenant, la considération a disparu...Je ne travaille plus depuis bien longtemps maintenant, mais je regarde quand même ce qui se passe ... La formule "on n'a plus besoin de vous, on vous jette" que l'on entend souvent n'est peut-être pas exagérée...Il y a certainement des exceptions, mais....

                           Il en est ainsi du "nègre littéraire". Qu'advient-il de lui quand il ne sert plus ? Il n'est plus rien. Et je me pose cette question : Comment fait un "écrivain de renom" lorsqu'il reçoit un prix ou obtient un succès pour n'avoir fourni que son nom ? Ce n'est pas toujours un écrivain au sens réel du terme, c'est parfois une personnalité au nom célèbre....Personnellement, ça me gênerait...question de conscience !

                            Pourquoi cet article aujourd'hui ? Un mot est passé au-dessus de ma tête, je l'ai attrapé au vol et j'ai écrit...sans l'aide d'un "nègre" !

                          

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                                        La valeur des choses...

                        Il fut un temps ou pour cinq sous, vous aviez droit à deux caramels...Dans ce même temps, pour cinq fautes, vous aviez droit à un magnifique zéro...Décidément, on comptait beaucoup par groupes de cinq...Mais il était préférable d'obtenir pour cinq sous de caramels , qu'un zéro pour cinq fautes ....Maintenant, les deux ont disparu de notre horizon...Les caramels sont restés et s'obtiennent en sachets d'au moins 100 grammes, le zéro est resté (?) et s'obtient vraisemblablement par paquet de 100 fautes...et encore !

                         Hier matin, j'ai eu l'occasion de lire un échange entre anciens élèves d'un collège, s'étant retrouvés grâce à ce petit "f" que je vois placé "à l'insu de mon plein gré" à la suite de mes articles...Nous connaissons tous ! Et, alors que ces élèves heureux de se retrouver critiquaient leurs anciens professeurs (inaptes, incapables etc...) J'ai pensé tout d'abord qu'ils avaient raison de les juger ainsi, le résultat de leur enseignement étant catastrophique ! Il fallait déjà déchiffrer ce langage codé, en extirper les fautes volontaires ou non, et comprendre ce français indigne d'un français ! Si j'ai bien compris, ils étaient en fin d'études au collège à l'époque, donc 15/16 ans...Désespérant ...Ce n'est pas possible, écrire comme ça, il faut le faire exprès ! se forcer, en rajouter...Messieurs et Mesdames les Professeurs, je ne vous critique plus, je pense au contraire que vous avez bien du courage pour exercer ce métier si décourageant !

                        "Si jamé j'oré écri come sa, j'oré u dé an nui aveq lé col é aveq mé paran".....

                        Je ne suis pas très douée pour cette nouvelle langue....Je pourrais peut-être entrer en 3ème ? je me sens "au niveau" !

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                         En lisant...

                            Depuis plusieurs jours, un livre me passionne et m'amuse. Il m'a été offert par mes enfants et son titre "annonce la couleur" : 200 mots et expressions à sauver ! L'auteur ? Bernard Pivot. Il sait de quoi il parle...Le style est agréable et j'y retrouve tant de mots ou d'expressions qui ne sont plus employés parce que trop vieux, plus à la mode, ou simplement indifférence.... Il a été le bienvenu ce livre à un moment où justement, je me disais que je ne savais plus parler....Je ne suis tout bonnement pas à la mode !

     

                          La semaine dernière, voyant et écoutant une publicité à la télévision, j'ai pensé que je devrais bien me mettre au goût du jour. Il s'agissait de vanter les mérites d'un produit d'entretien qui fait tout, de la cave au grenier...du sérieux quoi ! La femme qui l'utilisait et devait être épouse et mère de famille, faisait remarquer tout en repoussant une mèche de cheveux (là, pas de miracle, quand vous faites le ménage à fond, la coiffure en prend un coup ), que cuisine et salle de bains encrassées comme ce n'était pas pensable, devenaient "impec", que tout était "nickel"....sans presque frotter...Elle ne nous disait pas qu'avant "ça craignait grave", ce n'était sans doute pas dans son texte ! Ni que c'était trop top....

                          Alors, je le répète, j'ai pensé que je ne savais plus parler...Une chance, j'avais compris...Mais tout de même, il faudrait bien que je révise mon vocabulaire, je sens bien que je retarde un peu...S'il y a des mots à sauver il y a aussi des mots à ne pas brader ! Nous voulons aller de plus en plus vite en abrégeant mots et expressions et ce n'est même pas joli ! Et cette jeune femme qui faisait la publicité devait être une maman chargée de l'éducation de ses enfants...Comme aurait dit le regretté Fernand Raynaud "y a comme un défaut"...Apprenons aux enfants à bien parler, nous avons les mots pour ça et l'orthographe ne s'en portera que mieux... Bien sûr que la langue évolue, c'est normal...Mais n'abrégeons pas trop. Il y a déjà les SMS pour ça et c'est dommage. Parlons moderne, soit...mais parlons correctement." 200 mots et expressions à sauver", et dans la foulée, sauvons le français ! même le français moderne !

                           

                           

                           

                           

    Google Bookmarks

    16 commentaires
  •                     Vrai ou faux ?

                        En regardant sur Internet les nouvelles brèves du Parisien, il y a deux ou trois jours, j'ai lu qu'un chat aurait été contaminé par le virus H1N1.? En a-t-on parlé à la télé ? je n'en sais rien, je n'ai rien entendu...Cette nouvelle a-t-elle été confirmée ?

                        Ce qui m'étonne, c'est que notre ministre ne semble pas avoir commandé des vaccins pour ces amis de l'homme que sont les chats, elle l'aurait dit ! Et les chiens alors ? Faut-il que tous se promènent avec un masque ? Il y a sûrement quelque chose à faire....Peut-être pourrons-nous partager les vaccins humains en trop...ou même en prévoir d'autres ? Les laboratoires ne seront certainement pas contre, et la Sécurité sociale ne risquera rien, elle ne sera pas dans le coup !

                         Ah ! cette grippe dont on parle tant, elle pose problème ! "On ne nous dit pas tout" ....Anne Roumanoff a bien raison....

                         

    Google Bookmarks

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique