•                                        C'est officiel !...

                        Quelle nouvelle entendue hier aux actualités de la télévision ! Je n'en reviens pas !...Il paraîtrait (attention, conditionnel) que...le pouvoir d'achat des français a augmenté en 2009 ! Ben ça alors !!! Quand je pense qu'il aurait suffi d'un rien pour que cette nouvelle reste inconnue pour moi et pour bien d'autres ! C'était vraisemblablement un secret bien gardé... On ne pouvait pas s'en douter...J'ai immédiatement interrogé mon porte-monnaie et consulté mon compte bancaire ! Rien...eux-mêmes n'étaient pas au courant ! Depuis le temps qu'ils essayaient de me prouver le contraire...A qui peut-on se fier ?

     

                         Et voilà, à cause de ces deux-là (porte-monnaie et compte à la banque), j'ai des doutes ! Ils ne veulent pas revenir sur leurs conclusions...Je me sens coupable...J'ai dû, ignorant que mon pouvoir d'achat avait augmenté, faire des dépenses inconsidérées...Voyages ? non, je n'ai plus l'âge...Dépenses somptuaires pour des sorties en ville ? Repas trop copieux ? J'ai peut-être acheté davantage de bouteilles d'eau minérale ? Y a un truc que je n'arrive pas à cerner...Et je me demande si, tout bonnement, j'ai mal entendu...si je n'ai pas rêvé ? Un rêve, ça idéalise, alors j'ai peut-être rêvé que mes revenus avaient augmenté, que j'avais plus d'argent, que les loyers baissaient de même que l'essence, l'électricité, le gaz etc...

     

                         Je répète donc cette nouvelle qui en laissera plus d'un sceptique...Moi, j'aime ce que je comprends et ce que je comprends est simple : à partir du moment où les revenus n'augmentent pas et que le pain, la viande, les légumes, les trains, le tram, le métro, et tout le reste augmentent, ne serait-ce que d'un centime (reconnaissez ma modestie en la matière !) il vous reste moins d'argent en fin de mois et 12 fois moins en fin d'année ! CQFD.....Simpliste ? Comme disait mon mari, plein de bon sens et d'humour "moi, les courses, je les fais avec un porte-monnaie, pas avec une règle à calcul"...ça voulait tout dire ! Et comme la règle à calcul c'est amplement dépassé, on peut rétorquer la même chose à tous ces calculateurs-financiers qui osent essayer de vous démontrer que tout va bien ! En sont-ils vraiment persuadés ?

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                               Toutes ces recommandations, jadis !

                        Recommandations ? plus exactement des préceptes inculqués dès le plus jeune âge et même au-delà, aux jeunes enfants...Il y avait "ce qui se faisait" et ce "qui ne se faisait pas" ... Dire bonjour, au revoir,s'il vous plaît, merci, pardon...ça se faisait.  Pour un garçon ou un homme,garder son béret sur la tête ou sa casquette ou son chapeau quand on entrait dans une pièce, ça ne se faisait pas ! c'était impoli, voire incorrect ! Tout ça et bien d'autres choses, faisaient partie du savoir-vivre et du respect de l'autre...C'était automatique et même dans les "milieux défavorisés" comme on dit maintenant, les mêmes règles existaient...Les enfants d'ouvriers étaient bien élevés...c'était ça la richesse de leurs parents....

                         Il faut bien constater que maintenant, il y a des petits manquements à ces règles toutes simples...On respectait les parents, on respectait les maîtres...On voit encore des enfants très bien élevés fort heureusement, mais ils étonnent et "détonnent" ! Nous n'avons plus l'habitude... Préciosité diront certains...pas le temps de tout ce bla-bla diront d'autres...S'il fallait s'arrêter à tous ces détails...Depuis qu'il faut "interdire d'interdire" on dirait que quelque chose a été détruit...Chacun faisant comme il veut, quand il veut, "tout fout le camp" ... C'est ainsi et parfois ça fait un peu mal...Un jour ou l'autre, il faudra bien revenir à des notions de bien et de mal...Mais comment ?

                          Je fais tous les jours cette constatation, cette comparaison avec jadis, et je me dis que nous étions heureux quand même...Ce n'était pas pesant, depuis le berceau ou presque, nous avions l'habitude... Pas de rancoeur, juste un peu de tristesse peut-être ?

                          Pour teminer sur une note plus gaie, cette petite anecdote...Mon fils aîné, lorsqu'il avait 3 ou 4 ans, était "toujours dans nos jambes", suivant une formule consacrée. Et je lui disais "mais pars donc (sous-entendu : de là)" Vas-t-en, pars donc...pas grande différence. Alors je me suis aperçue qu'il disait très poliment "Vas-t-en", au lieu de dire "pardon"! La phonétique est importante pour les enfants...

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                     Simple constatation...

                        Je ne grogne pas, je constate ! Aujourd'hui veille de l'Ascension et de "pont" pour la plupart, pas facile de téléphoner à divers organismes...Les répondeurs sont de service et le propre d'un répondeur, c'est...de ne pas vous répondre ! Il vous dit de laisser un message, qu'on vous rappellera...Mais vous ne savez pas quand et vous n'avez pas la solution à votre problème...Et on ne vous rappelle pas...

     

                         Depuis ce matin, je me démène, je transpire (par ce temps frais, c'est un comble)...et j'arrive en fin d'après-midi sans avoir pu obtenir les renseignements que je cherche ! Bon, puisqu'il en est ainsi, j'attendrai donc...c'est "Fermé jusqu'à Lundi"...Pas vraiment fermé aujourd'hui, mais votre interlocuteur que vous désirez tant, n'est pas disponible ! S'il y a des nuances dans les mots, le résultat, lui, est identique : vous repasserez ! Week-end oblige...C'est normal, chacun a droit à son repos...

     

                         Mais, je ne peux m'empêcher de penser à cette époque bénie où nous avions du travail, travail que nous devions accomplir dans le cadre d'horaires stricts...Comme dans l'armée "Avant l'heure, c'était pas l'heure, après l'heure, c'était plus l'heure"...Encore que...il n'était pas rare que le "après l'heure" s'éternise un peu... Si on ne partait pas avant l'heure, il nous arrivait "de prolonger un peu le temps qui nous était imparti", histoire de finir un travail ! Là encore, comme pour toutes choses, les progrès sont arrivés et nous ne pouvons que nous en réjouir...Les avancées sociales sont venues à point pour arrêter des dérives et des abus. C'est très bien ainsi et puisqu'il y a eu des lois faites dans ce sens, respectons-les...en tous sens ! Et respectons les usagers qui n'aiment pas trouver portes closes, téléphones muets, aux heures normales de bon fonctionnement !

     

                          Il est bientôt 17 heures...Nous ne sommes pas à quelques minutes près, je "ferme" à 17 heures...Bon week-end ! A lundi !

     

                         

     

                        

     

                        

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                                        "Haro sur la fessée"...

                        C'est le titre d'un article que j'avais publié sur ce blog, le 18 juin 2008, il y aura bientôt deux ans ! Il était alors question de légiférer sur la fessée...Bon, j'ai honte, je n'ai pas changé d'avis, alors que j'ai lu hier que les "people" s'en mêlaient....Et le Conseil de l'Europe !

     

                         Fessée, tapes sur les mains : NON ! Envoyer au coin : OUI ! Il y va paraît-il de la dignité et du respect de l'enfant...Moi, je veux bien tout ce qu'on veut, mais, tout de même...Je pense en tout premier lieu qu'à notre époque, il y a bien d'autres questions plus graves à traiter en priorité. Si je suis pour le respect de la dignité de tout être humain, donc des enfants, je suis aussi, oh mais là à fond, pour le respect de la dignité des parents, des enseignants, des pompiers, des policiers...enfin de toux ceux qui essaient vainement de maintenir un semblant d'ordre et d'éduquer.

     

                         Est-il normal de voir des enfants taper sur leurs parents, agresser leurs camarades, leurs professeurs, les tenir pour moins que rien ? Là, je pense qu'il y aurait lieu de faire quelque chose. Que chaque personne déjà respecte son voisin, "l'autre" comme on dit souvent...Qu'il soit blanc, noir, jaune, beau, laid, handicapé, SDF...

     

                         Laissons les parents éduquer leurs enfants, comme c'était jadis et aidons-les dans ce sens. L'éducation commence auprès des tout petits, comme font les animaux...qui ne sont pas avares d'un coup de patte sur leur rejeton quand il ne fait pas bien ! La fessée, je parle là de la petite fessée et non pas de coups donnés sans discernement, la petite tape sur les mains...j'en ai reçu, j'en ai donné...devrais-je aller en prison ? Et les enfants pourront déposer une plainte ! mais c'est de la délation.

     

                         Si la fessée semble une atteinte à la dignité de l'enfant, que dire de l'envoi au coin ? Personnellement, j'étais infiniment plus vexée quand on m'expédiait au coin et qu'on ne m'adressait plus la parole ... cette mise au ban de la société ne me convenait pas du tout ...

     

                         Je pourrai défendre mon point de vue pendant des heures, ce que je ne veux pas. Je terminerai simplement par cette petite anecdote:

                         Je donnais facilement des tapes sur les mains (je n'ai jamais eu beaucoup de force dans les bras !). Un jour que je punissais mon plus jeune fils âgé de 4 ans environ, en tapant sur sa main à plusieurs reprises, il se met à rire aux éclats, un bon rire franc et il me dit "Maman, ce n'est pas parce que tu me tapes que je ris, mais si tu savais ce que tu peux être drôle quand tu fais ça" !!! C'était MA dignité qui était mise à rude épreuve !Si je l'avais mis au coin, fier comme il était, je ne crois pas que cela aurait été très bon...

     

                          Apprenons aux parents à éduquer leurs enfants. C'est leur rôle et c'est leur devoir...Mais au fait, il n'est pas question de devoir dans tout ça ! ce mot devient tellement désuet...

     

                        

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •                                         Allons-y !

     

                        Je ne sais si je "donne un coup de collier" ou si je "reprends le collier"...Petite différence au démarrage, mais le résultat sera le même...C'est le propre de bien des expressions françaises ! Après ces quelques jours de repos que je me suis octroyés, me voici donc revenue sur ce blog...Repos, le mot est exact...Tout d'abord, une affreuse douleur à un pied, avec petite plaie venant de je ne sais où, m'a obligée à rester le plus possible assise avec la jambe allongée...Pas pratique pour être devant un bureau ! Et moi, quand j'ai mal aux pieds, je ne peux absolument pas réfléchir ! allez savoir pourquoi ! Et écrire sans réfléchir, ça ne donne rien de bon...Autrement dit, "je n'étais pas en état" ! Impossible également de poser le pied par terre, donc d'aller me promener ! Alors que justement, fille et gendre venaient passer deux jours avec moi...J'avais bien choisi mon moment ! Et cet ordinateur qui en plus faisait des siennes... Enfin, il semble que la pommade antibiotique censée guérir mon pied, ait agi également sur l'ordinateur...à moins que ça ne soit mon gendre que j'ai vu installé devant mon outil préféré, cliquant à droite, à gauche, supprimant un truc, en ajoutant un autre ! Ouf !

    Nous voici en état de marche tous les deux....

     

                          Donc, je reprends le collier, pour donner un coup de collier ! Bizarre cette expression ! Nous en avons beaucoup en France de ces expressions venant de "la nuit des temps" ! quelle est leur origine ? Si donner un coup de collier signifie qu'on "en met un bon coup" pour un travail déterminé, reprendre le collier signifie qu'on reprend le travail après un arrêt volontaire ou pas (vacances, maladie, perte d'emploi etc...). Il serait temps que je cherche la définition exacte si je veux m'instruire...

     

                           Tout ce qui précède, c'est "parler pour ne rien dire"...Bla, bla, bla...C'est une mise en route pour les jours suivants. Je joue les prolongations...de repos !

    Google Bookmarks

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique