•                     Beaux parleurs, est-ce suffisant ?

     

                        Pour y arriver, on y arrive...à la date des élections ! Chacun des candidats y va de son couplet et surtout de "SA" meilleure solution pour sauver notre pays....même Eva JOLY qui change de lunettes dans les grandes occasions ! Moi aussi, je change souvent de lunettes, mais uniquement dans le but de mieux voir, suivant ce que je fais...Question d'âge sans doute...J'ai voulu "voir et entendre" hier soir à la télévision, les cinq premiers candidats qui passaient, avec un temps de parole identique...Pas de passe-droit... J'avoue que m'étant endormie sur la fin, il me manque les deux derniers de la première liste ! Pas grave....j'en réchapperai ! Tous et toutes "beaux parleurs" avec des programmes à faire rêver...Mais de quoi nous plaignons-nous ? Les solutions sont là et bien là..."Y a qu'à"....Ce soir, suite et fin de ce programme exceptionnel...Nul doute que d'autres solutions viendront s'ajouter à celles d'hier....

     

                           Je ne fais pas de politique et ne veux surtout pas me lancer dans cette aventure...Mais cela ne m'empêche pas de penser. Et je me dis que si les solutions étaient si simples, pourquoi ne pas mettre toutes les meilleures ensemble et en faire la synthèse ? "L'union fait la force" nous apprenait-on jadis. Alors, unissez-vous Messieurs et Mesdames les candidats, cessez de vous "tirer dans les pattes" et, pour une fois, pensez d'abord à l'état de la France et...au bien-être de ses enfants...Mais ça, vous donnez l'impression de ne pas le vouloir, le principal étant que "vos" idées soient les plus appréciées et, par dessus tout, "votre" personne ! Ah ! celle-là, vous peaufinez son image, vous la glorifiez, vous l'encensez..."Moi JE"...quelle formule !

     

                             Merci quand même à tous de vouloir tout nous donner...même si ce n'est pas possible...c'est l'intention qui compte ! mais justement, pour nos comptes, il faut du concret, pas seulement des intentions !

     

                            

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                     Provision de mots....

     

                        Expressions, mots, tout est toujours bon à glaner pour s'en resservir à l'occasion...Quand je fais mes courses "en ligne", on me demande d"ajouter à mon panier"...Et je crois que les journalistes ont pris cette habitude également...Ils ramassent des mots dits par les uns ou les autres et les "resservent" le plus souvent qu'ils peuvent à la télévision, à la radio et certainement dans les journaux...

     

                         C'est ainsi que, courant mars je crois, au cours d'une émission politique réservée à un candidat à l'élection présidentielle, François Hollande, celui-ci se refusant à nommer son concurrent  Nicolas Sarkozy, l'appelait le "candidat-président". A tel point que David Pujadas (si je me souviens bien), lui a demandé quelle était la raison de cette appellation ? et pourquoi il ne l'appelait pas par son nom... Chacun a ses raisons d'agir d'une façon ou d'une autre...Ce n'était pas injurieux...Et pendant toute l'émission, ça a été ainsi...Bon, nous sommes en République, non ? et libres (?).

     

                          Mais voilà que depuis quelques jours, aux actualités, les journalistes se sont emparés de cette formule ! Et elle est à répétition, revenant plusieurs fois au cours des informations. Je ne veux y voir aucune mauvaise intention, ni manoeuvre politique, mais ça me gêne ! On appelle bien un chat...un chat ! puisque les noms de famille existent (et depuis fort longtemps), utilisons-les...

     

                           Il se pourrait que le vocabulaire des médias soit si pauvre qu'ils ne perdent pas une occasion de sauter sur des mots ou expressions qui leur chatouillent agréablement les oreilles, les "ajoutent à leur panier" afin de s'en resservir ... "Je ramasse et je divulgue"... Mais ça, j'ai du mal à y croire ! ils ont tout de même fait quelques études....

     

                            Je suis d'une époque où on parlait de nous en citant notre nom. Par simple politesse ? ça se pourrait bien....

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •                                       Parole de plombier...

     

                       Il y a une bonne cinquantaine d'années, mes plus jeunes enfants jouaient à la maison...il y avait le père (mon plus jeune fils), la mère (ma fille) et les poupées qui représentaient les enfants ... Le père, qui prenait son rôle au sérieux, donne ses instructions à sa femme avant de partir au travail et lui dit en lui tendant un objet :"tiens, mets ça sur c'te table"...et il croit bon d'ajouter:"je parle comme ça, parce que je serais plombier et les plombiers disent c'te table" !!! Est-ce que cette façon de parler lui avait semblé plus élégante ? ou bien posait-elle "son homme" ? Ce qui est certain, c'est que cela lui avait servi de leçon ! Il était un travailleur et il connaissait les bonnes manières...

     

                        Cette petite anecdote m'est revenue hier soir, lorsque j'ai entendu un journaliste commenter les élections au Sénat et, parlant du palais du Sénat, disant dans "c'te maison"...Oui, mais voilà, il n'avait pas 4 ans lui ! il était censé avoir fait un minimum d'études et connaître le français...Sûr, on va trouver que je chipote et c'est sans doute vrai...Je sais bien, il y a le parler français, le parler des régions où certaines expressions ont la vie dure, ce qui n'empêche pas celui qui les emploie d'écrire un français correct si dans une conversation se glissent quelques mots de terroir...Mais un journaliste à la télévision, entendu par des millions de personnes, devrait se surveiller.....ça m'a un peu gênée et peut-être d'autres personnes ?

     

                          Heureusement que, comme toujours, un mot entendu me ramène à des années-lumière en arrière ! Cela m'a permis de revoir mes enfants dans ce petit appartement à PARIS...et de me souvenir...Alors, rien que pour ça, merci Monsieur ! Mais, tout de même....

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                      Quelle langue choisir ? .....ou langage ?

     

                         C'est toujours la même chose, il me suffit d'un rien pour me poser des problèmes, de souvenirs, de conscience....et je m'aperçois subitement que j'ai bien des lacunes...J'avais un gros problème avec l'anglais que je n'ai jamais bien maîtrisé (c'est le moins que l'on puisse dire !...). Et je me disais que je devrais m'y remettre, surtout à l'ère de l'informatique, le Web utilisant souvent cette langue, à mon grand désarroi...Bon, puisque nous sommes en période de rentrée scolaire, j'étais "presque" décidée...Il faut savoir vivre avec son temps, mais je reste persuadée que notre français est une belle langue qui devrait être mieux apprise dans notre pays...Comme disait mon père "c'est mon opinion personnelle à moi et, je la partage" ! (cherchez l'erreur....).

     

                          Or, je m'aperçois de plus en plus que notre langue "s'enrichit" d'un français que je ne connais pas ! alors, j'essaie de m'y mettre, après avoir entendu cette phrase hier (dite par une personne instruite) "j'étais limite hors du temps..."Moi, je dis "j'étais en retard"...c'est ce que j'ai dit et répété bien souvent dans ma jeunesse...je n'insiste pas, je faisais le désespoir de mes parents lorsqu'ils me voyaient partir en courant vers l'école....Il faut donc que je me mette sérieusement à l'étude de ce nouveau vocabulaire...Je m'y exerce avec conscience, mais mes phrases me semblent bizarres : "Je m'suis pointée limite à l'heure et ça rouspétait grave autour de moi...avec un peu de course à pieds, ça pouvait le faire..."...

     

                           Pour l'instant, j'en suis là et les mots qui me viennent à l'esprit sont tellement anciens (?) que j'ai un peu peur qu'ils semblent désuets...Je ne voudrais pas avoir l'air"chochotte"....Je suis de mon temps moi ! vive le progrès...mais jusqu'à un certain point ! Alors, toujours cette question : Anglais ou nouveau français ? d'autant plus que les anglais ont peut-être aussi une autre façon de s'exprimer, qui n'a plus rien à voir avec ce que j'avais appris jadis ?

     

                            Et si je restais comme je suis, avec le bagage qu'on m'a donné jadis ? ça ne serait pas "limite grave" ?

     

     


    Google Bookmarks

    16 commentaires
  •                      Travail sérieux...

     

                         Harnachée comme un kamikaze prêt à agir, je suis ressortie hier de la clinique où j'avais rendez-vous pour la pose d'un Holter...C'est courant et je connais cet examen depuis de nombreuses années. Je n'appréhendais donc pas du tout. La personne qui est venue me chercher en vue de me "brancher" semblait débordée et en avait oublié de préparer son sourire ! Oh là là ! quel cerbère, dragon ou autre ! Tout juste aimable (à vrai dire pas du tout). Par contre, elle avait de la force et surtout des forces ! Après m'avoir intimé l'ordre de me "mettre en tenue", elle a commencé à placer ses électrodes et pour que le tout tienne bien, à consolider avec de l'albuplast. Moi qui ne le supporte pas très bien, je n'ai rien osé dire...ce n'était pas le moment ! Des kilomètres de fils plus le boîtier enregistreur le tout bien fixé aussi avec de l'albuplast, ont fait que...je ne pouvais pas me rhabiller normalement...Un simple chemisier a fait l'affaire et mon manteau (heureusement que je l'avais pris celui-là) !

     

                           J'ai entendu deux ou trois grognements dont "pas de douche demain matin" et "attention de ne rien enlever"...(ça ne risquait pas, le tout tenait bien...). Elle m'a demandé de revenir aujourd'hui à 14 heures. Je croyais que je verrai le cardiologue et j'ai posé la question...Réponse "j'sais pas..z'ont pas tous les mêmes habitudes...demanderez à l'accueil". Ce que j'ai fait et là, bonheur, j'ai eu droit à une jeune femme charmante, souriante et qui m'a expliqué que je n'étais pas obligée de revenir, que je pouvais enlever cet harnachement chez moi et le faire rapporter...ce que j'ai fait ! mais quel boulot pour tout enlever et cet albuplast qui m'a gratouillé pendant 24 heures !

     

                            Cette "manipulatrice" étiquetée comme telle, semblait tellement imbue de sa personne que je me demande si elle ne se vengeait pas sur moi du travail qu'elle avait ! Pas un sourire, mais des grognements nombreux...Je sais, ce n'est pas remboursé par la Sécu...la grogne plus les kilomètres de fils électriques, l'albuplast, tout ça faisait trop pour ma petite personne ! "Si j'aurais su, j'aurais pas venu..."

    Google Bookmarks

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique