• "Hier encore"...mes vingt ans ....

                  Hier soir, regardé à la télévision l'émission "Hier encore" présentée notamment par Charles Aznavour dont les vingt ans sont déjà loin, tout comme les miens ! Il a d'ailleurs écrit une fort jolie chanson "Hier encore, j'avais 20 ans..." Mais oui, il semble que c'était hier ! Pour moi, mes 20 ans sont arrivés sans crier gare, en pleine guerre. C'était à Noël 1942...Nous étions en "pleine tristesse" alors...Nous avions appris peu de mois auparavant que mon frère avait été tué le 9 juin 1940, alors que nous nous demandions toujours ce qu'il était devenu...Pas question de les fêter ces vingt ans qui ne font pas partie de mes bons souvenirs...20, 21 idem...Et en Avril 1944, le bombardement de JUVISY avec la perte de notre maison "corps et biens", n'a rien arrangé ! Mes parents ne m'ont autorisée à recevoir quelques amis en l'honneur de ces vingt ans passés sous silence, qu'au printemps 1945....Je n'ai, hélas, pas été la seule en cette période douloureuse à voir sa jeunesse "zappée" ! et à avoir bénéficié contre son gré, d'un "rajeunissement" bien involontaire...

                  C'est en repensant à cette période que j'ai apprécié les chansons qui étaient présentées hier ! Toutes, je les connaissais toutes ! celles de mon enfance, de mon adolescence, et même quelques unes un peu plus tardives ! Charles Aznavour a rappelé que jadis, alors qu'on n'avait ni radio, ni télévision, les chanteurs des rues et des cours faisaient connaître à tous ceux qui le voulaient, paroles et musique devenant succès du jour ! Je les revois ces chanteurs de rues...Ils entraient dans les cours des immeubles et "donnaient l'aubade". Les gens alors ouvraient leurs fenêtres et lançaient quelques pièces...C'était le gagne-pain des chanteurs. Et il y avait ceux qui restaient aux coins des rues, chantant également et vendant les "partitions" pour quelques sous...vous disposiez alors de la musique et des paroles. Pas besoin de transistors....

                  Ces 20 ans que j'attendais tant, sont donc passés presque inaperçus...Et la vie a repris son cours....presque normalement...Les chanteurs ? Lorsque nos enfants étaient petits, il y en avait encore quelques uns à PARIS (peut-être aussi dans les grandes villes ?). Nos "trois" se précipitaient à la fenêtre dès qu'ils les entendaient et leur envoyaient des pièces....Radio et télévision débutantes, ne passaient pas encore "en boucle" à longueur de journée, les succès du jour !

                  "Hier encore, j'avais 20 ans"... J'ai progressé, traversé le bon et le mauvais de la vie, pleuré des êtres chers...Et si mes 20 ans réels n'ont pas été ce que j'avais espéré jadis, pour le reste....je crois que je ne dois pas me plaindre....30, 40, 50, 60,70,80,90 ans ! toutes mes "dizaines" ont été fêtées auprès des miens....A quand la prochaine dizaine et surtout arriverais-je jusque là ? Je ne suis même pas certaine de le souhaiter...

                 

    « C'était il n'y a pas si longtemps.....Quand le temps était "neigeux"....... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 18:10

    On peut dire aussi que nous ne maitrisons pas les évènements.

    La guerre a été une période terrible par ses morts et ses destructions.

    Aujourd' hui, malgré tout, nous constatons que la paix n' empêche pas les problèmes, puisque bien des jeunes se réfugient dans la drogue, ou dans l' islamisme, au point que nous pourrions bien avoir une guerre de religion face à notre laïcité.

     En résumé, autant l' après guerre a été une période de reconstruction autant j' ai le sentiment que depuis 1968,  nous constatons une destruction progressive !

    Bonne soirée

     Bisous

    2
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 18:57

    Comme vous avez raison ! Mai 1968 a fait des dégâts qui ne seront jamais réparés... Ce ne fut pas une bonne époque ! On ne maîtrise plus rien... Et si ça n'est pas la guerre, ça y ressemble...en divers points.
    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :