• Heures supplémentaires....et "Age d'or"....

                        La vieillesse...

     

                        J'ai essayé de me persuader que la vieillesse n'était que "la jeunesse qui faisait des heures supplémentaires"...Je persiste et je signe ! Oui mais...ce sont des heures supplémentaires non  payées qui nous sont imposées et que nous acceptons avec plaisir quand nous avons la chance de vivre ces heures tout doucettement, sans problèmes de santé. Quand ça commence à grincer un peu dans les rouages, il faut faire avec et toujours sans indemnités...C'est fou ce qu'on peut travailler gratis quand on devient vieux ! Bon, d'accord, peut-être ne sommes-nous pas très opérationnels, nous travaillons en vitesse réduite....

     

                         Parmi tous les noms qu'on donne à la vieillesse, il y en a un qui retient mon attention : l'Age d'Or...Tout comme l'or, prendrions-nous de la valeur en vieillissant ? Comme les objets anciens, nous devenons fragiles...Nous sommes étiquetés "attention fragile - a manipuler avec prudence"...C'est une étiquette intérieure qui ne se voit pas, mais tout le monde sait qu'elle est là. Même vous...vous faites attention à vos moindres gestes, il y a tout ce que "vous ne pouvez pas faire" et la liste en est longue ! Depuis l'aiguille à enfiler qui vous prend le même temps que vous utilisiez jadis pour vous faire une robe, jusqu'à ces trottoirs qui vous semblent plus hauts que ceux de votre jeunesse, en passant par les dernières étagères de vos placards qu'on a surélevées on ne sait pourquoi....Tout devient un problème...

     

                          Mais vous êtes là et bien là. Et vos heures supplémentaires sont appréciées pour profiter encore de beaucoup de bonnes choses de la vie. Vous avez vu grandir vos petits-enfants et avez pu profiter de leur présence. Et maintenant, ce sont les arrières-petits-enfants qui arrivent....Vous n'avez peut-être pas de salaire pour ces heures, mais vous êtes payés quand même en joies et en bonheur. Et là, ça n'a pas de prix. La jeunesse n'est plus ? Et alors ? "Tant qu'on a la santé"...

     

                          

    « Service du dimanche !...Obéissance aveugle... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Février 2011 à 12:08

    on peut quand même dire, en général, que nous vivons mieux la vieillesse, que ceux qui nous ont précédés, comme nous bénéficions  de soins plus appropriés.

    Mais bon tout le monde n' est pa loti de la même façon, et d' être indépendant est déjà un sacré avantage.

     bonne journée

     amitiés

    2
    Mardi 22 Février 2011 à 12:46

    Votre billet, si joliment conté, me plaît bien.

    Malgré les petits grincements, l'essentiel c'est qua la santé soit toujours présente.

    Belle journée de mardi, ici bien ensoleillée.

    3
    Mardi 22 Février 2011 à 13:27

    Merci pour ce gentil commentaire !
    Journée grise ici...pluie, vent...

    4
    Mardi 22 Février 2011 à 13:28

    Plus rien de comparable ! les progrès en tous genres sont passés par là ! Et l'indépendance que je chéris celle-là !

    5
    Mardi 22 Février 2011 à 19:02

    Fragiles mais forts quand même, comme les roseaux !

    6
    Mardi 22 Février 2011 à 22:52

    J'ai du temps pour penser !

    7
    Mercredi 23 Février 2011 à 00:25

    La santé c'est beaucoup. Et les heures sup peuvent valoir  leur pesant d'or. Mais tout le monde n'est pas également partagé, dans la vieillesse comme dans la vie.

    Je me réjouis de votre nouveau grand bonheur.

    8
    Mercredi 23 Février 2011 à 08:42

    La santé ? mais c'est primordial...Hélas, beaucoup de l'ont pas....

    9
    Vendredi 25 Février 2011 à 15:01

    Les heures "sup." sont à souhaiter à tous. Mais avec la santé et l'indépendance tant physique que financière. Sinon elles peuvent, je crois, peser lourd sur les épaules.

    Je souhaite faire des heures "sup" comme les vôtres Geneviève et connaître, comme vous, les joies d'une famille qui s'agrandit et qui vous entoure et vous aime (parce que vous les aimez aussi).

    A bientôt......

    10
    Vendredi 25 Février 2011 à 15:51

    des heures supplémentaires sans soucis !
    Amitiés,

    11
    Brigitte
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:57

    Bonsoir Geneviève
    Des heures suplémentaires comme ça j'en veux bien et ..... j'en redemanderai aussi .
    Et si en vieillisant nous devenons fragile certes,mais je pense que plus les années passent plus nous devenons précieux surtout pour ceux que l'on aime et qui nous aiment.
    Bonne soirée Brigitte

    12
    Jean-François
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:57

    Bravo

    et merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :