• Fête et souvenirs....

                         Pour tous ceux que nous avons aimés...

     

                         Aujourd'hui, c'est jour de fête, puisque c'est la fête de "tous les saints", mais (est-ce une habitude française ?) c'est également pour tous la fête de tous les morts qui ne devrait se souhaiter que le 2 novembre...Complexité...Quoiqu'il en soit, aujourd'hui, le souvenir de tous ceux que nous avons aimés est bien présent dans notre esprit...

     

                         Ce souvenir qui ne nous quitte pratiquement pas puisque, dans une journée, nous disons "je me souviens, ma mère (ou mon père) disait....) Oui le souvenir des parents est bien présent, mais que dire du souvenir de l'époux ou de l'épouse, ceux qui avaient fait une si longue route parfois avec nous ? Et il y a le souvenir de l'enfant, jeune ou adulte, trop tôt disparu..., des grands-parents, des frères et soeurs...

     

                         Alors pour tous ceux que nous avons aimés, qui nous ont accompagnés dans notre vie, ayons une pensée spéciale en ce jour ! Des fleurs ont très souvent été déposées sur leur tombe quand cela a été possible...preuve que l'oubli est impossible....

     

                         Souvenez-vous....

     


    « Mais où va-t-on ?....Un souvenir d'enfance... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 16:53

    Ceux que l'on a aimé ne meurent pas vraiment
    Ils voyagent si loin et pour si longtemps
    Que l'absence a soudain un goût d'éternité
    Et que le désespoir s'installe à nos chevets
    Ceux que l'on a aimé ne prennent pas de rides
    Mais parfois leur 




    prénom a un tel goût de vide 
    Que l'on reste indécis aux frontières du silence
    Et que nos nuits s'étoilent de désespérance 
    Ceux que l'on a aimés nous parlent à voix basse
    Pour que tous nos regrets , tous nos chagrins s'effacent
    Pour que reviennent enfin la paix et le sommeil
    Et que nos matins gris s'habillent de solleil
    Ceux que l'on a aimé ... moi , je veux croire encore
    Qu'ils sont à nos côtés 
    Nous veillent si on dort 
    Et que là oû ils sont 
    Dans ce monde lointain 
    On la douceeur des anges 
    Et nous tiennent la main 
    Marie Burgoffer .
    2
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 18:42

    Très beau texte ! merci. Je crois aussi que nos disparus veillent sur nous.
    Bonnesoirée.

    3
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 18:45

    Je ne crois pas à une fête commerciale. C'est celle du souvenir...même si les absents restent présents dans notre mémoire.
    Bonne soirée.

    4
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 10:11

    Moi qui  40 années durant ait passé ma vie dans les cimetières, je peux te dire que nombre de tombes ne reçoivent de la visite que ce jour là !

    Il faut dire, qu' on habite pas toujours sur place.

    Heureusement que rien n' empêche nos pensées de rejoindre l' âme de nos défunts !

     bonne journée

     bisous

    5
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 17:11

    C'est peut-être un peu triste ? Mais quand on habite très loin, pas possible de faire autrement. Mais la pensée est toujours là.

    6
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 18:48

    Le deuil est un traumatisme qui laisse des traces indélébiles. Même si on "revit", la cicatrice demeure. Pour moi aussi, tous les miens sont bien dispersés et mon âge ne me permet plus d'aller leur rendre une petite visite. Mais la pensée compense cet éloignement.
    Passez un bon week-end aussi. Je vous embrasse.

    7
    Mardi 6 Novembre 2012 à 14:33

    Comme le souligne Pimprenelle les cimetières ne sont pas toujours proches de là où l'on habite et maintenant avec la dispersion des cendres, la question ne se pose plus vraiment. Ma grand-mère était crématiste alors... le souvenir c'est tous les jours comme vous le savez et comme vous le dites, Geneviève.

    Toussaint et le jour des morts sont là juste pour une pensée supplémentaire envers ceux à qui l'on pense un peu moins.

    Bonne soirée. A bientôt.

    8
    Mardi 6 Novembre 2012 à 19:30

    Et on parle beaucoup d'eux ces jours là ...
    Bises.

    9
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    MES ABSENTS , ne me quittent pas !Je pense que ce jour est une fête commerciale ! Elle a le merite de faire déplacer les familles et d'assurer l'entretien des sépultures.

    10
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    A la toussaint, une vague de plantes et de fleurs déferlent sur les cimetières. La toussaint est l'occasion d'évoquer le deuil, une étape difficile à affronter et surtout très personnel. La mort est taboue, on ne porte plus le deuil après la perte d'un proche, or c'est un traumatisme, une blessure dont les répercussions se font sentir tout au long de la vie. Cela me fait penser au processus de cicatrisation. Certaines plaies ne se referment pas où tardivement. Il reste parfois des traces sur la peau. Et puis certaines morts ne se vivent pas de la même façon comme par exemple un suicide ou une mort suite à une longue maladie. Oui, on n'oublie pas ou jamais nos êtres disparus, même si le caveau familial est éloigné. Ma famille est tellement éclatée que nous ne pouvons pas nous rendre partout à la fois. La famille de ma mère est dans le sud de l'Angleterre, celle de mon père dans l'Oise, et ma belle-famille dans les Côtes d'Armor. Bon week-end. Gros bisous. Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :