• Faut-il toujours regretter ...

                          Le temps passé...?

     


                           

                           Plus on avance en âge, plus on se retourne sur son passé et ce retour est très souvent accompagné de regrets sur ce qui était et ce qui n'est plus !

    Eh bien moi, je ne suis pas tout à fait d'accord ! si je parle souvent de jadis, de ma jeunesse, de notre façon de vivre alors, c'est pour obéir à ces petites voix qui me recommandent de comparer "jadis et maintenant", mais sans acrimonie, sans regrets...

     

                           Au cours de toutes les époques, il y a eu des "choses bien" et des "choses beaucoup moins bien"... Essayons de garder ce qui était bien, éventuellement en l'améliorant, et de gommer ce qui était moins bien, voire inutile...et même parfois néfaste ! Tout n'est jamais parfait dans la vie...Et je suis désolée et même presque honteuse d'entendre des personnes de ma génération critiquer les progrès actuels et regretter leur vie d'antan...La meilleure façon de vieillir ? c'est vivre avec son temps...On a parfois un peu de mal à suivre quand tout a été trop vite et que ça nous choque, comme par exemple le manque d'éducation, du respect des autres, la morale absente, et la conscience (mot qui devient tellement désuet que son avenir est incertain !). Je ne suis pas toujours "tendre" sur les nouvelles directives concernant notamment l'école, cette pépinière d'où devraient sortir nos enfants, après une scolarité normale les armant pour la vie...Mais je n'affirme pas que dans ma jeunesse tout était parfait, malgré le dévouement des enseignants. Un dépoussiérage s'imposait, comme dans d'autres domaines, mais à force de changements, le ménage n'est plus bien fait et personne ne s'y retrouve !

     

                             Mon propos de ce jour n'est pas de faire le procès des progrès, mais de réfléchir à cette manière de penser en "critiquant pour critiquer" ce qui est malheureusement très souvent le cas des anciens! Acceptons donc ce vingt et unième siècle comme il est ! Mais ce qui est valable pour les "anciens" doit l'être aussi pour les plus jeunes...Qu'ils cessent d'imposer le changement "pour le changement", de modifier ce qui marchait mon Dieu pas si mal, pour nous plonger dans l'inconnu avec les conséquences qui peuvent en résulter...

     

                              Et si cela s'appelait "le juste équilibre" ?


     

                         

    « Relecture....Un petit dernier.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Mars 2013 à 16:10

    je me fais souvent la même réflexion et c'est lassant d'en entendre regretter le passé sans cesse vive l'avenir le meilleur reste à venir bises

    2
    Vendredi 1er Mars 2013 à 18:41

    en fait on n' a pas trop le choix !

    Il faut vivre à son époque si on veut s' intégrer, et rien  n' empêche de garder du passé ce qui peut convenir dans notre monde moderne.

    Mieux vaut regarder vers le futur, dont on est sur qu' il viendra, alors que le passé, par définition ne reviendfra plus.

     bonne soirée

     bisous

    3
    Vendredi 1er Mars 2013 à 19:11

    Jadis...il y avait une éducation plus rigide que maintenant. Mais s'il est normal que tout évolue il aurait peut-être été mieux que ce soit en tenant compte du vécu avant....

    4
    Vendredi 1er Mars 2013 à 19:12

    L'avenir peut être très beau...Il faudra seulement quelques petits aménagements...
    Bonne soirée.

    5
    Vendredi 1er Mars 2013 à 19:15

    Tout dans le passé n'est pas "à jeter"...Le monde moderne est arrivé très vite et il s'agit pour les anciens de s'adapter...sans récriminer surtout !

    6
    Samedi 2 Mars 2013 à 08:16

    Il y a quand même beaucoup de changements !

    Et cela va vite.

    Bon week end, cool il va faire beau.

    7
    Samedi 2 Mars 2013 à 10:15

    Je passe te souhaiter une bonne fin de semaine, e t' annonce que je quitte la blogosphère pour un certain temps !

    Travaux domestiques, piano, bouquins, photos, dessins et jardin  m' attendent !

     à un de ces jours.

     bisous

    8
    Samedi 2 Mars 2013 à 16:25

    C'est le progrès !

    9
    Samedi 2 Mars 2013 à 16:27

    Un certain temps ? ça fait combien de jours ?
    Bon courage pour tous ces travaux...

    10
    Samedi 2 Mars 2013 à 16:29

    ça m'étonnerait que ça vous arrive ! ce qu'il faut ? savoir vivre avec son temps ... dans chaque époque il y a quelque chose de bon à récolter...

    11
    Samedi 2 Mars 2013 à 17:01

    Juste équilibre. Voilà quelque chose de difficile à trouver. La société est toujours soumise à la loi du balancier : on va de droite à gauche, de l'austérité à la prodigalité, de la morale au laisser-aller. Nous naviguons tous sur le même navire et nous ne sommes pas le capitaine.

    Bonne fin de journée et bon dimanche.

    12
    Samedi 2 Mars 2013 à 19:33

    Je crois que le capitaine aurait fort à faire !!!
    Bonne soirée Françoise.

    13
    Dimanche 3 Mars 2013 à 19:03

    Bien sûr que nous avons tous des regrets...Mais la sagesse veut qu'ils n'empêchent pas d'avancer. Comme le disait votre grand-mère, l'avenir est devant nous
    Journée familiale aujourd'hui et avec le beau temps, c'est encore mieux ! Le printemps montre vraiment le bout de son nez...
    Bonne soirée. Avec mes amitiés.

    14
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:44

    BONJOUR MAGITTE ! Ce n'est pas la différence des biens matériels,entre jadis et aujourd'hui qui me choque!,Si nous sommes devenus des êtres auss"i sages " ,c'est grâce à notre vécu ,joie ou tristesse !Nous sommes passés par des périodes difficiles  et nous sommes là et conscients d'être des privilégiés( je n'ai pas oublié nos deuils ,mais je préfère ne pas en parler .Ce qui me choque MAGITTE  c'est l'arrogance ,le manque de compréhension ,la grossièreté,l'égoisme le manque de respect des uns envers les autres,il me semble que "jadis " nous ne connaissions pas ces sentiments de rejet!!

    15
    Véro
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:44

    Complètement d'accord avec vous. J'espère que je serai aussi sage que vous, au fur et à mesure que je "grandis" et que je ne deviendrai pas l'une de ces personnes aigries et désagréables, se plaignant toujours de tout pour finir seule, à force de rejet de tout et de tous.

    16
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:44

    Des regrets nous en avons tous. Et c'est bien normal. Mais ces moments loupés, nous devons pas les ressasser au point de ne plus avancer, de tomber dans une pathologie mentale. Je crois que les moments les plus heureux sont plus présents qu'ils n'y paraissent, mais nous n'en faisons pas référence du fait que cela tombe dans la normalité. Et puis il nous reste aussi le futur, avec aussi ses variantes, ses joie et ses peines. Ma grand-mère paternelle est morte à 97 ans. Elle avait connu la grande guerre la seconde, a perdu une petite fille à l'âge de 8 mois, son mari âgé de 42 ans, et a vécu la déportation et la mort de deux de ses fils (18 & 20 ans) dans les camps et puis beaucoup plus tard le décès de mon père. Elle est toujours restée heureuse et non nostalgique car disait-elle, l'avenir est devant nous. Bonne journée, peut-être ensoleillée ? Amicalement, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :