• Et si...pour une fois, on souriait ?....

                          A la rescousse !

     

                          C'est toi que j'appelle mon Père ! J'ai besoin d'une de tes histoires à raconter, pour nous faire oublier un peu ces derniers jours de mauvaises nouvelles venant de tous horizons...affaire DSK, élèves agressés dans leur lycée, jeunes qui attaquent plusieurs commerces ...et j'en passe ! Avec tout ça, les hommes politiques qui continuent de ne pas s'entendre (mais avec le sourire !).... Donc, semaine négative....Alors, raconte....

     

                           C'est l'histoire d'un brave paysan qui a ses petites habitudes, dont l'une irrite et contrarie sa fille, étudiante à PARIS : quand ce brave homme s'apprête à boire son café après déjeuner, il sort d'abord dans le jardin et va soulager sa vessie...Il revient et se sert de sucre dans le sucrier. Sa fille lui dit "ce n'est pas propre ce que tu fais papa, il te faut te laver les mains avant de mettre tes doigts dans le sucrier ! "Oh ! répond le père, tu as pris de mauvaises habitudes à Paris, moi, j'ai toujours fait comme ça ! tu fais bien des manières...

     

                            Sa fille lui offre alors une pince à sucre, en lui recommandant de s'en servir pour plus d'hygiène...Quelque temps après, elle revient en vacances et, arrive l'heure du café...Son père sort, revient et se sert dans le sucrier, avec ses doigts ! Sa fille lui dit "Mais papa, je t'ai offert une pince et tu ne t'en sers pas !"...Alors le père lui répond :"Écoute ma fille, j'ai voulu te faire plaisir et ta pince, je l'ai essayée...mais qu'est-ce que ça fait mal !"

     

                             Sans commentaires. Il est parfois bien douloureux de changer ses habitudes !

    « Toujours des questions....Images d'été.... en Provence.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mai 2011 à 14:16

    j' ai dans l' idée que papa était un " pince " sans rire !

     enfin, une histoire qui nous donne un peu d' air !

     bonne journée

     amitiés


    2
    Samedi 21 Mai 2011 à 14:56

    une très belle histoire qui illustre parfaitement jle monde qui sépare les générations; qui a raison, qui a tord, où se trouve le bon sens?

    merci et bonne journée, Geneviève

    3
    Samedi 21 Mai 2011 à 15:11

    Histoire "pour rire", mais qui pourrait être vraie !!!

    4
    Samedi 21 Mai 2011 à 15:13

    Ouf...le rire fait passer bien des désagréments !
    Merci pour la rose !

     

    5
    Samedi 21 Mai 2011 à 18:18

    Si vous avez envie de rire, Geneviève, une histoire drôle, basée sur les difficultés de communication. Les accents de la France profonde qui existent toujours.


    C'est un paysan dans le fond de sa cambrousse natale qui a perdu, pour la nième fois, son chien. Il dit à sa femme :
    - Dis donc la Marie, l'chien a encore disparu.
    - Vas-y voir un peu à la S.P.A.
    Le bougre s'en va donc a la SPA pour récupérer son chien :
    - B'jour monsieur, v'la. J'ai perdu mon chien v'la deux jours et comme y revenait pas, je me d'mandais si vous pourriez pas m'aider ?
    - Est ce qu'il est tatoué ?
    - Bien sur qu'il est à moué.

    Bonne journée.

    6
    Samedi 21 Mai 2011 à 19:15

    La pince était pour le sucre !!!
    Ah, voilà que le père est étonné, pourquoi pincer le sucre ? Et, Geneviève, êtes-vous sûre que la plupart des jeunes d’aujourd’hui sache ce qu’est
    une pince à sucre ? Ne serait-il pas comme le père ? Non, quand même
    mais… Amusante et bienvenue votre histoire. Avec mon amitié. Loic

    7
    Samedi 21 Mai 2011 à 19:56

    Comme pince...ils ont les doigts nos jeunes ! Ne médisons pas....
    Amitiés.

     

     

    a

    8
    Samedi 21 Mai 2011 à 19:57

    Cette histoire aurait fait le bonheur de mon père ! très drôle !

    9
    Lundi 23 Mai 2011 à 01:42

    On ne peut avoir la prétention de changer qui que ce soit, surtout pas ses parents.

    10
    Lundi 23 Mai 2011 à 08:07

    Et quand les habitudes sont bien là....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :