• Encore "Moi Squirou"....

                        IMG_0004.jpg Pourquoi "encore" ?....

     

                        Moi, je ne me lasse pas, mais vous ? Voilà pratiquement un mois que Magitte ne m'a pas "laissé la place" ! Et pourtant, j'aurais pu lui rendre service...mais allez savoir ce qu'il se passe dans la tête des femmes ! les humains me semblent un peu compliqués...enfin, c'est ainsi et on les aime comme ils sont...

     

                         Tiens, je vais vous raconter un souvenir qui se rapporte à cette petite voiture rouge...où je me trouvais un peu à l'étroit vous en conviendrez ! Voilà, je raconte:

     

                         Un matin, mon maître décide d'aller faire des courses à AVIGNON. Nous voici donc tous les trois bien installés dans la GS Break où mon "appartement"était spacieux, Patou et Magitte étant installés à l'avant bien entendu...En route ! J'adorais être en voiture...Nous arrivions à AVIGNON et Patou s'arrête à un feu rouge...tout à coup, grande secousse, bruit de vitres cassées, sans qu'on ait eu le temps de comprendre ce qui arrivait ! Presque rien ! un camion, dont le chauffeur ne nous avait pas vus, venait de nous rentrer dedans....Heureusement que Patou et Magitte avaient leur ceinture de sécurité, ils auraient pu passer par le pare-brise qui avait volé en éclats...Moi, à l'arrière, j'étais aux premières loges et je saignais du nez...Magitte avait mal au cou...et plus grave (!) nous n'avions plus de voiture ! elle était un peu pliée...irrécupérable...bonne pour la casse ! Comme l'accident nous était arrivé près de chez Citroën, après les différents constats avec police etc..Patou se rend jusqu'à l'Agence Citroën. Là, un représentant lui propose de lui vendre sa voiture de démonstration, une "petite" AX qu'il venait de rôder...Bon, au moins ça roulait...Top-la ! Mes maîtres essaient la voiture et décident d'accepter...Et ils ont voulu me faire monter dedans ! Alors là, non ! j'avais subi un choc mais je gardais toute ma tête ! avez-vous déjà vu le coffre d'une AX ? C'est petit, tout petit...Alors, je n'ai pas voulu monter ! je 'm'arc-boutais" sur mes pattes arrières et (disait Patou) j'avais serré mes freins à fond ! Patou avait toujours des bonnes idées...il a replié la banquette arrière et mon espace se trouvait bien agrandi...J'ai donc accepté...et je me suis habitué...Que faire d'autre ?

     

                             Cette petite voiture a été la dernière que j'ai connue....et je m'étais mis à l'aimer...Mais tout de même, me faire ça à moi !


    « Cette vie d'antan...Engagement....désengagement... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Mars 2013 à 17:22

    quelle histoire et quelle frayeur bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 12 Mars 2013 à 22:56

    Trop rapide pour comprendre ce qui nous arrivait !

    3
    Mercredi 13 Mars 2013 à 09:35

    Je crois bien que nous avons une grande chance ce jour-là ! Pauvre Squirou, il ne comprenait pas (lui non plus !)...Mais que ce fut difficile de lui faire accepter le coffre de l'AX ! Je n'ai jamais conduit et ça ne me tentait pas ! Je devais apprendre en arrivant à ROBION et mon mari m'a dit "dis-moi si tu apprends à conduire...je ferai faire le portail plus large !!! "Déjà que je n'avais pas très envie...Et j'ai eu des problèmes aux yeux...ça a été vité réglé ! Et j'avais la chance d'avoir un mari très serviable...
    Neige ce matin à TOULOUSE et très froid...
    Amicalement,

    4
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:44

    Heureusement, que le camion n'ait pas encastré le coffre. Pauvre Squirou, il a dû être traumatisé. Les animaux mémorisent les événements, les lieux et les circonstances. Pas étonnant, qu'il ait eu peur de sauter dans le coffre de la nouvelle voiture. La ceinture est également une bonne protection. Conduisiez-vous Geneviève ?

    Nous sommes gâtés avec cet hiver tardif. Que de neige encore aujourd'hui. Mais je crois que jadis, les hivers en étaient de vrais aussi. J'ai souvenance aussi d'avoir mangé dehors avec mes parents en février 1967 ou 1968. Nous allions à l'école avec des robes d'été, et les garçons avaient revêtu leurs culottes courtes. Que de bons souvenirs ! Bonne nuit. Amicalement, Pimprenelle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :