• Economats....Que sont-ils devenus ?

                            Economies....

                        Comment faire des économies ? Bonne question...Tout à coup, je me suis souvenue de lieux qui contribuaient jadis à nous "faire faire des économies". Ce n'était pas négligeable, loin de là. Ces lieux bénis portaient un nom : Economats, coopératives...Tous rattachés à une corporation. Je me souviens que lorsque j'étais enfant, mon père qui était clerc de notaire, se rendait à l'Economat et muni d'une liste de provisions indispensables établie par ma mère, y faisait des achats divers...de l'épicerie surtout...Cet Economat corporatif était destiné (si je me souviens bien), aux employés des professions juridiques, judiciaires...Il fallait avoir une carte.

                         Beaucoup plus tard, au début des années 1950,mon mari qui travaillait alors à AIR FRANCE, me rapportait toutes les semaines, le vendredi soir, les produits que j'avais inscrits sur une liste et dont les prix n'avaient rien de commun avec ceux du commerce "normal". Tous des bons produits, de marque, mais avec une remise importante...Nous trouvions ça très bien ! Les économies faites alors n'étaient pas négligeables...Comme pour l'Economat de mon père jadis, il n'y avait pas de produits frais, mais épicerie et produits d'entretien étaient à des prix défiant toute concurrence.

                         J'avais entendu parler également, par mes beaux-parents, de l'Economat de la SNCF...Il y en avait un à Juvisy où ils venaient faire leurs achats lorsqu'ils habitaient dans la région. Même le charbon qu'ils faisaient rentrer en début d'hiver et qu'on leur livrait à domicile...Toujours des prix imbattables...

                         Et puis, les supermarchés, hypermarchés, sont arrivés....Que sont devenus les Economats ? Ces magasins corporatifs qui rendaient tant de services à une époque où les salaires n'étaient pas très élevés. Existent-ils toujours et surtout...ont-ils des clients ? Je me souviens que mon mari m'avait dit que certains de ses collègues n'achetaient pas à l'Economat parce que c'était "la barbe" de se promener avec des paquets dans le bus ou dans le train. Et pourtant, la récompense était là....Nous sortions de la guerre, la vie était chère et récupérer 25, 30%, et même plus parfois sur les dépenses de la maison, c'était appréciable....C'était l'époque où "un sous, c'était un sous"....

                         

    « "Nègre littéraire"...(suite)....ou comment les nommer ?Cette vie "d'avant".... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Février 2010 à 19:14

    Je crois bien que ça n’existe plus. Il y a bien des comités d’entreprises qui offrent des produits ou services à des prix intéressants. Mais plus dans l’alimentation.

    C’était les années d’après-guerre. Il fallait redonner aux populations la possibilité de manger après les restrictions. Mais la crise est une guerre ! Et on ferait bien de réfléchir à la renaissance de ces lieux. Tout comme les dispensaires, pour la santé.

    Amitiés. loic

    2
    Vendredi 5 Février 2010 à 19:15
    J'ignorais l'existence de ces économats.Est-ce que notre société ne pourrait ressusciter ces institutions ? Il y aurait tellement d'économies à faire pour des ménages à la limite de l'équilibre financier malgré le fait de posséder un emploi.Il m'est toujours agréable d'apprendre des faits, des "choses"...dont j'ignorais l'existence.C'est une des qualités des blogs que je visite et du vôtre en particulier.
    Amicalement à vous Geneviève. 
    3
    Vendredi 5 Février 2010 à 19:20
    On n'en parle plus, donc ça a dû disparaître...Dommage, c'était très intéressant..Et si les syndicats s'en occupaient ? Les dispensaires aussi avaient leut utilité...surtout à l'époque (entre les deux guerres), il y avait la tuberculose....
    Amitiés.
    4
    Vendredi 5 Février 2010 à 19:26
    Avantage de la vieillesse, on a des souvenirs qu'on peut transmettre ! On allait à "L'Economat" comme maintenant on va au supermarché ! Je me souviens qu'à Air France, mon mari déposait sa liste le vendredi matin en arrivant et il récupérait ses achats le soir avant de revenir...Il n'avait plus qu'à payer. Tout était emballé dans un carton.
    Amitiés,
    5
    Samedi 6 Février 2010 à 16:35
    Je ne connaissais pas non plus ces économats.
    C'est vrai que de nos jours cela rendrait service à des bien des foyers.
    Le soleil est revenu.
    Bon week end Geneviève
    6
    Samedi 6 Février 2010 à 16:54
    ça date d'il y a longtemps déjà !
    Soleil revenu ici également.
    7
    Samedi 6 Février 2010 à 19:53
    Là où les gros "Mamouths" sont passés, l'herbe n'a plus repoussé.
    8
    Samedi 6 Février 2010 à 20:54
    Dommage !
    9
    Dimanche 14 Février 2010 à 16:01
    Nous avons eu quelques flocons ce matin, maintenant le soleil est revenu.
    Bonne fin de dimanche 
    10
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 19:03
    Bonjour, J'arrive sur votre blog par une recherche sur Economats. J'ai connu les magasins à l'enseigne "Economats" dans les années 50, rue du marché à Saint-Yrieix la perche en Haute-Vienne (40 km au sud de Limoges). Je sais aussi qu'il existait à l'époque des économats comme ceux dont vous parlez. Ces magasins sont ensuite passés sous l'enseigne des Docs de France (Paridoc), enseigne qui n'existe plus. Je suis intéressé par des informations sur les Economats. Merci Aredius qui écrit ses mémoires http://lefenetrou.blogspot.com
    11
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 19:22

    Ecrire ses mémoires, je le fais aussi par l'intermédiaire de ce blog et...dun livre publié en octobre 2009. Je viens d'aller sur votre blog, détrompez-vous,, vos petits enfants seront sûrement heureux de lire vos souvenirs. J'en ai fait l'expérience. Il faut bien que les jeunes générations apprennent "comment c'était avant". Bon courage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :