• Douches et bains.......jadis....

                  Vous qui "ronchonnez" quand vos parents vous envoient à la douche (ou au bain)....mais si, mais si, je vous entends d'ici (!), auriez-vous été heureux de vivre à cette époque bénie de ma jeunesse ? P't'être ben que oui, p't'être ben que non ! Il y a ceux qui ne sauraient s'en passer et...les autres ! Ce n'est même pas une question d'âge...De l'enfance à la jeune adolescence, les avis sont partagés !

                  Alors, je vous raconte...Tout d'abord, il n'y avait pas d'eau courante dans toutes les maisons (ou appartements) ! Il fallait aller la chercher avec des brocs jusqu'aux bornes fontaines à la disposition des usagers...première corvée dont les jeunes n'étaient pas exclus...Et on la ménageait cette eau...au maximum ! De là à la ménager pour ses ablutions...il n'y avait qu'un pas. Il n'était pas rare de prendre un bain (ou une douche) uniquement le dimanche matin, dans un grand baquet placé au milieu de la cuisine, avec de l'eau chauffée sur la cuisinière ! Tout le monde n'avait pas la chance d'avoir une salle de bains ou même un simple "cabinet de toilette"  pièces réservées uniquement à la toilette des habitants ! On pouvait aussi "aller aux douches municipales" existant alors dans chaque ville (?)...d'où chacun ressortait "tout beau, tout propre, bien astiqué pour...une semaine ! Les autres jours, vite un petit coup sur la figure, sur les mains et éventuellement sur les dents ! L'hygiène était alors...ce qu'elle était ! Un bon coup de peigne et le tour était joué ! Non, je n'exagère pas.

                  Quelques années avant la guerre, l'eau a été installée dans presque toutes les maisons...et il n'était pas rare de voir une pancarte sur les immeubles, signalant "eau - gaz- électricité à tous les étages"...Les chauffe-eau ont fait leur apparition, les salles d'eau ou de bains également ! Tout devenait plus facile ! et après la guerre, les nouveaux immeubles construits ou reconstruits, l'ont été avec salle d'eau obligatoire si je me souviens bien...

                  Un bon bain délasse...une bonne douche vous "ravigote", vous redonne du tonus. Le tout est bénéfique... Et à notre époque de "tout à profusion" de "gâchis", peut-on se révolter contre le passage obligatoire à la douche ou au bain? Non seulement c'est utile, mais c'est...agréable aux autres !

                 

    « Désillusions.....et déceptions en tous genres !.....Jadis ? vous avez dit jadis?...... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Avril 2015 à 16:42

    Je me souviens que nous prenions notre bain, le samedi, dans la buanderie, où mes parents avaient installé une baignoire en zinc, et un poêle à charbon.

    Le reste du temps,  un broc, une cuvette.

    L'installation de l' eau courante est un bon progrès, mais dommage, le  m3 d' est  est lui aussi en progrès depuis pas mal de temps.

     Passe une bonne soirée Geneviève

     Bisous

    2
    Jeudi 30 Avril 2015 à 18:09

    Nous étions dans les privilégiés depuis 1935 ! Avant, nous n'avions pas d'eau à la maison, mais....un cabinet de toilette comme on disait alors ! Dès que nous avons eu l'eau, mon père s'est empressé de faire installer un chauffe-eau ! Ensuite, nous avons habité une maison neuve, confortable ! Mais beaucoup de mes camarades de classe vivaient dans des logements de 2 pièces...tout se faisait à la cuisine !

    Le m3 d'eau est bien trop cher maintenant..le progrès ???

    Bonne fête du ler mai ! bonne fin de semaine...Avez-vous du muguet dans votre jardin ?

     

     

    3
    Jeudi 30 Avril 2015 à 19:03

    Oh que oui j'apprécie douches et bains, eau courante, j'ai jamais connu sans, sauf quand j'allais chez ma gd mère qui n'avait pas de salle de bains, fallait chauffer l'eau sur la cuisinière comme vous dites et hop dans la bassine et on se lavait et on s'habillait aussi dans la cuisine, entourée par des chaises. Bises à vous et bon 1er mai

    4
    Jeudi 30 Avril 2015 à 19:15

    Mes enfants n'ont jamais connu de maison sans salle de bain ! Moi si.... Il n'y en avait pas besoin, puisqu'il n'y avait pas d'eau courante ! On ne pourrait plus vivre ainsi maintenant ! et c'est très bien ainsi !!!

    Bonne soirée, bon 1er mai et bisous.

    5
    Vendredi 1er Mai 2015 à 08:42

    Petits nous prenions un bain une fois par semaine, en famille ! Oui, nous étions mon frère, mon père et moi. Une amie d'enfance allait prendre son bain aux Bains Municipaux, du coup je l'accompagnais parfois au grand désarroi de mes parents qui disaient on a une salle de bains à la maison ! Passez un bon 1er mai

    6
    Vendredi 1er Mai 2015 à 08:45

    Les temps ont bien changé ! heureusement !
    Bonne journée (ici, ciel un peu "bas") !

    7
    Dimanche 3 Mai 2015 à 14:10

    Ne m'en parlez pas ! Pas plus tard qu'hier, je suis passée (en apnée) à côté d'une personne qui manifestement n'utilisait pas le savon tous les jours. C'est incroyable de voir ça aujourd'hui.

    Tout comme votre récit est incroyable. C'est formidable que vous le racontiez car cela nous rapproche de l'époque concernée. Il est vrai que nous tenons notre confort actuel pour acquis et établi mais sans réaliser qu'il est tout récent. Aujourd'hui, souvent deux salles de bain par habitation, souvent deux toilettes. C'est Byzance. Et c'est pourquoi il est inacceptable de cotoyer des contemporains à l'hygiène douteuse.

    Demain la fibre partout sur la planète ... mais quand ?

    8
    Dimanche 3 Mai 2015 à 14:26

    D'accord, c'était "jadis" (celui d'avant-guerre)...Il faut avoir pris le métro vers 18 heures, en pleine cohue, pour "trouver les odeurs du passé" ! Tout est mélangé et ...vous coupe l'appétit !
    Qu'à notre époque on ait encore ces inconvénients...c'est inadmissible ! Et quand je regarde autour de moi, je suis très souvent atterrée ! Jeunes et vieux confondus, le savon de Marseille leur est inconnu !

     

    9
    Mardi 5 Mai 2015 à 07:44

    Jusqu'à l'âge de (presque) quatre ans, je n'ai pas connu la salle de bains dans la maison ou plutôt dans l'appartement. La douche, c'était dans la lessiveuse et une grande bassine dans la cuisine. J'étais si heureuse quand nous avons déménagé, que sur le balcon de notre F4 au deuxième étage, j'ai crié (jusqu'à ce que ma grand-mère me fasse taire : "J'ai un robinet et de l'eau qui coule !"

    Déception quand ma grand-mère m'a dit que les autres aussi avaient cet avantage.

    10
    Mardi 5 Mai 2015 à 08:48

    Pas d'eau courante, j'ai connu ça aussi  il y a bien longtemps ! et pourtant, nous avions une jolie maison avec "cabinet de toilette" !!! Lorsque l'eau a été installée dans la maison...ce fut la joie (et surtout moins de fatigue pour ma mère)...Après la guerre, ce fut autre chose. Mes enfants ont toujours connu la salle de bains.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :