• Double sens .....

                        Oh! ces mots...

     

                        Je me souviens d'un temps où j'ennuyais mes enfants avec "la valeur des mots", m'attirant cette réflexion de ma fille "oh toi, avec tes mots !..." Ce qui voulait tout dire et notamment que j'étais un brin embêtante ! (même un peu plus que ça !).

     

                        Mais je remarque que j'avais certainement tort de les reprendre puisque maintenant, on peut donner plusieurs sens à certains mots : par exemple, Estimation, évaluation, surtout lorsqu'il s'agit de biens immobiliers !

    Nos hommes politiques, et en particulier nos chefs d'état successifs, doivent faire une estimation de leurs biens lorsqu'ils prennent leur fonction....A ce moment, c'est l'évaluation qui s'applique et ils doivent déclarer à combien ils évaluent ce qu'ils possèdent....N'ayant pas l'intention de vendre quoi que ce soit, l'évaluation se fait "au ras des pâquerettes", de même que celle qui est faite après une succession, alors qu'il y a des droits à payer...(ça se voit fréquemment ça...). On ne paie jamais d'impôts par plaisir !

     

                          Mais lorsqu'on désire vendre un bien immobilier, l'estimation entre en jeu ! Il faut faire valoir son bien et en retirer, si possible, un bon prix ! Il arrive que le bien soit surestimé... Ne serait-ce que pour pouvoir "faire une fleur" à l'acquéreur éventuel. On est alors persuadé que le bien est jugé à son juste prix (ce qui est souvent vrai)...

     

                           Je ne veux surtout pas faire le procès de l'immobilier, et lorsqu'il y a entente entre le vendeur et l'acquéreur, chacun est persuadé d'avoir fait une bonne affaire.

     

                            Non, ce que je me demande, c'est par qui est faite l'évaluation des biens de ceux qui nous dirigent ? Si je me pose cette question, c'est à la suite d'un article que j'ai lu ce matin...Et je me dis que les temps ont dû bien changer et que la Côte d'azur s'est sacrément démocratisée....Avoir des biens dans les Alpes Maritimes, villa et deux appartements, "ça eut payé, mais ça ne paie plus"....Et vous ne risquez plus de payer l'ISF....Encore que, à la revente de ces mêmes biens...on ne sait jamais....Il peut y avoir un gouffre entre l'évaluation obligatoire et l'estimation en vue de vendre !

     

                            Je chipote trop comme toujours...les mots ne sont plus ce qu'ils étaient....

    « Mais oui, ça a existé....Une promenade ombragée...et rafraîchissante ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Août 2012 à 11:53

    Ce n'est pas que je doute...je me méfie !

    2
    Jeudi 2 Août 2012 à 13:59

    tu sais, lorsqu' un président normal se donne le droit de dire qu' il n' aime pas les riches, alors que lui même n' est pas à plaindre, on comprend que pour les siens, il se contente d' estimer, mais que pour les autres il fait évaluer !

     bonne journée

     bisous

    3
    Jeudi 2 Août 2012 à 15:33

    C'est ce qu'il me semblait comprendre....
    Bonne soirée.

    4
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:47

    Serie cz vous une douteuse ,Madame MAGITTE  ? Pourquoi ne pas croire ce que ces Messieurs nous confessent ,avec une grande franchise.....Et puis ,il ne faut pas oublier les agents immobiliers ,les notaires.... ne parlons pas des DESSOUS DE TABLE !!!! Les mots sont comme les statistiques  ,ils parlent ,parlent  et n'ont pas toujours le même sens     "selon que nous soyions puissants ou misérables "

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :