• Dis, à quoi ça sert ?.....

                             Faire des listes, et après ?

                             En 2003, nous avons eu la canicule et tout le monde ou presque se souvient des dégâts qui en ont résulté...Pertes de vies humaines, personnes âgées décédées seules chez elles...Ce fut une catastrophe à la suite de laquelle nos dirigeants d'alors ont crié haut et fort qu'il ne fallait plus jamais revoir ça. Et ils avaient raison. Alors, chaque commune a été priée d'établir la liste des personnes âgées résidant seules chez elles, sans famille autour. Ma commune n'a pas failli à cette injonction et a fait établir des listes : nom, adresse de la personne, personne à prévenir en cas d'accident etc.... le questionnaire est assez complet. Je me suis donc fait inscrire, ma famille étant "physiquement" loin de moi bien que présente moralement.

                              En 2006 je crois, quand il a fallu renouveler cette inscription, je l'ai fait à nouveau et j'ai timidement fait remarquer au Service social que personne ne s'était jamais inquiété de moi...ni d'autres personnes seules de ma connaissance. On m'a répondu qu'il avait été prévu simplement de faire des listes...mais que j'avais raison et que je pouvais m'adresser "plus haut" ! Ne jamais me dire ça ! J'ai téléphoné au Journal LE MIDI LIBRE qui préparait justement une enquête sur la canicule et m'ont recontactée la même journée. J'ai eu les "honneurs" de la presse locale, après enquête de ce journal...Il leur avait été confirmé qu'on prévoyait seulement d'établir une liste, ce qui avait été fait ! Et tout comme moi, la journaliste d'alors pensait que la liste ne servait pas à grand-chose si on ne surveillait pas un peu ... 2007 - 2008, même chose : inscription sur liste. 2009, réinscription ! C'est très bien, mais... ne serait-il pas plus judicieux que les services sociaux passent un petit coup de fil à la personne seule, de temps à autre, pour savoir si tout va bien ? Il fait horriblement chaud, on nous recommande de boire... Beaucoup de personnes seules ne sont pas aptes à se surveiller elles-mêmes et à aller chercher des bouteilles d'eau...A notre époque individualiste, le chacun pour soi est roi...Moi, j'ai un bon voisin qui s'inquiète de moi.Et j'arrive à me débrouiller...Je peux me faire aider...Et tous les jours un membre de ma famille au moins se renseigne par téléphone ou par Internet, sur mon sort. Tout le monde ne peut en dire autant ! Mais s'il fallait que nous retrouvions la situation de 2003, la bonne conscience serait présente...On a établi des listes !!!!C'est ce qu'on demandait non ? Donc, pas de reproches à faire et à se faire ! 

                                Eh bien si ! il faudrait peut-être travailler un peu avec sa tête et avec son coeur. Penser...est-ce si difficile ? Passer un petit coup de fil à la personne seule pour savoir si tout va bien... Non, non, pas la peine, on a fait des listes ! Elles serviront ces listes à identifier les personnes décédées toutes seules dans leur appartement, parce qu'elles auront eu trop chaud, qu'elles seront déshydratées. Il y a un progrès, en 2003, certaines n'ont pu être identifiées assez vite...ça ne peut plus se reproduire, on a fait des listes ! Ah, mais ! les précautions sont prises ! Que veut-on de plus ? Juste un peu d'humanité s'il vous plaît !... Mais ça....En 2006, la journaliste avait écrit que j'étais furieuse et elle avait raison. Maintenant, je suis désabusée, c'est bien plus grave !

    « Jeunesse, insouciance et...inconscience !Ces bruits détestés et détestables.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 17:51

    Bonsoir,

    Oui ! Cela se sent dans le ton que vous prenez. C’et vrai que le regroupement des habitations était fait pour créer des communautés… ce qui généra l’appellation de commune. On a, comme pour les listes, oublié ce mot, en tout cas, sa signification sociale !

    La citoyenneté, si à la mode, n’est plus qu’un concept creux de mots et la politique, que j’aime pourtant, n’est souvent plus qu’un catalogue de mensonges ! Courage est un mot trop oublié. Amicalement. Loic

    2
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 18:10
    Les personnes âgées ne réalisent pas forcément la sensation de soif, elles ont tant de nouvelles incapacités à gérer... et je ne pense pas seulement à des besoins physiques.
    Faire de la politique est devenu essentiellement: faire des listes, ou des réunions pour en préparer d'autres (d'autres réunions ou d'autres listes..)...
    Il fut un temps, où on se connaissait tous au moins dans une même rue et il n'était pas besoin de listes pour savoir qu'untel était seul et agir...
    Que sommes nous devenus?
    Que sont devenus nos enfants? 
    Amicalement. 
    3
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 18:14
    Tout ceci ressemble aux créations de commissions que l'on nous sert et qui ne servent comme le disait un politicien de la grande guerre qu'à enterrer les problèmes.Faire une liste, ah la belle avancée ! comme vous dites, on se donne bonne conscience à très peu de frais : tout ceci me scandalise et me révulse.Quelle inhumanité ! quel mépris des autres ! quel égoïsme ! c'est aussi la faute des journalistes qui ne suivent jamais l'information : ils la balancent et puis ça s'arrête là.Bonne fin de journée quand même Geneviève.
    4
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 19:20
    En lisant votre petit edito de ce matin, ça m'a confortée dans l'idée qu'il me fallait absolument écrire cet article qui me travaillait . J'avais déjà "rué dans les brancards" en 2006 pour la même raison...
    Une liste...on peut en faire autant qu'on en veut, si on ne la regarde jamais !
    5
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 19:22
    Il y avait beaucoup plus de solidarité...
    Merci de votre réaction et d'avoir la patience de me lire ! quand je suis lancée, c'est pour un moment !
    Amicalement
    6
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 19:24
    Merci pour votre contribution ! Je vous ai répondu longuement.
    Bonne fin de journée à vous.
    7
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 08:21
    Bonne idée ! j'aimerais savoir si ma commune (très importante) applique strictement le règlement, sans rien faire d'autre ou si c'est pour toutes les communes pareil.
    Je pense à vous, j'ai eu aussi mon mari très malade pendant des années...J'ai pu le garder à la maison , il en était heureux et moi aussi.
    8
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 20:58
    Voilà une tâche administrative qui s'ajoute à d'autres, rien de plus. Oui, c'est triste !
    Mais je pense qu'une absence d'article nous inquiéterait, nous les blogonautes :
    9
    Samedi 4 Juillet 2009 à 18:17
    Mon père avait un patron qui avait une boîte de rangement sur laquelle il avait inscrit "Petits bouts de ficelle ne pouvant servir à rien "! C'est un peu le cas de nos listes ! elles sont dans un classeur intitulé "listes à conserver, mais inutiles....". On croit rêver ! Et effectivement, l'inscription n'est pas obligatoire....
    Bon, ces listes munies de cachets et tampons officiels de différentes tailles et provenances ont sans doute leur utilité quelque part ? Mais où ?
    Merci de votre visite.
    10
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:10
    bonjour Geneviève.
    Des listes et puis... plus rien ! j'en reste baba ...
    j'ai la "chance" (??!!) de garder à la maison mon mari gravement atteint, à la suite d'un AVC depuis 4 ans. Nous sommes donc suivis quotidiennement par un service d'Aide Médical, et une aide ménagère, 2 fois par semaine.
    Mais ..oui, il reste les "à peu près" bien portants, ceux qui ne demandent jamais rien à personne...
    Lundi soir, chez moi, nous avons une réunion "Paroles et Regard", un petit groupe d'habitants... deux heures à refaire le monde... j'en parlerai, peut-être y a t'il une action à tenter aupr-s de cette Communauté de Communes... pleine de promesses, mais... les tient elle ?
    11
    Lanaud
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:10

    Bonjour Magitte
     Dans mon bourg de 2000 âmes du Berry, la mairie a aussi constitué des listes...

    En 2004, une dame se disant mandatée par la municipalité s'est présentée à notre porte et nous a soumis sans ambages à un questionnaire à la limite de l'indiscrétion. Du genre: Est-ce que vous vous entendez bien avec vos voisins ? Sachant que nos voisins sont aussi âgés que nous et qu'elle allait les voir ensuite, comment aurions-nous pu lui répondre négativement ?

    Nous sommes toujours inscrits. Accompagnée d'un tract nous rappelant, comme à des enfants, qu'il fallait boire sans attendre d'avoir soif, nous avons reçu récemment de la mairie une lettre nous informant que nous pouvions à tout moment ne plus être inscrits sur le registre.

    Tout va bien donc...

    12
    Lanaud
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:10
    Pour être honnête, j'ajoute ceci: Nous sommes quand même bien contents de figurer sur la liste de la municipalité. En effet, nous habitons pas très loin d'une centrale nucléaire, et en cas de pépin, comme nous serions incapables de nous en aller (et il faudrait le faire vite) nous espérons que quelqu'un viendrait nous chercher...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :