• Des souvenirs....

                         Comme s'il en pleuvait...

     

                         Je me revois enfant, alors que nous habitions JUVISY... La Pentecôte voyait arriver "du monde" à la maison ! C'est qu'à cette époque, JUVISY c'était presque la campagne, bien qu'à 18 ou 20 km de PARIS...et nous avions un grand jardin....Et, de tradition, la fête foraine s'installait quelques jours avant de façon à être "fin prête"pour le Samedi...Ouverture des festivités ce jour-là, avec défilé, musique par les divers mouvements de jeunes et de...moins jeunes ! Les visiteurs de la fête suivaient cette "retraite aux flambeaux" qui donnait l'autorisation d'amusement pour une quinzaine de jours !


                         Je crois que cette fête existe encore...A-t-elle le même charme ? Pour nous, enfants de l'époque, le charme était bien là ! Manèges, stands de toutes sortes, autos-tamponneuses, Chenilles, train fantôme et combien d'autres attractions, nous tenaient en haleine ! Nos parents nous offraient un tour de manège, parfois deux...mais ce qui comptait, c'était d'aller à la fête ! Les flons-flons, le bruit...tout nous semblait merveilleux. Elle était immense cette fête, répartie dans divers quartiers de la ville, et même jusqu'aux bords de la Seine !

     

                           En plus de la fête, pour nous, il y avait le plaisir de recevoir ces parents ou amis...Ma mère préparait de bonnes choses...Je me souviens qu'elle avait préparé un grand plat d'asperges mises à refroidir sur la fenêtre de la cuisine (les frigos n'existaient pas encore !). Quand elle a voulu les reprendre, notre chat, amateur de légumes et un peu voleur il faut bien le dire, avait mangé toutes les têtes...Ben voyons, quand on est amateur...

     

                           Le dimanche matin, nous allions à la messe, après avoir mis nos beaux habits...puis place au repas dominical ! Ma mère, excellente cuisinière, se surpassait...Tout était "fait maison"...

     

                           Et puis, il y a eu la guerre...Plus rien n'était comme avant...Je ne me souviens même plus si la fête avait toujours lieu; nous n'y allions pas...trop de drames chez nous pendant cette guerre...

     

                           Et puis...je me suis mariée...la fête est revenue et nous avons conduit une fois ou deux nos enfants "faire un tour de manège". Mais ce "n'était plus ça"...le charme était rompu !

     

                            Tous ces petits bonheurs de mon enfance ne doivent pas me faire oublier un grand bonheur...l'arrivée de notre fille une nuit de Pentecôte...Le lundi à 1 heure du matin, elle arrivait....Nous revenions juste d'aller faire un tour sur la fête foraine ! Surprise et joie....

     

                            Que de souvenirs....

     

                           

     

                           

     

                          

    « RTT .....Chansons à profusion.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mai 2012 à 12:13

    Bonjour Geneviève! Et bien , aller à  la fête quelques heures avant "l'arrivée" d'une petite fille, quelle confiance! Bravo!

    2
    Lundi 28 Mai 2012 à 13:08

    Pur hasard ! 1°/ - depuis que j'étais adulte, je n'aimais pas les fêtes foraines !

    2°/ - je devais avoir une césarienne le mardi (lendemain de pentecôte) !
    3°/ - ça devait être une "envie de femme enceinte d'aller sur la fête à 21 heures !

    4°/ ma fille avait sans doute décidé de ne plus attendre !

    Comme vous voyez, tout était réuni pour la "surprise" !!!

    Quel chambardement alors !!!

    3
    Lundi 28 Mai 2012 à 19:47

    Le fête n'a peut-être plus le même charme.

    Chez nous en Alsace le lundi de Pentecôte c'était jour de grand marché. Le plus grand de l'année.

    Nous l'attendions avec impatience chaque année à ce moment de l'année.

    Bonne soirée

    4
    Lundi 28 Mai 2012 à 20:58

    Les traditions "marquaient" les jours de fête ... Vous êtes d'une bien jolie région...
    Bonne soirée.

    5
    Mardi 29 Mai 2012 à 02:30

    Dédidemment, l'ordinateur me joue des tours ou je suis particulièrement distraite et fatiguée. Mon commentaire vient de disparaître dans l'infini "trou noir" d'internet.

    Je me faisais la remarque que la fête à Grenoble avit lieu pour les Rameaux et que si certaines années, nous avions beau temps, d'autres étaient un peu "gelées" mais nous attendions avec impatience ces trois semaines. Combien d'efforts, de promesses pour aller en famille voir les attractions et bénéficier d'un ou deux tours de manège. Les temps changent. 

    Déjà avant de venir à la Réunion, je me trouvais "grande" et le charme était rompu.

    Aujourd'hui, en 2012, c'était peut-être la dernière foire des Rameaux. L'urbanisation et le bétonnage ont   gagné. L'esplanade, lieu d'installation, va disparaître sous un bâtiment.

    Bonne nuit, Geneviève. je vous embrasse.

    Je vais essayer de me repose un peu.

    6
    Mardi 29 Mai 2012 à 08:48

    Le charme des fêtes de l'enfance s'atténue avec ...l'âge ! Je crois qu'à Juvisy, il y a moins de place aussi pour installer la fête si importante jadis !
    Pour votre commentaire "parti dans l'infini trou noir d'Internet", ça vient peut-être d'Over-blog qui ne fonctionne pas toujours bien depuis un moment...Mes réponses aux commentaires disparaissent bien souvent aussi !
    Avez-vous pu vous reposer un peu ? Je vous embrasse.

    7
    Mardi 29 Mai 2012 à 10:46

    on peut déjà se dire que si nous regrettons une certaine époque, c' est que celle que nous vivons n' est pas l' idéale !

    Notre siècle offre trop , et nous finissons par ne plus être satisfait de rien !

     bonne journée

     bisous

    8
    Mardi 29 Mai 2012 à 17:02

    Regretter l'ancienne époque ? Peut-être pas..mais on est bien obligés de faire des comparaisons !
    Si notre siècle offre trop, il vit surtout trop vite...

    9
    Mardi 29 Mai 2012 à 18:10

    Le fête renvoie aux moments heureux, même quand le charme axété rompu

    10
    Mardi 29 Mai 2012 à 18:56

    L'âge rompt un peu le charme, mais les souvenirs restent !

    11
    Mercredi 30 Mai 2012 à 07:03

    Je m'en veux d'être en retard pour un si bel événement! Avec un peu de décalage donc, BON ANNIVERSAIRE au "bébé" de la pentecôte !

    12
    Mercredi 30 Mai 2012 à 08:21

    Le "bébé" de la Penbtecôte a maintenant...non, je ne le dis pas (elle ne serait pas contente !) mais c'est une grand-mère !
    Merci quand même !

    13
    Mercredi 30 Mai 2012 à 12:12

    Les autos tamponneuses ? je n'aimais pas trop ! Non, ma fille n'a pas été marquée à vie par sa naissance un jour de fête foraine !

    14
    Mercredi 30 Mai 2012 à 13:10

    Bonne journée de mercredi Geneviève, toujours très ensoleillé par chez nous.

    15
    Mercredi 30 Mai 2012 à 19:16

    Il a fait beau...un peu lourd peut-être ! Bonne soirée.

    16
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:48

    Votre souvenir, n'évoque pas de bons moments,pour moi! je n'en comprends pas la raison?Le dimanche des rameaux ,trois manèges ,deux baraques viennent s'installer sur la toute petite place,dans mon quartier. C 'est la fête des pipos(jonquilles)  !  Cette fête perdure depuis des lustres ,mais il y a belle lurette , que les jonquilles ont déserté les coteaux!           Votre fille a t'elle aimé les fêtes foraines?Heureusement que vous n'aviez pas,une furieuse envie de faire un tour en auto tamponneuse,une envie de fraises eut été plus raisonnable!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :