• Dernier jour....

                  Après presque six années de guerre, nous arrivions au dernier jour de la guerre...Nous nous doutions que cela ne pouvait plus durer, mais la date nous était inconnue...Comme d'habitude, ce 7 mai 1945, et comme tout ceux qui le pouvaient, nous nous étions rendus à notre travail...Cette guerre s'éternisait. Heureusement, depuis le mois d'août 1944, beaucoup de régions avaient été libérées. Nous respirions enfin ! plus d'occupant "sur le dos", nous avions la joie d'une certaine liberté retrouvée...Oh, bien sûr, l'automne et le début d'hiver 1944 avaient ramené la crainte, les troupes allemandes, dans un dernier sursaut sans doute, résistant dans les Ardennes et menaçant à nouveau PARIS...Mais nous gardions l'espoir...D'un jour à l'autre, nous pouvions écrire le mot "FIN" sur cette période difficile pour certains, atroce pour d'autres . Combien de morts, de disparus, de maisons et villes détruites...

                  Les familles avaient été disloquées de septembre 1939 à mai 1945. Combien ne reviendraient pas leur vie s'étant arrêtée au loin, dans des camps de prisonniers ou pire, de concentration...Et tous les morts dans les combats, soit en 1940, soit au cours des diverses opérations au sein de l'armée française "expatriée"... Ce 7 mai 1945, on pensait à tout cela, années de misère qu'il avait fallu vivre pour arriver à cette paix tant attendue...

                 On en faisait des projets pour "après la guerre"...Projets bien "terre à terre" parfois, puisqu'il s'agissait de nourriture ! On croyait fermement que tout reviendrait comme avant ! tout au moins, on l'espérait si fort...J'avais 22 ans alors et comme tous ceux et celles de mon âge, il nous semblait que notre jeunesse nous avait été volée...volée ? peut-être pas, mais "zappée" pour employer un mot arrivé beaucoup plus tard, avec les progrès ! Il nous fallait réapprendre à vivre normalement...

                  Est-ce qu'en me couchant ce soir du 7 mai, je pensais à tout ça ? Je ne m'en souviens plus ! c'était un soir comme d'habitude !

                  Mais le lendemain 8 mai 1945 arrivait....

    « Tout me semblait si facile alors...L'aboutissement d'un espoir.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Mai 2014 à 16:12
    Fabymary POPPINS

    ca devait être dur à croire qu'enfin c'était fini a^près tant de privations.... bises à vous pour ce grand we

    2
    Mercredi 7 Mai 2014 à 16:17

    On l'espérait tellement qu'on y croyait fermement ! Et quel soulagement !

    Bon week-end à vous avec beaucoup de beau temps ! Bises.

    3
    Mercredi 7 Mai 2014 à 16:33
    Fabymary POPPINS

    j'espère beau temps voulant aller me balader, bises

    4
    Mercredi 7 Mai 2014 à 17:40

    Ce sont les politiques qui  nous amènent à la guerre, et en France, deux fois  nous avons été pris  à déclarer la guerre sans être prêt.

    Aujourd' hui encore, l' Europe fanfaronne, et menace la Russie, alors que son armée est exsangue, ses armes obsolètes.

    Et toujours, les honneurs sont pour les généraux, les monuments aux morts pour les soldats !

     Bonne soirée

     bisous

    5
    Mercredi 7 Mai 2014 à 18:31

    La guerre est une bien vilaine invention !
    Bonne soirée.

    6
    Vendredi 16 Mai 2014 à 07:24

    Je suis toujours effarée par le temps qui est passé entre le 6 juin 1944 (débarquement allié) et la date de reddition de l'Allemagne le 8 mai 1945 avec les horreurs de cette période : Oradour-sur-Glane et le reste... Le débarquement de Provence en août a incité les Allemands a commettre des assassinats dans le Sud. Le département de Haute-Garonne a payé son tribut, je l'ignorais jusqu'à ce que je découvre cette région, je croyais que certaines zones avaient été épargnées.

    Quelle connerie la guerre !

    Quelques mots de Prévert et la connerie continue, toujours et partout.

    7
    Vendredi 16 Mai 2014 à 09:00

    Le genre humain est "incurable" !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :