• De zéro à dix....de bleu à rouge en passant par...

                  Madame Najat Vallaud-Belkacem, notre ministre de l'Education nationale, voudrait qu'on oublie les notes qu'on retrouvait en marge de tous nos devoirs "jadis" et qu'elles soient remplacées par des couleurs !

                  Quelles couleurs seront les plus représentatives du bon travail de l'élève ? J'ai cru comprendre que le rouge n'aurait pas "bonne presse" ! Serait-il assimilé à notre ancien zéro ? Nul doute que la couleur "rose" serait, elle, privilégiée...En rose, tout est parfait...sauf erreur de ma part !

                   Quand j'allais à l'école, il y a fort longtemps (!), nous avions des notes de 0 à 10 en primaire, et ensuite de 0 à 20...Nos parents pouvaient suivre nos progrès rien qu'en admirant peu ou prou ces notes "en marge". Ah, ce zéro qui désespérait l'élève, de même que les 1, 2, 3, 4, 5....A partir de 6, c'était "moyen", pas de compliments à la clé, mais très souvent cette appréciation "des progrès" ou "peut mieux faire" ! Le 10, le rêve de tout écolier jadis ! Celui qui vous présentait comme un excellent élève et vous faisait remettre votre "carnet de notes" à vos parents, frétillant de fierté !

                    On notait beaucoup à l'époque ! les fautes d'orthographe vous enlevaient un point par faute...et à 5 fautes, c'était le zéro qui ne vous apportait que des désagréments ! Ah Madame la Ministre, vous n'avez pas connu ça ! Maintenant, les fautes, on s'en moque...ce n'est pas important paraît-il...ça, c'est à voir...Que vous mettiez trois "p" à papa, ou que vous écriviez "cka" pour dire "c'est quoi", le lecteur est chargé de traduire...A lui le travail et l'énervement...Et on veut que les enfants apprennent une langue étrangère dès leur plus jeune âge, ce qui serait très bien...Mais encore faut-il qu'ils connaissent bien leur langue natale et l'écrivent correctement....De ministre en ministre, chacun veut laisser sa marque...Pour le bien des enfants ? hum....

                    Aimer les couleurs, c'est très bien ! mais obliger les parents à "suivre le mouvement" pour suivre les progrès de leur progéniture, c'est autre chose !

                    Un peu de bon sens ne nuirait pas.

                    Pour finir et vous faire sourire, je vais raconter à nouveau cette petite histoire vraie : Un couple d'amis avait une fille qui était dans un cours privé. La notation se faisait de 0 à 5 ! Un jour que nous étions présents chez eux, la fille alors âgée d'une quinzaine d'années, avait rapporté chez elle une note que le papa ne pouvait accepter : un magnifique zéro ! Alors, mon amie dit à son mari : "enfin, tu n'es pas raisonnable, elle a 0 c'est vrai, mais c'est 0/5...c'est quand même moins grave que 0/10".... Bon, il y a toujours moyen de se contenter !!!

    « Un ami s'en est allé....Curieux, comme les goûts changent !... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 16:06

    marrante votre histoire mais les notes je trouve que ça a du bon, ça permet de se situer tout de même, bises

    2
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 16:21

    Tout à fait de votre avis pour les notes ! Et les quarts et les demi-points ? quelle couleur leur donnera-t-on ? Insensé...

    3
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 16:56

    depuis la fin du certificat d' études, on demande de moins en moins aux enfants, avec pour résultat d' avoir un bac moins utile que le certificat.

    Juste pour une question de statistiques, on demande de noter large etc.

    Mais lorsqu 'un patron reçoit un CV, les fautes ne sont pas appréciées !

    Quand à la ministre de l' éducation, je pense qu' elle n' est pas là à sa place !

     Bonne soirée

     Bisous

    4
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 17:08

    Je pense comme vous pour tout ! Mais, qui est bien à sa place ? question à revoir...
    Bonne soirée.

    5
    cotentine
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 19:19

    qui a pensé aux parents daltoniens  ?

    6
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 22:46

    ça, c'est une bonne question !

    7
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 17:20

    Des couleurs je n'en avais pas entendu parler. Il y avait les notes, puis les lettres. J'ai bien aimé la petite histoire. Bonne soirée Geneviève

    8
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 18:33

           Oh si, les couleurs on en parle ! La petite histoire était pour faire sourire !
    Bonne soirée à vous.

    9
    Samedi 22 Novembre 2014 à 17:32

    Comme vous le dites "en rose tout est parfait", vous pensez sans doute à la chanson "la vie en rose" mais Piaf ne connaissait pas le PS actuel car, pour sûr, elle aurait déchanté. Le monde de la rose est loin d'être enchanté, nous le voyons bien. 

    Quant aux notes, vous avez bien compris qu'étant une ex-prof, je ne pouvais qu'être pour leur maintien. Quel meilleur moyen pour évaluer un élève, ses progrès ou ses difficultés qu'un barème de notes ? Si les critères sont bien fixés pour l'évaluation, le favoritisme ou le subjectif disparait.

    J'ai le sentiment que ce massacre des règles claires est fait pour favoriser un maximum d'incapables. 

    Pas de notes, pas de fessées, pas de contraintes... Rien. La loi de la jungle alors ?

    10
    Samedi 22 Novembre 2014 à 17:41

    Couleur ou pas, le monde est désenchanté ! Que peut-on espérer ? J'ai aimé la question de Cotentine : "Et les parents daltoniens" ? Faut y penser aussi !

    Plus aucune contrainte...C'est ça "la vie en rose" ? Si mon père revenait sur terre...je le vois d'ici et surtout je l'entends !!

    11
    cotentine
    Samedi 22 Novembre 2014 à 18:04

    Que peut 'on espérer   ?   ne vous faites plus de soucis     50  millions d'euros ,vont être débloqués ,pour raccrocher ,les décrocheurs  ....  très heureuse ,d'apprendre ,qu'une partie  de nos impôts ,vont favoriser les défavorisés paresseux ! un gamin courageux ,qui veut s'en sortir ,travaille bien à l'école   ,quelque soit  la couleur de sa peau et sa nationalité !Je respecte ,les enfants malades  et ceux ,dont le QI  ,ne leur permet pas d'accéder aux  études  .

    12
    Samedi 22 Novembre 2014 à 18:21

    J'ai entendu cette nouvelle et j'ai aussi pensé à...nos impôts ! et à ceux à qui ça allait profiter.
             
    Bon week-end.

    13
    COTENTINE
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 15:48

    LES ne me connaissent plus  §§§§§ PLOUCS DE CHEZ E B

    14
    COTENTINE
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 15:54

    RIEN de tel que de piquer une bonne colère .....  et pourtant ,ce "sacré SOLEIL "est bien là !roses ,pervenche et capucines sont fleuries ,la température est douce  ...MAGITTE  ,je ne me souviens pas des préparatifs de NOËL ,peut être un gros albums à découper    ..... mais c'était la guerre ,pas de papier !

    15
    COTENTINE
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 15:59

    Je fais partie des ploucs , je ne suis pas à la bonne page ,un peu de fatigue et d'énervement ,après ces jeunes de chez E B  qui sont si gentils  ....

    16
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 16:04

    Moi, je me souviens des Noëls d'avant-guerre et de ceux d'après-guerre (après mon mariage en 1946, et la naissance de mes enfants à partir de 1947 !) Pendant la guerre, nous n'avions pas le cœur à fêter Noël ! et de toutes façons, il n'y avait pas de catalogues....ni rien !  Mais avant-guerre, c'était si joli et surtout, nous étions jeunes !

    17
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 16:06

    Vous avez fait des mélanges, mais vous êtes pardonnée !

    18
    COTENTINE
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 16:13

    MERCI  ,ma MERE , Pas de bonbons ce soir ,je me punie  !


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :