•  

                  Nous sommes toujours dans l'attente de quelque chose... Hier, nous attendions que soit dévoilée la liste des nouveaux membres du gouvernement. Aujourd'hui, nous attendons "de voir"... Voir quoi ? voir à l'œuvre les nouveaux ministres...comme les anciens. Depuis plusieurs mois (années même) nous attendons des résultats qui, malheureusement ne sont pas bons semble-t-il...Je dis et je répète que je ne connais rien à la politique, mais que j'aime mon Pays et qu'il me serait agréable de constater qu'il est sur la bonne voie...ça ne semble pas être le cas, quoiqu'en disent nos gouvernants. Moi, je ne demande qu'à les croire...mais je ne peux que constater l'état de mes finances ...

                   "Attendre et voir"... c'est notre avenir. On peut peut-être ajouter à ce programme : "subir"... Pauvre République, pauvre France et pauvres français ! On vient de commémorer comme il se doit la Libération de PARIS et de la France en 1944. A cette époque, nous avions l'Espoir de jours meilleurs. Cet espoir de la liberté retrouvée et que nous avions perdue depuis 4 ans. Mais actuellement, quel est notre espoir ? Des promesses ? ça n'a qu'un temps...Si d'autres pays ont pu se "relever", pourquoi pas nous ? Comme disent les jeunes "y a un truc" ! mais lequel ?

                    Des ministres ont été remplacés...ils avaient critiqué leur groupe. Est-ce la bonne méthode ? Il me semble que les affaires de famille se règlent en famille, pas à "tous vents"...à moins que...Eux seuls connaissent leurs raisons. Pour nous, ce qui compte, c'est le résultat et surtout "les résultats". Que nous apportera demain ? Attendons....

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •               Que de problèmes jadis pour moi avec...les maths ! Les problèmes n'apportent pas toujours des solutions ! Ah, je ne risquais pas d'obtenir une médaille pour me récompenser et faire de moi un "éminent cerveau" dans ce domaine...Et pourtant...j'aurais bien voulu ! Je ne les détestais pas les maths...mais elles ne m'aimaient pas.

                   Mon frère, un vrai crack en maths, était regardé d'une façon un peu particulière par tous les membres de la famille ! C'est qu'on n'avait jamais vu ça ! Mais d'où tenait-il ce "don" ? Etait-ce même tout à fait normal ? Se pencher sur un problème et dire "mais c'est bien sûr, c'est vraiment simple..." fallait le faire ! Moi, j'essayais bien de prendre ce même problème par tous les bouts, je ne trouvais pas la solution attendue (même pas un tout petit début qui aurait pu me rapporter ne serait-ce que quelques points...) . Et je m'entendais dire "c'est simple, je ne comprends pas qu'on ne comprenne pas..."...Honte à moi...

                   On prend son plaisir où il se trouve...André le trouvait dans un journal de Mathématiques auquel mon père l'avait abonné alors qu'il était en "mathématiques spéciales" avec un but : Polytechnique ! Je me souviens...ce journal constituait un genre de concours permanent ... Quelle idée de passer son temps libre avec des "inconnues" .... Si j'admirais, je n'enviais pas....Nous n'aimions pas les mêmes monômes !

                   Quoiqu'il en soit, il nous faut bien complimenter ce jeune homme dont on a parlé hier à la télévision ! Et notre pays a bien besoin de redorer un peu son blason...même par maths interposées ! La bosse des maths existe...Heureux ceux qui l'ont et auxquels ça rapporte des médailles...Une américaine et un français se sont vus récompensés. Honneur à eux !

                   

                  

    Google Bookmarks

    11 commentaires
  •               Du courage ? j'en ai, mais je ne le montre pas...Il faut savoir rester discret ! C'est ce que je me dis en constatant que, depuis trois longues journées, je n'ai rien publié sur ce blog...J'ai un peu honte mais...pas trop tout de même !

                  Et pourtant, que de choses à dire ! Entre toutes les affaires qui ne "tournent pas rond" actuellement et qui font couler beaucoup d'encre...pas moyen de rester muet. Quand je dis toutes les affaires qui ne tournent pas rond, je ne parle pas bien sûr du Tour de France qui, lui, a débuté cette année par une petite promenade en Angleterre. Toujours ses adeptes ce Tour, depuis sa création en 1903 ! C'est une bouffée d'oxygène...Et quel courage pour les coureurs...Je me souviens que dans notre jeunesse, ni mon frère ni moi n'aurions oublié d'écouter l'arrivée du Tour à la radio (non TSF alors !). Et après la guerre, je me souviens des Robic, Bobet, Darrigade, Coppi, Kubler et tant d'autres ! Et le petit Vietto ! On les admirait tous ces "grands de la route" comme on disait alors...Leurs vélos étaient ceux de l'époque, beaucoup moins perfectionnés que ceux actuels, mais ça roulait et les concurrents avaient "du cran".  Pour le cran, rien n'a changé je crois...oh, bien sûr, il y a parfois des bruits de dopage qui viennent salir les réussites...Nous n'en sommes pas encore là cette année...espérons...

                  Nous avons aussi beaucoup parlé des "bleus" et de leurs succès obtenus et de ceux ...à venir...et attendus en vain. Il semblerait que ces bleus n'aient pas démérité, au contraire. Je ne peux en parler car, le foot et moi...ne sommes pas trop liés (même pas du tout).

                  Nous avons beaucoup entendu parler de cette horreur survenue à ALBI, dans une école maternelle où une institutrice a été poignardée par une "maman" d'élève...Pour quelle raison ? Qui était cette maman ? On nous a simplement dit que c'était une malade, hospitalisée depuis en hôpital psychiatrique...On n'en sait pas plus, ni sur elle, ni sur sa famille...L'institutrice ? elle laisse deux petits enfants...Fait divers horrible...

                  Je parlais d'affaires qui ne tournaient pas rond ! les partis politiques sont touchés, des gens connus sont dans le collimateur de la "Justice"... Des réunions importantes entre gouvernants et syndicats ont vu certains quitter la scène ! Pas d'accord et surtout pas d'accords à prévoir ! Tout ça crée un climat désagréable...Impossible pour moi d'en discuter...je ne saurais pas ! Je ne suis pas plus douée pour la politique que pour l'informatique ! Mais il me semble seulement que si chacun voulait bien faire un petit pas vers l'autre, on arriverait peut-être à des résultats qui pourraient contenter tout le monde ! Question de bon sens...

                  Le bon sens ? c'est ce qui manque le plus à notre époque...Essayons de regarder l'avenir avec courage et de garder l'espoir !

    Google Bookmarks

    13 commentaires
  •               La nouvelle façon de déclarer sa flamme à l'être aimé, surtout quand on visite  PARIS, est un peu curieuse ! On installe un verrou ou un cadenas sur un des ponts de la capitale ! Moi, je me demande "à quoi ça sert" ? Que veut-on prouver ? qu'on adore sa ou son partenaire, qu'on y est attaché pour la vie ? Jadis, on disait "jusqu'à ce que la mort nous sépare"...On donnait sa parole qui a certainement autant de valeur qu'un cadenas ! Et ça n'abîmait rien !

                   PARIS a cette réputation d'être la ville des amoureux et c'est très bien...Notre capitale a tout un passé qui la rend attrayante et en fait une ville "à part". Faut-il pour autant la défigurer et la rendre dangereuse ? Le Pont des Arts, le Pont de l'Archevêché sont particulièrement visés et...ils n'en peuvent plus paraît-il ! A tel point qu'une des barrières s'est écroulée au risque de faire des blessés ou des morts...Mourir pour un cadenas...Est-ce une belle fin ? Si vous aimez, il est préférable de vivre pour profiter au maximum de cet amour....Je sais, je retarde un peu et même beaucoup parfois !

                   Que cette vie moderne est donc compliquée; et puis, à une époque où les économies sont de rigueur et où les couples durent...ce qu'ils durent, est-il nécessaire de faire tous les 6 mois voire même tous les ans (!) la dépense d'un cadenas ? D'accord, ce que je pense est loin d'être poétique...mais au moins je le pense vraiment et pour un bon moment !

                   Autour de moi, des couples durent depuis des dizaines d'années et n'ont jamais fixé leur amour sur les rambardes d'un pont qu'il soit parisien ou non ! Est-ce pour faire "marcher le commerce" des cadenas et autres verrous, ou bien pour le folklore qu'a été prise cette habitude ? Bof... 

                   Tiens, une idée : vous qui visitez PARIS avec l'âme sœur, lancez quelques pièces de monnaie. La France en a besoin et nos dirigeants sont à la recherche de milliards d'euros...Nul doute qu'ils accepteraient d'installer des paniers de ramassage sur "tous" les ponts de PARIS. Et en plus, ils en remercieraient les donateurs, ce qui n'est pas le cas concernant les cadenas !

                   Cet article n'est pas très sérieux et est à prendre au 3ème degré...Mais s'il pouvait contribuer à supprimer ce jeu innocent, j'en serais bien contente ! PARIS est ma ville de naissance et je n'y peux rien, mais je l'aime !

    Google Bookmarks

    16 commentaires
  • Nos amis les bêtes....              Je lui dois bien ça, un article spécialement pour lui, à ce brave "toutou" qui appartenait à mes enfants...Son nom ? Othello et sa gentillesse m'amène à vous parler de lui ! Labrador de couleur noire, il avait la douceur de tous ceux de sa race...et il aimait les siens.

                  Agé de 16 ans à quelques jours près, il avait battu un record pour un Labrador. Mais, il n'en pouvait plus ! il n'arrivait plus à se lever tout seul . La semaine dernière, ses souffrances se sont arrêtées en même temps que sa vie.

                  Je me souviens de sa douceur et...de ses petites manies ! il demandait la porte pour aller faire un tour dans le jardin, et suivant le temps, il revenait aussitôt et redemandait que la porte s'ouvre "en sens inverse" ! Il n'aimait ni la pluie, ni la neige...Mais il aimait voir et avoir du monde ! Chacun des invités avait droit à un petit coup de museau en signe de bienvenue...Quelle compagnie que ce chien ! Peut-on parler de "bêtes" quand on possède un tel ami ? C'est un compagnon, un ami...il aime et c'est tout .... il ne demande rien en échange.

                  Comme il me rappelait notre brave Squirou, parti à 14 ans lui ! J'ai toujours aimé les chiens et les chats; ils ont toujours accompagné mon enfance ...Et Squirou nous a accompagnés quand nous avons pris notre retraite. Othello est parti, comme Squirou, ils ne se sont pas connus...mais ils vont peut-être se croiser dans "leur paradis" ? Et se raconter quelle était leur vie sur terre, vie agréable dans des familles aimantes...

                   Je sais que mes enfants ne sont pas prêts d'oublier cet ami qui les suivait partout ! Et moi, en allant chez eux, je sentirai bien qu'il manque quelqu'un...

              

     

    Google Bookmarks

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique