• De quoi faire peur.....

                  En lisant...on s'instruit ! Je viens de lire sur Internet cette nouvelle qui me terrifie , bien que je n'habite pas à Marseille ! D'après une étude, il semblerait que dans cette ville "un soignant sur cinq" oublie de se laver les mains ! Et les maladies nosocomiales ont, semble-t-il, un bel avenir !

                  C'est une nouvelle à laquelle je crois, pour en avoir été témoin, non pas à Marseille, mais à MONTPELLIER ! Mon mari avait été hospitalisé en clinique puis à l'hôpital...où il était resté de nombreuses semaines. Sa chambre était alors située face à un local "toilettes" réservé aux infirmières et autres soignants. Ce local était composé d'un local WC et d'un local avec lavabo...J'avais remarqué à l'époque que si les infirmières s'arrêtaient bien vers le lavabo lorsqu'elles sortaient de ce "petit coin" dénommé WC, la plupart d'entre elles ignoraient les robinets d'accès à l'eau situés sur le lavabo et s'approchaient uniquement de la glace placée au-dessus de ce même lavabo ! Elles ne voulaient pas se trouver mal coiffées pour retourner dans leur service ! ça, c'était important !

                   Un jour, mon mari s'est trouvé atteint pas ces "maladies nosocomiales" et....il n'avait vraiment pas besoin de ça ! Etait-ce dû au non lavage des mains ou à autre chose ? Virus, bactéries...je ne sais pas exactement ce que c'est, mais nous avions été prévenus par notre médecin que l'un ou l'autre étaient réfractaires aux antibiotiques auxquels ils s'habituaient très bien et qui n'avaient plus aucune prise sur eux ! Mon mari a vécu 3 ans avec ces "petites bêtes", auxquelles nous donnions tous les mois, les antibiotiques pouvant les combattre ! Tout ça peut-être pour des lavages de mains mal faits. De quoi faire peur....surtout venant de personnes au courant des inconvénients, et responsables des malades !

                    J'avoue que ce matin, en lisant cet article, j'ai eu "froid dans le dos" ! Ce n'est quand même pas fatigant de se laver les mains...surtout lorsqu'on a en charge des malades qui sont déjà fragilisés par leur maladie ! Je sais bien que je fais partie de ces personnes qui se lavent les mains cinquante fois par jour, "pour un oui, pour un non"...On ne se refait pas...et il paraîtrait que trop se laver les mains, ça pourrait être assimilé à une maladie !!! Je dois en être atteinte...

                   MARSEILLE, MONTPELLIER, PARIS et autres...Je ne crois pas qu'il y ait des exceptions. Issus de toutes les régions, les "médicaux" ont certainement appris, au cours de leurs études, que le lavage des mains était indispensable pour éviter le plus possible la dissémination des microbes...Actuellement, on parle beaucoup de la grippe et pour éviter sa transmission, il est recommandé de "se laver les mains" !!!La radio, la télévision et autres médias en ont fait une arme qui "peut être mise entre toutes les mains"....

                   Qu'on se le dise....
                 

    « Que de souvenirs dans une vie.....Semaine d'antan....semaine actuelle ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Mars 2015 à 17:28

    C' est  déjà recommandé pour nous, alors, du personnel soignant qui approche toutes sortes de maladies doit le faire systématiquement !

     C' est quand même le comble  d' être soigné à l' hôpital, pour y attraper un bacille doré ou autre !

    La négligence s' installe partout !

     Bonne soirée Geneviève

     Bisous

    2
    Vendredi 6 Mars 2015 à 18:01

    Concernant mon mari, ça lui avait empoisonné les dernières années de sa vie...Les gens n'aiment plus la propreté alors qu'ils ont à leur disposition ce que nous n'avions pas dans toutes les maisons !
    L'aîné de mes petits-enfants avait attrapé des staphylocoques dorés à l'hôpital de Marseille, quand il avait deux ans !

    Je vous souhaite une bonne soirée.

    3
    Vendredi 6 Mars 2015 à 18:44

    Beurk ! Beurk ! et re-beurk !

    Le mieux, c'est de ne pas tomber malade. C'est fou ce que les gens manquent de civisme. Pas plus tard qu'il y a quinze jours, des mais devaient venir passer le week-end chez nous. Je les ai virés la deux jours avant leur arrivée car l'épouse avait contracté la grippe 5 jours avant. Il ne lui était pas venu à l'esprit d'annuler sa venue, peut-être pour ne pas me froisser. Quand j'ai entendu sa voix au téléphone, je n'ai pas hésité !

    Quel intérêt de contaminer les autres ? Quel intérêt de se refiler des microbes en boucle de mettre sur le flan des personnes qui ont besoin d'être en forme pour vaquer à leurs activités ou simplement pour ... vivre !

    Des baffes, je vous dis ! Y'a des baffes qui se perdent !

    C'est incroyable ce que vous écrivez dans ce post ! Même si on découvre plus souvent des âneries sur le net que de vraies infos, je ne sais pas pourquoi je crois facilement à ce que vous avez lu. Le cordonnier ... vous connaissez la suite ...

    4
    Vendredi 6 Mars 2015 à 20:40

    Ce que j'ai raconté concernant mon mari est absolument vrai ! Il n'y a pas qu'à Marseille ! Mais, pour Marseille, j'ai trouvé que le journaliste avait un peu "bâclé" son article ! ça se passe comme ça dans bien des établissements de ...soins...!!!Il ne faut pas "limiter" une enquête ! A qui se fier ma bonne dame ! Nous avions eu la chance d'avoir des infirmières à domicile pour mon mari...qui se lavaient les mains en arrivant et en repartant ! Et tellement dévouées !
    Vous avez très bien fait pour votre amie ! les microbes, c'est personnel ! inutile de les disperser vers les autres !

    Bonne fin de semaine et bonne soirée .

    5
    Vendredi 6 Mars 2015 à 20:57
    Fabymary POPPINS

    En effet ce qui vous a interpellée est hélas vrai, j'ai comme vous savez enfants et gendres infirmiers et évidemment on leur a appris qu'il fallait se laver les amins, porter des gants, masque aussi dans certains cas.

     

    Mais tous ne le font pas et oui les maladies nosocomiales sont attrapées ainsi.

     

    Je me lave les mains, en sortant des toilettes, avant de cuisiner, quand je rentre de l'extérieur, me suis occupée des animaux de la maison, avant de prendre ma petite fille dans les bras.... et en plus le commun des mortels en fait ne se lave non seulement pas assez les mains, mais en plus pas assez longtemps pour que celà ôte les microbes! Il faut laver 30 secondes! Passer entre les doigts.... Ne pas utiliser les sèche mains en collectivité ça recycle l'air vicié et ne pas toucher la poignée de porte en sortant....

     

    Au niveau des blocs opératoires souvent c'est un pbe de lavage de mains qui crée l'infection, pas autre chose.

     

    Si chacun était pas égoïste on en serait pas là.

     

    Sur ce , bon we quand même

    6
    Vendredi 6 Mars 2015 à 22:46

    Mon article du jour n'était pas très "ragoûtant" ! que cela ne vous empêche pas de passer un bon week-end ! Ah ce lavage de mains, que de mots et de maux il entraîne ! "Lavez-vous les mains" ! combien de fois je l'ai dit et redit dans ma vie de mère et de grand-mère !

    Bonne fin de soirée.

    7
    Jeudi 12 Mars 2015 à 21:58

    Mon séjour à l'hôpital fin 2007 a été agrémenté d'une infection nosocomiale. Je ne sais pas si le personnel soignant se lavait correctement et souvent les mains mais je peux vous assurer que les conditions d'hygiène avaient de quoi faire frémir à La Réunion : cancrelats et fourmis dans les salles d'accouchement (elles couraient sur ma perfusion quand j'ai accouché de ma fille aînée en 1980 ; une souris a fait un passage aussi) et en 2007, après une douche à la Bétadine pour aller au bloc opératoire, le brancard circulait sur une coursive à l'extérieur du bâtiment et la pluie qui dégringolait, ruisselait sur le toit et me tombait dessus, alors...  Je résiste bien finalement.yes

    Savez-vous aussi qu'il y a un T.O.C. qui consiste à trop se laver les mains ? Il y a un livre à ce sujet Le garcon qui n'arrêtait pas de se laver

    Bisous, Geneviève.

    8
    Vendredi 13 Mars 2015 à 08:24

    J'avais entendu parler de ce T.O.C. ! et je me demande parfois si je n'en suis pas atteinte ! Je ne connais pas ce livre...
    Les hôpitaux devraient bien comprendre que l'hygiène est indispensable ! mais ça....Où est le temps où le médecin qui venait chez vous commençait sa visite par...se laver les mains ?
    Je vous embrasse Françoise. Bonne journée.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :