• Comment faisions-nous sans réfrigérateur, sans congélateur....,?

                  A une époque où le "maître-mot" était "tu ne jetteras rien, tu ne gâcheras rien"...oui, comment faisions-nous ? Alors qu'il y a 1/4 d'heure environ, j'étais occupée dans ma cuisine "à mettre à congeler" une côte d'agneau en trop (le boucher, généreux, m'en avait coupé deux pour moi seule !) Au fait était-il généreux ce boucher ? Peut-être pas vraiment, mais seulement un peu "intéressé" ? Bon, bénéfice du doute.... J'opte pour la première solution ! Cette côte fera mon bonheur un jour de disette...je serai très heureuse alors de "l'extirper" du tiroir où elle pourra se garder plusieurs mois peut-être ?

                   Je me souviens de cette époque héroïque où j'allais en courses tous les jours, acheter ce qu'il fallait pour la journée ! Pas question alors de grosses courses au supermarché (il n'en existait pas encore !!!)à la cadence d'un jour par semaine ! On ne pouvait rien garder, pour peu que le temps se mette au beau et que la chaleur arrive ! Il nous fallait "finir les restes" pour éviter qu'ils ne s'abîment ! Même pas un simple réfrigérateur pour conserver ! C'était juste après la guerre et les réfrigérateurs coûtaient beaucoup trop cher ! Je me souviens des prix, travaillant alors dans une société qui en importait des USA. Il fallait compter 1000 francs d'alors par litre...soit 100000 francs pour un appareil de 100 litres de contenance (ce qui n'est pas tellement grand). Un salaire de 4 mois dans sa totalité, aurait à peine suffi! ... Les plus privilégiés avaient une glacière et se faisaient livrer tous les jours des pains de glace ! Mais, tout ça avait un coût qui n'était pas négligeable ! Nous avions acheté notre premier réfrigérateur en 1956...et bien qu'il n'ait pas de compartiment congélateur (ceux-là sont venus un peu plus tard), il nous a rendu de grands services ....et est passé de mains en mains jusqu'à ce qu'il rende l'âme !!!

                  Mais non, je n'exagère pas ! c'était ainsi avant les progrès qui sont si vite arrivés ! Et les prix ont baissé en même temps que des facilités de paiement ont été accordées aux acheteurs...Les sociétés de crédit ont été créées...pour le bonheur ou le malheur des ménages ? grave question ! Comme disait mon mari, "un crédit ce n'est rien, l'inconvénient, c'est que ça se rembourse" !!!

                  Que de réflexions pour une simple petite côtelette d'agneau à l'origine ! Tout ça, pour dire que jadis, nous n'avions pas tout ce qui semble indispensable maintenant ! Et que...nous étions heureux quand même !

    « Souvenirs de la période de guerre......"Travaillez, prenez de la peine".... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Janvier 2016 à 18:37

    Je me suis posé des questions aussi sur la conservation avant  les frigidaires, et à part dans les pays tropicaux où on boucanait la viande et les régions polaires où la congélation allait de soi, il devait bien y avoir des méthodes pour  conserver la viande, lorsque par exemple on tuait le cochon

    Peut être faut' il regarder du côté des saucissons qu' on conserve grâce au sel !

     Passe une bonne soirée Geneviève

     Bisous

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 19:30

        mes grands-parents lorrain qui tuaient un cochon tous les ans, gardaient la viande dans des petits tonneaux en bois, contenant du sel. Je crois qu'ils mettaient une couche de sel, une couche de viande....Et ils nous envoyaient à PARIS du boudin, la cervelle du cochon etc...tout ça venait par la poste en mettant une journée ! On croit rêver !!!

        Bonne fin de soirée.

    2
    Samedi 23 Janvier 2016 à 19:48

    Ah bin moi j'avais toujours pensé qu'avant l'apparition u réfrigérateur et du congélateur, on ne mangeait pas.

     

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 20:51

        Vous pensiez mal ! on mangeait bien sûr, on se forçait même de finir des trucs "pour ne pas jeter" !!!

    3
    Samedi 23 Janvier 2016 à 20:27

    Je me rappelle que mes parents disaient que ils mettaient sur le bord de la fenêtre en hiver certaines denrées, bises à vous

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 20:53

        Les fenêtres de cuisine avaient une grande utilité !!! J'ai toujours vu chez mes parents le fromage bien installé là ! il est vrai que mon père adorait le fromage et Maman n'en aimait aucun !!!(à part le fromage blanc !!!

        Bonne soirée. Bises.

    4
    Martine Réunion
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 10:30

    Je me souviens du bord de la fenêtre de la cuisine chez mes grands-parents maternels ! Il y avait toujours deux trois choses dessus l'hiver !
    C'est vrai qu'il nous est difficile d'imaginer vivre aujourd'hui sans tous ces appareils ménagers.....du moins, réfrigérateurs, lave-linge.....
    En fait, nous sommes faits pour nous adapter à beaucoup de situations. Si demain, nous n'en avions plus, nous serions sans doute déboussolés, mais trouverions des solutions.
    En attendant, ce genre de progrès est bien sympathique !!!
    Bon dimanche Geneviève. J'envie en ce moment la fraîcheur de la métropole. Ici, il fait très très chaud.....et ce dimanche se passe sous un ciel gris et de la pluie.....Tropicale, mais pluie quand même ! Çà rafraîchit un peu.....on apprécie !

    A bientôt. Je vous embrasse.

      • Dimanche 24 Janvier 2016 à 11:53

        Ici aujourd'hui : beau soleil et il fait doux ! on nous annonce 13° ! le soleil tape sur mes vitres !
        Il est vrai que, moi-même qui ai pourtant connu "l'ancien temps", si tout venait à nous manquer, je me demanderais comment je vais faire !!! J'ai apprécié tous les progrès (sauf le téléphone portable !) et je me souviens d'un temps où je faisais ma lessive (5 personnes dont 3 enfants) à l'aide d'une lessiveuse et de mes bras ! J'étais morte de fatigue le soir...Et le lave-vaisselle...ce dernier m'a laissée tomber dernièrement et j'ai décidé de ne pas en acheter un nouveau à mon âge ! Mais, à dire vrai, il me manque un peu !!! on s'habitue si vite aux bonnes choses !
        Quant au réfrigérateur, il est devenu indispensable !!! tout comme le congélateur qui lui est ajouté très souvent ! même pour moi seule....Adieu les rebords de fenêtre de cuisine si bien occupés ! !! On vivait quand même sans envier personne puisque tout ça n'existait pas !

        Je vous plains, moi je ne pourrais supporter la chaleur que vous avez !
        Passez un bon dimanche quand même et...profitez de la pluie (même tropicale).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :