• Cette "joyeuse période" qui n'existe plus !....


                                          Ce bon vieux service militaire....

                                          Bon d'accord, je vais parler de quelque chose que je n'ai pas connu...et pour cause ! Ce n'était pas "un truc" de filles, mais bien au contraire uniquement réservé aux jeunes gens sortant de l'adolescence....Le Service militaire...vous l'appréhendiez, vous y partiez à reculons, vos mères pleuraient presque... Et pourtant, lorsque vous en parlez, avec le recul, vous avez presque les larmes aux yeux, tellement vous êtes émus !  Et pour peu que vous vous trouviez avec des copains ayant partagé cette vie avec vous, on sent que vous êtes heureux ! Je viens d'entendre l'acteur Jean DUJARDIN parler du sien dans une émission, et j'ai saisi la balle au bond ! Un mot pris au passage et hop...me voilà en piste !

                                           Très franchement, vos souvenirs vous font toujours rire ou tout au moins sourire...C'est déjà ça, le "Service" avait donc son utilité ! L'âge requis posait bien des problèmes souvent : études qui n'étaient pas terminées, entrée récente dans la vie active et arrêt obligatoire pour de longs mois parfois....STOP ! port de l'uniforme obligatoire, vie civile entre parenthèses. Pas de rouspétance, vous deviez ces mois de service à la nation...Il y avait bien quelques débrouillards qui passaient au travers, mais beaucoup d'autres appelés répondaient présents. Et ça vous faisait des souvenirs à raconter à vos enfants et à votre femme plus tard... Ah, les pauvres femmes qui devaient écouter vos histoires, vos exploits, vos canulars de potaches, c'est fou ce que ça doit leur manquer maintenant !

                                           Moi, je me souviens des cinquante sept jours de service militaire de mon mari! Oui, exactement 57 jours, fin 1945...Il venait juste de revenir d'Allemagne où "invité par Hitler" il avait passé environ trois ans...Et l'armée française s'est aperçue que les garçons de son âge, qui faisaient partie du 2ème contingent de la classe 1940 qui aurait dû être appelée en octobre 1940 je crois, n'avaient pas fait de service militaire...pour cause d'occupation allemande et de dissolution de l'armée française ! Qu'à cela ne tienne, on les a appelés en 1945 ! Mais l'armée n'était pas riche...pas équipée...et sûrement pas apte à recevoir des conscrits âgés de 25 ans environ ! Mon mari est parti quand même à STRASBOURG, ville qu'il ne connaissait pas et qu'il a visitée par la force des choses, avec un uniforme belge je crois et...sans arme ! Pas de fusils à l'horizon ! Pour apprendre le maniement des armes, ce n'est pas facile ! Enfin, le cinquante-sixième jour, on leur a donné un fusil à chacun et le cinquante-septième jour, on les a libérés, tout au moins cette classe qui avait effectué ce séjour forcé en Allemagne ! Et voilà pourquoi mon époux n'a jamais su se servir d'un fusil ! Comme il était contre la chasse, ça tombait très bien....Et moi, j'ai toujours eu des doutes...je pense que l'armée avait peur tout bêtement de confier des fusils à tout un chacun ! Heureusement pour moi qu'il y a eu cette libération rapide, car les "57 jours de mon mari", j'en ai entendu parler ! Que serais-je devenue s'il avait effectué le temps légal ? Je n'aurais pas tenu le coup !

                                             Le Service militaire n'existe plus...Aucun de ces messieurs n'osera dire qu'il le regrette, mais quelle rigolade souvent si l'on en croit les anciens, et si on oublie les marches forcées, les corvées diverses .... Il y a sans doute un brin d'exagération, comme dans tous les souvenirs de jeunesse, on idéalise....Jean DUJARDIN a imité son adjudant (ou son sergent)...C'était drôle !

    « Mon Père aurait dit....trente et un ans déjà !....tant que ça ? »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Avril 2009 à 18:19
    Bonsoir. Je ne sais pas. Mon père qui n'avait pas fait de service militaire a été mobilisé en 39, n'ayant aucune instruction militaire. On les a envoyé au "charbon" avec des armes et des munitions qui ne leur correspondaient pas !!! La "jeunesse" française n'était pas ménagée ! Pas plus qu'en Algérie, d'ailleurs. Merci de vos passages que j'apprécie beaucoup. Amicalement. Loic
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 6 Avril 2009 à 09:54
    Mon frère aussi a fait son service militaire à Strasbourg, mais beaucoup plus tard.
    Profitons encore du soleil avant le retour de la pluie.
    Bon lundi. 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :