• Ces souvenirs qui reviennent "sans crier gare" !

                  Qui me dira pourquoi, sans raison, celui-là m'est subitement revenu à l'esprit ? Le souvenir du Baptême des poupées qui "avaient vu le jour" à Noël, il y a bien longtemps....

                  Avec mes parents, nous habitions alors en banlieue de PARIS, à JUVISY. Et dans notre quartier, j'avais des "copines" comme on dit maintenant (mot interdit par mes parents alors....) Et en particulier une portant le même nom que nous, alors que nous n'étions pas de la même famille ! Et celle-là, c'était plus une amie qu'une "copine"...J'aimais beaucoup ses parents dont sa maman qui était d'origine anglaise...Lorsque je m'arrêtais chez eux en revenant de l'école, je ne manquais pas d'apprécier le goûter...

                  Comme nous, les filles, nous avions eu à Noël des poupées ou poupons qui se prêtaient à tous nos jeux, les parents de mon amie décidèrent d'inviter les enfants du quartier un dimanche après-midi, et de...baptiser les poupées ! Mon frère allant dans un collège religieux devant être le "prêtre officiant"... Pas très orthodoxe tout ça ! Nous n'allions tout de même pas déranger un véritable prêtre pour ce simulacre de cérémonie ! Il faut bien que j'avoue que je préférais dans tout ça et l'invitation et le goûter ! J'étais un peu gourmande alors....

                  Et voilà...nos poupées ont donc été "baptisées" à la mode de mon frère très fier de ses fonctions ! Et le goûter est arrivé. Quelle tablée .... Les parents de mon amie, très "pince sans rire" avaient bien préparé le tout. Chocolat, lait, café, il y avait le choix ! Et des gâteaux, tous plus beaux les uns que les autres ! Lorsque mon tour est arrivé de me servir, je "lorgnais" depuis un moment sur un des gâteaux appétissant au possible (!) et assez gros ! Ma gourmandise aidant, je me précipitai sur celui-là et avec mes dents d'enfant de 7/8 ans, j'essayai de le déguster ! Ce que je ne savais pas, c'est que parmi les vrais gâteaux il y en avait des factices ! J'étais empêtrée dans ce gâteau que je ne pouvais ni mâcher, ni avaler, ni surtout déguster ! Les parents de mon amie riaient bien entendu...et on me fit comprendre que "la gourmandise était un vilain défaut" etc...etc... A l'époque, on ne badinait pas avec l'éducation !

                  Journée factice, du baptême au goûter ! Mais très belle journée ! J'en ai gardé le souvenir intact. Je nous revois tous dans cette grande salle ! Quels souvenirs !

                  Pas trop de temps aujourd'hui pour les "affaires sérieuses". Ce qui m'a fait vous raconter ce souvenir d'enfance, qui vous permettra peut-être de sourire ! ça semble bon de temps en temps !

    « Cet hiver qui s'est fait attendre !...Souvenirs de la période de guerre...... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 12:42

    Bonjour Geneviève,

    C'est une histoire originale que vous nous contez là, et qui aurait trouvé belle place parmi les histoires de la Comtesse de Ségur auxquelles elle me renvoie.

    Il y a toujours une morale, finalement, mais ce qui compte, c'est le souvenir.

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 13:32

        La morale de l'histoire ? C'est que la gourmandise est un vilain défaut ! Défaut que j'avais quand j'étais enfant...et qui a disparu avec les restrictions pendant la guerre ! Depuis cette époque, je n'ai jamais pu me réhabituer aux gâteaux ! Quel souvenir que ce baptême des poupées ! et mon frère avait pris son rôle très au sérieux !!!

        Si cette historiette vous a plu, j'en suis très contente ! Passez un bon après-midi !

    2
    Jacqueline
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 13:24

    Bonjour Magitte

    Souvenir quand il vous revient ........ Parfois il y a une certaine nostalgie .

    Bon ,là , il est vrai vous avez eu une désagréable surprise

    Mais, la gourmandise, je vous rassure n'est pas un vilain défaut

    Il faut juste être raisonnable .

    Pas très sympa d'avoir glissé des gâteaux factices .

    Vous savez nous faire sourire ,c'est que du plaisir de vous lire .

    Belle fin de journée à vous .

    Bises amicales

     

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 13:41

        C'est que, raisonnable je ne l'étais que très peu ! Les gâteaux factices étaient plus gros que les autres...Bon, je n'insiste pas ! j'étais vraiment gourmande ! Mais ce fut une belle journée !!!
        Si je vous ai fait sourire, j'en suis ravie, mon but est atteint !

        Si je me retourne avec nostalgie sur mon passé, c'est pour regretter cette période insouciante de mon enfance . Ensuite, il y a eu la guerre...et là, l'insouciance n'était plus de mise !

        Bonne journée à vous. Ensoleillée ? ici, le temps vient de se couvrir, mais le soleil fait de gros efforts de "percée" ! Je vous embrasse. 

    3
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 16:07

    Chez moi, avec un père qui avait  été séminariste chez les jésuites, la religion et sa pratique tenait une grande part, mais il  n' est jamais venu  à l' esprit, ni de sa part ni de celle de mes soeurs de penser à organiser le baptême de leurs poupées !

     Pas d' invitation chez des voisins, mais bon, maman nous faisait des tartes et des gâteaux  les samedi et dimanche !

    Et  mon  plaisir était de voler la pâte encore fraiche dans le saladier !

     Passe une bonne soirée Geneviève, ches nous froide, mais sans neige

     Bisous

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 19:22

        Tout comme certains gâteaux, le baptême était "factice" Nous n'avions jamais pensé qu'il s'agissait d'un vrai baptême !
        Et les parents de mon amie étaient heureux d'inviter les gosses du quartier à un goûter le dimanche !

        Ma mère faisait également tartes ou gâteaux le dimanche....et j'ai continué la tradition avec nos enfants !

        Bonne soirée à vous également.

    4
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 19:10

    oh dur de faire ça à une enfant, des gâteaux factices et plus gros que les autres, bises à vous ma chère magitte

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 19:24

        Tout le monde avait pu voir que j'étais un peu trop gourmande ! mais, j'en ai "réchappé" !
        Bonne soirée à vous et bises.

    5
    Samedi 23 Janvier 2016 à 16:10

    Bonjour Geneviève,

    Le baptême factice, j'ai bien aimé et bien souri mais aussi avec les gâteaux factices. Voilà ce que c'est d'avoir été gourmande wink2 intello Bon week-end

      • Samedi 23 Janvier 2016 à 16:59

        Pour gourmande, ça je l'étais étant gosse ! ce qui m'avait fait répondre à mon père, un jour que je lui disais que le médecin de l'école m'avait dit qu'il me faudrait des lunettes,( ce que je trouvais très joli alors) et que mon père avait rétorqué "que je voyais très bien, la preuve en étant que lorsqu'on me présentait deux gâteaux, je prenais le plus gros"... "Evidemment, je ne vois pas le plus petit" ! Je m'en souviens encore et...mes fesses aussi !
        Cette gourmandise m'avait quittée un peu avant la guerre et la venue des restrictions en 1940 avait "parachevé" le travail ! Ensuite, je n'ai jamais plus eu envie de sucreries ou de gâteaux ! Bien m'en a pris, puisque j'ai du diabète maintenant et que je suis au régime...ce qui ne me coûte absolument pas !

        Je vous souhaite un très bon dimanche et avant, une très bonne soirée.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :