• Ces personnes qu'on oublie....

                         Ginette NEVEU...

     

                         Violoniste, virtuose, enfant prodige née en 1919 est décédée tragiquement au large des Açores le 28 octobre 1949, en même temps que Marcel CERDAN...Le vol PARIS/NEW YORK  s'est écrasé cette nuit là...Tout était fini en très peu de temps. Marcel Cerdan est mort et on en a beaucoup parlé, Ginette Neveu et son frère Jean, pianiste, qui l'accompagnait, avec beaucoup d'autres voyageurs, ont trouvé la mort également...C'est comme ça dans les accidents d'avion...

     

                          Ginette Neveu était connue du monde entier...Elle faisait chanter et pleurer son Stradivarius...et peut-être même quelques passionnés...C'est si beau un violon qui pleure. Son violon n'a pas été retrouvé...la boîte était vide...tiens, tiens....Je me souviens qu'on avait alors mentionné son nom "pour mémoire"...LA disparition dont on parlait, c'était celle de Marcel Cerdan. Il était adulé des français et d'autres pays. C'était un grand champion...On l'aimait...et il y avait cete romance avec Edith Piaf qui passionnait le monde...les journalistes ne pouvaient laisser passer....

     

                           Depuis, si on parle toujours de Marcel Cerdan, on ne parle plus ou presque (!) de Ginette Neveu...Combien de personnalités célèbres de leur vivant, sont-elles ainsi oubliées par le commun des mortels ? Complètement oubliées, ce n'est peut-être pas ce qu'il convient de dire...Non, occultées pour un temps ? Hier, j'ai entendu parler "en passant" de Ginette Neveu à la télévision et je me suis souvenue de sa soeur avec laquelle j'avais eu le plaisir de travailler dans les années 1960...Elle était un peu triste de cet oubli, elle qui avait perdu dans cette catastrophe sa soeur et son frère....

     

                            La vie continue...L'indifférence s'installe...Des écrivains célèbres en leur temps, des auteurs qu'on a aimés et appréciés, des acteurs qui nous ont fait vibrer, des chercheurs, connaissent ce sort. Peut-on parler d'égoïsme ? Tranquillisez-vous bonnes gens, un jour de "disette journalistique" un journaliste aura bien l'idée de vous relancer, ne serait-ce que pour un temps...

     

                           

    « Recette simple....Quelle semaine ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Septembre 2011 à 14:43

    Christine Neveu, j'ai un peu honte, mais j'avoue ne pas la connaître.

    Bonne après-midi

    2
    Mardi 20 Septembre 2011 à 15:22

    C'est bien vrai, Geneviève, c'est un peu comme les jours du calendrier ! Ils passent, on les oublie pour la plupart. De temps en temps, un jour exceptionnel se retient, reste gravé. Le jour présent prend le pas sur les jours passés comme les vivants le font sur les morts. Pourtant on se dit souvent qu'on oubliera pas tels ou tels phénomène ou difficulté, comme telle ou telle personne, mais le temps est une gomme qui efface bien des choses. Avec mon amitié. Loic

    3
    Mardi 20 Septembre 2011 à 17:17

    Ce n'est même pas un vrai oubli...Le temps passe simplement.
    Amitiés

    4
    Mardi 20 Septembre 2011 à 17:20

    Il ne faut pas avoir honte ! Vous n'étiez sans doute même pas née quand elle est morte en 1949...Et si on a parlé beaucoup de ce jour-là, c'était pour Marcel Cerdan ...
    Bonne soirée

    5
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 10:07

    Le monde est ainsi fait que ce sont les médias qui décident de ceux dont on doit garder la mémoire !

    hélas aussi, la musique légère supplante le classique !

     je te mets un lien !

     bonne journée

     bisous

    http://youtu.be/7KzO4gSvARQ

    6
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 11:32

    Ce n'était qu'une parmi tant d'autres !
    Merci pour le lien...très beau !

    7
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 06:39

    « Je tiens ce monde pour ce qu’il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle » C'est Shakespeare qui a écrit ça. Je suis bien d'accord.

    Le monde, la vie : théâtres ; sitôt le rideau baissé qui se souvient mis à part les acteurs et ceux qui gravitent autour : costumières, maquilleuses, etc ?

    Effectivement, il y a les sessions de dépoussiérage.

    Le nom de Ginette Neveu n'était pas inconnu à mes oreilles. Je savais qu'un Stradivarius avait disparu plus qu'un frère et une soeur musiciens. Les biens matériels auraient-ils donc plus de valeur que l'humain ?

    Geneviève,vous me faites poser des questions un peu "lourdes" ce matin. Je préfère les journées plus joyeuses avec les chansons, les histoires de votre papa, et même les souvenirs de guerre. L'éphémère me fait un peu peur quelquefois, je l'avoue.

    Je vous embrasse et vous souhaite une belle journée de début d'automne.

     

    8
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 08:32

    Il s'agissait d'une simple constatation donnant à réfléchir !

    Bonne journée.

    9
    Jeudi 22 Septembre 2011 à 23:41

    Ginette Neveu????

    Jamais entendu parler. Pourtant, j'ai bien lu et entendu des tas de choses sur Marcel... et je suis née en 62 !

    Je me pose souvent la question à propos des vraies personnalités actuelles. Que restera-t-il pour la postérité? Pourvu qu'on n'oublie pas Aznavour...au moins  tant que je vivrai....

    Le monde va si vite, toujours avide d'émotion, de surprise, de nouveauté... 

    10
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 07:51

    Née en 1962...quelle jeunesse ! J'espère aussi qu'on n'oubliera pas AZNAVOUR...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :