• Ces dernières vacances de temps de paix....


                                          Rêve et réalité -

                                          En cette année 1939, si on rêvait de paix, la réalité était toute autre ! Mon frère et moi poursuivions nos études mais avec des doutes quant à notre avenir proche....Notre "voisin" Adolf Hitler n'était pas de tout repos et nos parents semblaient inquiets. A la fin de l'année scolaire, nous entendions parler de plus en plus de la guerre qui devenait inévitable. En cours d'année, des réservistes avaient déjà été rappelés.

                                          Nous ne sommes pas partis en vacances, sauf mon frère qui est parti faire un camp scout d'où il est revenu un peu plus tôt que prévu, les scouts ayant été demandés pour aller aider les cultivateurs. Beaucoup d'hommes avaient été mobilisés et la terre manquait de bras. Il était parti dans la région d'ORLEANS. Mes parents et moi étions en vacances "sur place", mais nous étions rivés au poste de TSF. En juillet, Hitler s'en était pris à la Pologne et réclamait le "couloir de DANTZIG", après avoir eu bien d'autres revendications envers d'autres pays, au cours de l'année. Non, le climat n'était pas à la détente des vacances...On se posait trop de questions... Il faisait beau, nous profitions de notre jardin, mais pas dans l'enthousiasme.....Pour se reposer et vivre pleinement ses vacances, il faut avoir l'esprit libre... Moi, j'étais encore jeune et pour être franche je n'étais pas trop bileuse ...J'ai beaucoup changé par la suite.... Mais l'ambiance à la maison n'était pas joyeuse... Mon père était encore jeune et s'il avait fait la guerre de 1914/1918, il était encore mobilisable....Mon frère avait prévenu qu'en cas de guerre il s'engagerait.... Malgré ma décontraction naturelle, il me fallait bien penser à tout ça et me demander ce que nous deviendrions, ma mère et moi... Nos habituelles sorties d'été, pique-niques et autres en forêt n'étaient plus d'actualité....Quelque chose se préparait au-dessus de nos têtes qui n'amènerait rien de bon !

                                             Donc, très mauvaises vacances....Et quand au mois d'août le gouvernement a rappelé un autre contingent de réservistes, nous avons bien compris que cette fois, c'en était terminé des tergiversations sur l'air de "J'y vas-t-y, j'y vas-t-y pas ?" !  André est revenu d'arracher ses pommes de terre dans le Loiret...et il a commencé à préparer des affaires et à se renseigner sur l'engagement. Le 4 septembre, il aurait 18 ans...

                                             Le 1er septembre, très mauvaise nouvelle : l'Allemagne envahit la Pologne, le 2 l'ordre de mobilisation générale est affiché partout en France...Le 3 septembre, France et Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne.... Cette première phase d'incertitude était terminée, tout comme nos vacances !

                                             Que cet été 1939 avait donc été pénible....Mais nous n'avions pas encore tout vu ! le plus dramatique était à venir....mais ça, on n'y croyait pas, on se croyait les plus forts ! Plus forts que qui ? que ce fou d'Allemagne qui voulait mener le monde à sa façon ? Plus forts que tous les chars et autres engins destructeurs ? Plus forts que ces bruits de bottes que nous n'avions jamais pensé entendre un jour ? Nous n'étions pas prêts peut-être parce que des gens comme moi n'y croyaient pas.....Ah, ces rêves si différents de la réalité !

                                              Vacances heureuses jadis avant la guerre, vacances tranquilles maintenant....C'est peut-être pour ça que j'apprécie celles que je viens d'avoir ?  "Vider sa tête", ne serait-ce qu'un court instant, quel bonheur ! Mais pourquoi j'ai repensé à ces vacances de 1939 ? Comme disent les enfants "ça m'est venu comme ça ....." En réalité, j'ai repensé à quelque chose qui n'avait pas eu lieu !
    « Petits et grands.....Souvenirs de certains mois d'Août..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Août 2008 à 19:10
    Je viens de lire votre billet sur les dernières vacances avant la "sale guerre", c'est vtrès émouvant et comme toujours bien raconté et j'ai pensé à ma mère qui me parlait beaucoup du traumatisme occasionné par le bruit des bottes des Allemands, elle m'en parlait sans cesse.
    Merci pour ces mémoires.
    Bonne semaine
    2
    Mercredi 13 Août 2008 à 16:54
    Un mois d'août dans un climat d'inquiétude et de tensions......
    Malgré un thème peu souriant, c'est à nouveau le plaisir de retrouver vos "billets"....
    Pensées de la Réunion.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :