• Ce que j'écrivais en décembre 2009...

                  Curiosité...ce matin, j'ai voulu "voir et relire" ce que j'écrivais il y a 5 ans ! comme le temps passe...Et mon dernier article de cette année-là, que j'avais intitulé "Un souvenir en passant", je vous le rapporte ci-dessous ! A vos réflexions !

     

                "  Début 1939....

                        Est-ce que les jeunes de 1939 étaient plus sages que ceux de 2009 ? Ce n'était pas du tout la même jeunesse...Pour la plupart, dès le certificat d'Etudes, c'était l'apprentissage ou le travail déjà. A partir de 14 ans... Pour les autres qui avaient la chance d'avoir des parents qui pouvaient subvenir à leurs études, l'école était prolongée et pour certains d'entre eux, le bac ouvrait les portes des facultés. Donc, on ne peut pas beaucoup comparer... Est-ce à dire que cette jeunesse était trop sérieuse ? Oh que non ! elle aimait rire et s'amuser...

                        Maintenant, lorsqu'il y a des "manifs", ça dégénère très souvent : coups et blessures, voitures brûlées, vitrines cassées...On sent un besoin de détruire et on appelle ça se défouler ! Pas facile de faire le parallèle...Et je me souviens...

                        En 1939, Hitler réclamait, entre autres pays, l'Alsace et la Lorraine. Mussolini, pour ne pas être en reste, réclamait la Corse (entre autres). Et il n'était pas rare qu'au cours de manifestations en Italie, des slogans fusent, avec banderoles à l'appui ! "La Corse à l'Italie" ! Et quoi encore ! Non mais...on allait voir...les étudiants étaient là pour la riposte...Alors, quoi de plus simple que de faire un monôme, en rameutant toutes les facultés et en descendant le Boulevard St Michel de faire voir de quel bois on se chauffait ! Et banderoles à l'appui aussi, on scandait "L'Italie à la Corse", "l'Italie à la Corse"...Annexer l'Italie à la Corse, c'était un beau programme non ? On ne cassait rien, mais ça nous faisait plaisir...Je peux en parler, ça fait partie des monômes que j'ai cru devoir faire alors ! Bon, d'accord, ça n'a servi à rien...mais qu'est-ce que ça nous amusait ! Les politiques ne s'en mêlaient pas...

                         C'était juste un souvenir en passant...
    "

                  Quelle différence avec ce que j'écrivais à l'époque ? Les "jeunes" manifestants cassent toujours ! A croire qu'ils ne viennent que pour ça...Dieu merci, il y a bien d'autres jeunes qui pensent à leur travail, à leur avenir...et qui sont peut-être prêts à manifester dans ce but, mais dans le calme ? J'ai entendu aujourd'hui à la télévision, que la délinquance augmentait (vols à l'arrachage, attaques de personnes, de commerces...) Est-ce dû à un certain laxisme ? ou même au découragement de ceux chargés de faire respecter l'ordre ? Moi, je me souviens de cette jeunesse d'avant-guerre...Il y avait "aussi" ce que nous appelions des voyous, mais ils ne constituaient pas la majorité....Et ils étaient punis....Il serait peut-être temps que tous les responsables de l'ordre public et nos dirigeants, se reprennent . La pauvreté n'excuse pas tout...Il y avait bien des pauvres jadis...Je crois qu'on fait un amalgame entre les genres !

                   A vos réflexions ....

                 

     

    « De "Jadis" à "maintenant"....Intérim..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Décembre 2014 à 15:47

    Je pense sincèrement qu'il faut remettre de l'ordre et du bon sens dans tout ça. A l'époque ou j'ai eu mes enfants, 87 et 89, déjà je voyais des camarades à eux être insolents, ne rien écouter et des parents laissant tout faire, ne surtout pas contrarier le pauvre chéri, et on arrive à ce que vous décrivez. A votre époque c'était parfois trop sévère, pas de libertés, mais dommage que l'on ai viré de bord de manière extrême, à croire que le juste milieu on connaisse pas.

     

    Ma fille qui est maman depuis un peu plus de 4 mois, patiemment, et calmement mais fermement, parle à sa fille en lui disant NON quand elle estime que c'est nécessaire, si elle voit qu'il n'y aucune raison notamment à des cris de colère ou d'impatience, est ce que LOLA sera une enfant respectueuse des règles, s'intègrera bien en société? je pense que oui, il y aura les remous de l'adolescence.... mais les bases sont déjà là et si tout le monde faisait ainsi et pas que dans la sphère privée, je pense que tout irait surement mieux.

     

    Je vous embrasse

     

    PS Dernière chose, quand elle attendait LOLA je lui ai juste dit que l'EDUCATION d'un enfant c'est que du BON SENS et à eux de savoir ce qu'ils acceptent ou pas.

    2
    Mardi 9 Décembre 2014 à 16:09

    Le bon sens ? sait-on encore ce que cela veut dire ? Je pense que dire "non" à un enfant est plus fatigant dans l'immédiat, que de laisser faire ! Après, on "s'y retrouve"...les enfants éduqués sont plus faciles à vivre que les autres ! Oui, de "mon temps", c'était trop rigide (supportable quand même , puisque je suis toujours là !) Les règles ont été changées, mais beaucoup trop assouplies !!!En 1987/1989, nous prenions nos petits-enfants en vacances (6 à la fois !). Mon mari et moi avions établi des règles notamment pour le rangement des chambres...Les enfants disposaient de beaucoup de choses pour les jeux (ping-pong, piscine, vélos etc...)Tout allait bien et nous étions heureux de les avoir...Votre petite Lola a déjà 4 mois ! et même à cet âge les bonnes habitudes se prennent vite (de même que les mauvaises !)
    Bonne soirée. Bises.

    3
    Mardi 9 Décembre 2014 à 17:39

    je pense qu' elles sont nombreuses les familles où les parents ont laissé tomber l' éducation.

    C' est dû au fait que soit les parents sont au chômage, et ne sont pas un exemple pour les enfants, ou ils travaillent tout deux et estiment ne pas avoir le temps.

     La gauche s' engouffre et tente de reprendre l' éducation à son compte, avec l' utopie gauchiste bien sur !

     Qui casse dans les manifs si ce n' est les fascistes, avec la bienveillance du gouvernement, alors que toute manifestation de droite est réprimée !

    Les politiques  ne sont plus  que  dans l' optique de gagner des voix, prêts  à se parjurer, et à trahir la France !

     Je persiste à dire qu' il n' y a qu' une révolution qui pourra changer les choses !

     Passe une bonne soirée

     Bisous

     

     

    4
    Mardi 9 Décembre 2014 à 17:57

    Je suis d'accord avec vous sur bien des points ! L'éducation est avant tout le rôle des parents...encore faut-il qu'ils soient présents... L'Etat n'a pas à s'en charger, il a bien d'autres choses à prendre en mains ! Malheureusement, les politiques travaillent pour leur parti respectif et...leurs idées.

    Bonne soirée à vous.

    5
    Mardi 9 Décembre 2014 à 18:03

    Bonsoir Geneviève, L'éducation nest plus ce qu'elle est et il est bien difficile maintenant de se faire respecter. Pour ce qui est des manifestations, il y a toujours des casseurs et des fauteurs de troubles. Bonne soirée

    6
    Mardi 9 Décembre 2014 à 18:12

    Les mauvais plis se prennent vite . Casser, détériorer, est entré dans les mœurs.Il sera difficile de revenir en arrière.
    Bonne soirée.

     

    7
    Mardi 9 Décembre 2014 à 18:17

    A nouveau à Fabymary Poppins -  Je viens de relire un article que vous pouvez lire sur ce blog et qui répond à vos réflexions...Je l'avais écrit le 28 avril 2010 et l'avais intitulé "Un enfant oui..mais pas un enfant-roi". et en sous-titre : Cet enfant que nous aimons... Bien sûr, tout ce que j'écris n'est pas "parole d'Evangile" !.....
    Bonne fin d'après-midi.

    8
    Mardi 9 Décembre 2014 à 18:44

    @ magitte, nous sommes encore d'accord et mes enfants savent que les petits enfants comme eux avant auront des règles à respecter, et LOLA en effet dès le début de sa vie  reçoit une éducation, je vous embrasse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :