• C'était ça aussi l'éducation.....


                             Sévérité....début 1900 -

                            Mon père, né en 1897, nous racontait souvent ses souvenirs de jeunesse ! ça doit être un mal familial...Et cela nous mettait toujours en joie ! Il nous racontait notamment comment il avait été élevé par des parents sévères (surtout son père), qui ne badinaient pas avec la discipline et le respect ! Et pour nous, jeunes enfants nés après la Grande Guerre, nous trouvions les parents de 1900 très durs et tellement sévères ! Et papa nous racontait en riant ces anecdotes que je n'ai jamais oubliées....

     

                             - Un jour qu'en sortant de table, mon grand-père lui avait fait une réflexion parce qu'il ne pliait pas sa serviette, mon père a roulé celle-ci en boule et faisant mine de bombarder son père avec, il lui a dit "Viens-y" ! Et comme racontait mon père..." Eh bien, il est venu" ! Pas pour rien ! Moralité : geste à ne pas refaire, et surtout ne pas inviter son père à "y venir", il vous prend au mot et ne se dérange pas pour rien !

     

                             - Ma grande-mère ayant été malade, mes grands-parents avaientpris "une bonne" comme on disait alors, pour la seconder. Mon père trouvait ça très bien, alors que grand-père avait précisé que c'était pour aider grand-mère. Un matin, avant de partir à l'école, la bonne fait remarquer à mon père que ses chaussures ne sont pas très propres...Qu'à cela ne tienne, papa les enlève et les donne à la bonne qui lui répond "non, vous savez que votre père ne veut pas" , ce qui était exact. Mon père, du haut de ses 8 ans, dit à cette brave employée :"vous les ferez mes chaussures, après tout, vous êtes ma bonne "! A peine avait-il terminé sa phrase, que sans rien voir venir , il reçoit un coup de pied dans les fesses et qu'il entend "Ta bonne, ta bonne, et avec quoi tu la paies ta bonne ? " Que répondre à ça ? Surtout rien, ça n'aurait fait qu'aggraver la situation....

     

                             Trop de sévérité à l'époque ? Allez savoir ! Il y avait ce qu'on pouvait faire et ce qu'on ne devait pas faire...Et les parents étaient intransigeants. Ils voulaient être obéis et respectés. Le copain-copain n'avait pas cours. Mon frère et moi par la suite, avons été élevés sévèrement, mais beaucoup moins que la génération d'avant la grande guerre. On connaissait les limites à ne pas dépasser ! Et nos parents plaisantaient avec nous...tant que nous restions respectueux. Depuis, il y a eu une autre guerre qui a un peu chamboulé toutes les valeurs...Plus de libertés et de liberté...Et petit à petit, les enfants sont devenus rois et les parents leur doivent le respect ! Tout change...Est-ce pour le bien ? Pas obligatoirement...Pas assez de laxisme jadis, trop de laxisme maintenant. Chacun y perd ses repères ! Alors qu'il suffirait d'un peu de bon sens pour secouer le tout et que ce tout redevienne normal.... Ni trop, ni trop peu....

                            

    « Quand on est jeune....Quelques mots d'enfants...pour sourire ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 13:46
    Il y a forcément un juste milieu.....qui semble ne plus être trouvé aujourd'hui par grand nombre de parents......L'enfant roi !!!! Quelle erreur.....Que notre société paie et paiera très cher....Les enfants ont besoin de limites, de barrières, de fermeté, d'autorité "intelligente"......
    Je suis bien d'accord avec vous.....Il y a eu trop de sévérité mais aujourd'hui, il y a trop de laxisme.......A l'image de la société en général, où la politesse, le civisme, se sont mis lentement mais sûrement aux "abonnés absents"....et ou le "paraître" est devenu plus important que "l'être"......Les enfants ont besoin d'exemples.......Si on regarde bien le monde des adultes qui nous entoure (quels que soient les domaines.....) les exemples sont loin d'être convaincants......
    Bonne après-midi à vous du côté de Montpellier......

    2
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 16:12
    Quelle belle surprise ce nouveau portail, bravo !
    Bonne journée à tous !

    <a href="http://www.appartementsmarrakech.com">Location Marrakech</a>
     
     
     
    3
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 16:39

    Le plus difficile à atteindre, c'est le juste milieu ! Je ne pense pas que les enfants soient plus heureux, ils ont besoin d'admirer les parents et de constater qu'on s'intéresse à eux...Les exemples sont très importants. Amitiés.

     

    4
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 17:46

    Sévérité était vérité. Mais rarement à tort. J’ai même vu mon père s’excuser parce qu’il avait donner un jour une punition non méritée. Il s’était trompé d’enfant ! Une telle attitude inspirait respect et confiance, car juste. C’est comme ça qu’on apprenait la vie, la vraie, celle qui tient compte de l’autre, des autres. Vous avez bien raison et bien souvent, c’est ainsi que je vous lis ! Amitiés. Loic

    5
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 18:33
    C'était toujours un plaisir pour moi quand les ancien partageaient leurs expériences et nous contaient leurs histoires (je parle au passé car bon nombre d'entre eux ne sont plus là), comme vous le faites si bien Geneviève.
    Bonne soirée
    6
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 19:06

    La leçon de dignité et de respect assénée par votre grand-père, est réjouissante ! je parle de l'histoire de la bonne ! quant au "viens y", voilà une bravade qui n'a pas du être répétée ! honnêtement, quand on voit des parents laisser leurs enfants trifouiller partout dans un commerce ou dans une salle d'attente impunément, on a envie de dire aux parents : " si c'est ça l'éducation que vous leur donnez...".
    Cela dit, il faut voir les héros qu'on leur donne en exemple ! bonne soirée Geneviève et bon week-end. 

    7
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 19:26
    Mon père racontait toujours cette histoire avec plaisir et nous disait "mais c'est qu'il est venu !"Mon grand-père qui adorait les enfants était très sévère, même avec ses petits-enfants ...mais nous l'aimions beaucoup ! Bonne soirée
    8
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 19:28
    Merci pour vos compliments..Je raconte un peu tout ce qui me passe par la tête, dans un ordre bien "désordonné " !comme ces souvenirs me reviennent.
    9
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 19:32
    ça ne nous semblait pas tellement dur ! c'était normal et on avait confiance . Un minimum de discipline dans la famille ne fait pas de mal !
    10
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 21:16

    Au détour d'un com que tu as laissé chez ¨LOÏC, j'ai eu l'envie de visiter ton blog. Nul doute que j'y reviendrai...Quand à la sévérité, certains pensent qu' en d'autres temps il y avait exagération !!! Peut être, sans doute, mais la vie actuelle nous démontre chaque jour que trop de jeunes perdent le sens des valeurs, et en évidence le simple RESPECT de l'autre !

    11
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 21:29
    Le balancier finira bien par se stabiliser.
    12
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 23:10
    Merci pour cette visite. L'éducation était peut-être un peu trop rigide jadis...maintenant trop souple ce qui entraîne le manque de respect. Avec un peu de doigté, on doit pouvoir arriver à "tomber juste" !
    13
    Vendredi 17 Juillet 2009 à 23:11
    Espérons-le !
    14
    Samedi 18 Juillet 2009 à 07:26
    Un petit passage Geneviève pour vous informer que Sya (la 4 pattes de la maison) écrit ce jour à..........????? et que vous êtes en copie conforme de la bafouille.....Rdv sur le blog de sa "z'humaine" en début d'après-midi....
    Bisous ensoleillés.....
    15
    Samedi 18 Juillet 2009 à 10:18
    J'attends le début d'après-midi avec impatience ! Merci !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :