• "C'est bon pour le moral...."

                        Enfin une bonne nouvelle !

     

                       Alors que nous avons un peu l'impression de "patauger dans la boue", une bonne nouvelle est arrivée hier : le prix Nobel de physique a été décerné à un français, Monsieur Serge HAROCHE en partenariat avec un chercheur américain je crois. Bravo à tous les deux et soyons fiers de notre Français ! Ne boudons pas notre plaisir !

     

                        Il faut bien admettre que le moral de nos compatriotes semble "en berne" depuis quelques mois...Rien ne nous prédispose à l'euphorie...les "nouvelles du front" ne sont pas réjouissantes. Hausse des impôts prévue et peut-être même déjà appliquée...et ce n'est pas tout ! CSG, TVA etc...etc...sont sur la sellette. Ce qui veut dire "baisse de nos revenus" puisque c'est comme pour les vases communiquants, quand l'un monte, l'autre baisse...

     

                        Donc, cette joie que j'ai ressentie hier en entendant cette information concernant notre prix Nobel, je la clame haut et fort. Nous avons tant de raisons de n'être pas toujours fiers des têtes pensantes qui nous gouvernent (et surtout de nous méfier d'elles !), pour une fois, crions bien fort ce "cocorico" bien français ! Bien oui, je suis fière de ce chercheur et de tous les autres qui, sans faire de bruit, nous amènent des progrès et donc nous font avancer.... Ils en ont du courage pour recommencer autant de fois que nécessaire un travail qui doit bien souvent les désillusionner...

     

                        Et je remarquais hier la modestie de cet homme...Il trouvait tout cela normal et était gêné d'être interviewé...Il était tout simplement heureux, il avait rempli sa mission, pour nous tous !

     

                        A une époque où on doute d'un peu tout, ça semble bon d'admirer quelqu'un et c'est bon pour le moral !

    « Souvenirs de fin 1943...Intérim provisoire... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 20:57

    Zut deux fois que je perds mon commentaire pour vous Geneviève. Je suis trop fatiguée, je recommencerai demain.

    Bonne nuit et à  bientôt.

    2
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 22:55

    Je suis heureuse de lire votre commentaire et de constater votre...colère ! J'avais ressenti le besoin de parler de cet homme et peut-être de faire la comparaison avec d'autres....Vous savez, ce n'est un secret pour personne, j'aime mon pays et j'aime en être fière...Ce n'est pas toujours le cas malheureusement. Nous avons des valeurs que nous ne mettons pas...en valeur ! On nous parle beaucoup trop des voyous, ça fait vendre du papier et ça alimente la Télé !
    Je suis vraiment une "ergoteuse", mais ça, ce n'est pas nouveau !
    Bonne nuit et merci pour ce commentaire !

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 22:56

    A demain donc et bonne nuit à vous...

    4
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 10:23

    Fiers  oh combien !

    5
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 10:55

    et je l' ai entendu dire que celui qui voulait réussir le pouvait !

    Ce qui met au rancard toutes les propositions concernant l' enseignement !

     bonne journée

     bisous

    6
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 11:20

    L'enseignement ? quel enseignement  ? Rallongement des vacances, classe le mercredi matin etc...L'enseignement, c'est comme l'éducation, il y a beaucoup à revoir !
    Bonne journée.

    7
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 13:04

    On est pas chauvin (un peu quand même) mais on est content  et fier que ce soit un français!

    Bon après -midi

    8
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 13:30

    Mais non, ce n'est pas du chauvinisme ! une juste fierté...
    Bon après-midi à vous également.

    9
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:34

    Je reviens pour mon commentaire envolé deux fois de suite.J'en refais un nouveau qui va être différent mais bon.

    Comme vous, je suis fière que ce savant récompensé soit français mais il faudrait effectivement s'inquiéter de la fuite des nos cerveaux.

    Ceci dit en aurons-nous longtemps encore ? Compte tenu de létat de l'enseignement, on peut se poser la question.

    Pensez que les étudiants n'ont droit à rien à partir de 25/26 ans, ni même à la sécurité sociale étudiante à partir de 28 ans, or les doctorants dépassent souvent largement cette tranche d'âge et vivent souvent dans la misère, il serait bon de revoir le système dans le domaine de la recherche.

    Pour ceux qui pensent que les doctorants sont tous des fainéants et que le doctorat ne sert  rien (sauf à développer la recherche), il faut penser que la France est bien contente de ne pas comptabiliser ces "étudiants" dans le nombre des chômeurs car ils reçoivent un "salaire" mais que lesdites indemnités sont souvent plus intéressantes ailleurs et l'avenir plus prometteur.Voilà pourquoi certains s'en vont. Est-ce bien normal ?

    Il est vrai que certains domaines de recherche ne sont que du vent, du bruit inutile.

    Pour l'heure, profitons de ce Nobel comme si c'était le nôtre en nous demandant : à quand le prochain" ?

    Bisous et à bientôt, chère Geneviève.

    10
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:59

    L'enseignement n'est plus ce qu'il était ! Tout ce que vous écrivez est exact...alors, quelle solution ?
    A quand le prochain NOBEL ? vivons "au jour le jour"...

    Bonne journée. Je vous embrasse..

    11
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    Autrefois, la France était fière qu'un Français soit promu à une telle gloire par son intelligence, par son invention, par son mérite. Or les médias passent rapidement sur leurs noms, pour vite les oublier. Je regrette ce silence. Faut-il devenir Geneviève, un voyou pour qu'on parle de vous ? La France fut le pays de Pasteur, de Buffon, de Poincaré, de Lavoisier. Elle a été très longtemps leader mondial en matière scientifique, en matière d'invention. On investissait aussi dans l'école, non seulement de l'argent mais aussi des intentions, et on faisait l'éloge des instituteurs, des professeurs, qui dévoilaient aux mômes les merveilles du monde. Et la science répond. Elle nous enchante et je ne voudrais pas  que la France si elle commence à se détourner de la science, entre dans une époque de ténèbres. Ce qu'elle semble faire, hélas. C'est pourquoi il est nécessaire que les médias fassent l'éloge de la connaissance, et non celui de l'ignorance, des voyous. Nous savons que nos meilleurs chercheurs partent à l'étranger. Que dans les facultés, le recrutement dans les matières scientifiques est en train de baisser. C'est pourquoi je vous remercie de faire l'éloge de ce scientifique. Je préfère comme vous la lumière aux ténèbres et à l'obscurantisme. Un peu longue pour exprimer ma colère, mais çà fait du bien. Bonne soirée. Amicalement, Pimprenelle.

    12
    cotentine
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:46

    BONJOUR MAGITTE  ,

    Tant de chercheurs travaillent dans l'ombre,tant de chercheurs obtiennent des résultats positifs pour l'avancée de la science (bonne ou mauvaise),tant de recherches sont abandonnées ou mal exploitées ,par rapport "au fric" ,que cette reconnaissance ,ne peut que nous rendre fiers!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :