•                       Encore et toujours de la boue !

     

                           A se demander si c'est dans cette matière que nous nous sentons le mieux ? Et quand je dis de la boue, c'est pour ne pas employer un autre mot, vous savez celui qu'il est d'usage d'imputer à Cambronne ? Depuis déjà un certain nombre d'années, il semble que notre Pays ne puisse évoluer qu'en pataugeant dans les immondices !

     

                           Cela devient écoeurant. De grâce, journalistes, hommes politiques de droite, de gauche et du reste (!) n'en jetez plus ! nous ne pouvons plus le supporter ! Nous finirons par nous noyer ! Et avouez Messieurs, que se noyer dans des excréments, ce n'est pas la meilleure façon de finir ses jours ! Pas un jour sans qu'un "scandale" ne remonte à la surface...Je sais, nous approchons d'élections...nous avions connu ce même climat il y a un peu plus de deux ans. Je ne crois pas trop m'avancer en disant que le peuple en a assez, plus qu'assez...Il en a même "marre" ! Et quand le peuple en a assez, qu'est-il capable de faire? N'importe quoi, c'est-à-dire tout....

     

                             Tous ensemble, nous devrions réfléchir aux conséquences qui peuvent résulter de cette ambiance nauséabonde. La France va mal, son commerce va mal, ses emplois vont mal, ses entreprises vont mal...Et que font les têtes pensantes de notre Pays ? elles recherchent dans les poubelles, à tort ou à raison (je ne veux ni ne peux juger...je n'y connais rien !). Mais quand on veut, on trouve toujours quelque chose sans gratter beaucoup. S'il vous plaît, ne nous imposez pas ces "nouvelles" qui amènent peut-être de l'audimat et font lire les journaux... mais nous fatiguent et nous lassent. Nous n'en pouvons plus ! On pourrait s'imaginer qu'avec "becs et ongles" vous défendez votre position, enviable pour beaucoup d'entre vous, mais...provisoire pour certains.

     

                             Je ne suis qu'une vieille femme, et je sais que je ne compte pas beaucoup. Mais essayez d'écouter ma priére..."Plus jamais ça"...

    prière en forme de réquisitoire peut-être ?

     

                              Désolée, pour cet article mais...il fallait que ça sorte !                        

     

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •                       Sommes-nous encore "dans le coup" ?...

     

                          Parce que nous sommes nés dans le premier quart du XX°siècle, ou même après la guerre, fin des années 1940 début des années 1950, on nous considère souvent comme des "vieux", à mettre dans un coin en attendant que la vie les quitte... Ce qu'on semble oublier,  c'est que : est vieux qui veut (je connais des jeunes qui sont déjà vieux) et des vieux qui sont restés jeunes, tout au moins dans leur tête ! D'accord, les jambes ne suivent pas toujours, mais a-t-on besoin des jambes pour aimer apprendre et comprendre ? Des vieux peuvent avoir des idées extravagantes tout comme des gens beaucoup plus jeunes ! ceci n'est pas réservé à une "classe" de la population...On n'a que lâge de ses artères dit-on...Alors, si celles-ci fonctionnent normalement et continuent sur leur lancée, admettons-le !

     

                           Mais ce qui m'ennuie et me pose problème, c'est la question que je me pose "Sommes-nous encore dans le coup ?" Bonne question ! Depuis quelques mois, nous avons des dirigeants qui, voulant laisser la marque de leur passage sans doute, s'en prennent à des valeurs qui nous avaient été inculquées et qui leur semblent fausses....La famille, les enfants deviennent la cible préférée de ces "rénovateurs"...Concernant les enfants, cela se fait par l'intermédiaire de l'école...(si ce n'est encore fait, c'est en bonne voie...) . Alors

    je me pose cette question : "est-ce moi qui ne suis plus dans le coup, ou bien les "rénovateurs" qui outrepassent leurs droits et leur devoir. ?"Le devoir...c'est un mot bien désuet puisqu'il semble que nous arrivions à une époque de droits et non plus de devoirs...Or, les responsables de l'école en particulier, ont des devoirs envers nos enfants : ne pas les choquer, les respecter, les éduquer (là il y a un hic), les parents étant libres d'élever leurs enfants comme ils le sentent...C'est ce qu'on appelle le "respect de la vie privée"...Que ces rénovateurs surveillent déjà l'instruction, il y a pas mal à faire ! Et qu'ils attendent que les enfants aient pris de l'âge, qu'ils réfléchissent par eux-mêmes, pour "essayer" de leur faire comprendre le sexe ! Parce qu'au fond, tout est là..le SEXE semble si important à la vue de ces gens...Est-ce cela qui redonnera du travail aux chômeurs, aidera les plus démunis, fera que notre pays retrouve la place qu'il avait dans le monde ? Personnellement, j'en doute, comme je doute d'être encore "dans le coup". Et moi qui croyais bêtement que je m'intégrais à cette époque ? Me serais-je si lourdement trompée ? C'est désespérant...Ni intégrée, ni adaptée sans doute ... Je reste moi, avec mes idées d'un autre temps...et je garde ma liberté de penser, d'agir et de vivre. Ce que je veux, c'est rester en accord avec ma conscience...C'est ce qu'on m'avait appris jadis "Fais ce que ta conscience te dit de faire" me disait mon père...Je crois qu'en effet, tout est question de conscience. Est-ce que nos dirigeants ont des problèmes de ce côté ? j'en doute ... Est-ce qu'ils réfléchissent aux conséquences ? j'en doute encore plus ... Leur seul désir ? Faire parler d'eux et laisser des traces...même si elles sont sujettes à caution...et peut-être "diriger tout le monde vers une "pensée unique" !

     

                            Ce billet décrit le désarroi qui me gagne...Je vous remercie de bien vouloir m'en excuser.

     

     

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                       Dans le ciel et...dans les coeurs...

     

                          Tempêtes, inondations, mer déchaînée...Désastres de toutes sortes sur la France... Des lieux de rêve deviennent des lieux de catastrophes...J'ai eu hier soir des nouvelles du Finistère où la tempête a fait rage ces jours derniers et où la nuit dernière la tempête était attendue avec beaucoup de crainte. Que de dégâts ! galets projetés de la plage à la route, murs effondrés, inondations de caves pour les maisons se trouvant près de la mer...etc...La liste est longue et n'engendre pas la joie !

     

                           Dans les coeurs, tempête également...Que sommes-nous devenus ? Des nouvelles nous informent qu'un homme a été arrêté, accusé d'un jeu (peut-on appeler ça jeu ?) pour le moins cruel : "Lanceur de chat"...A mon âge, je n'avais encore jamais entendu pareille information ! Pauvre petit chat qui aimait certainement son maître, il s'est retrouvé avec pattes cassées et fort mal en point. Heureusement, il a pu être sauvé et soigné...Mais que pensera-t-il des "humains" tellement inhumains ?

     

                            Et hier, autre nouvelle dramatique : des élèves d'une école de Grenoble ont pris pour cible un élève handicapé mental, et ont essayé, après l'avoir battu, de le mettre à l'eau...le tout en le filmant et en se servant d'Internet poour diffuser les images de leur forfait (leur jeu ?). Dieu merci, des internautes ont pu prévenir les autorités et les élèves ont été arrêtés. Leur âge ? 12/16 ans, 14/16 ans ? Très jeunes et déjà tortionnaires...Là encore, que sommes-nous devenus ? des êtres sans morale, sans considération, sans amour du prochain...Je n'avais jamais vu pareille chose horrible...Et de la part d'enfants...qui veulent-ils copier ? Des adultes ? que veulent-ils prouver ? qu'ils n'ont peur de rien et ne respectent rien ? Pourquoi prennent-ils modèle sur des êtres immondes ? je n'aimerais pas les avoir dans ma famille.

     

                              Posons-nous une question : qu'avons-nous fait pour ces enfants ? Ils n'ont pas été éduqués...Les adultes semblent avoir démissionné...Que font les parents? que fait l'école ? Les enfants "se cherchent"...Ah oui, on leur apprend que garçon ou fille, c'est "tout comme"! On ne peut tout leur apprendre...

     

                              Quel désastre ! Le temps est gris, dans le ciel et dans les coeurs...Reprenons-nous, il n'est que temps...

     

     

     

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                       Sur tous les fronts...

     

                          Ce mot si joli, est clamé haut et fort actuellement et me laisse perplexe ! Sommes-nous tous égaux ? et surtout pouvons-nous être tous égaux ? Si (en principe) nous sommes tous égaux devant la loi, on pourrait citer tant d'inégalités dans la vie courante, que la balance pencherait du mauvais côté ! "Les hommes naissent libres et égaux entre eux"...Belles paroles...Et quelles en sont les applications ? Libres ? égaux ? difficile d'y arriver ! Hommes et femmes sont différents de par leur nature même...Mâles et femelles ne se ressemblent pas et n'ont pas le même rôle...La femme entre autres, peut mettre des enfants au monde, ce que l'homme est incapable de faire.

     

                            Si on parle d'égalité dans "la vie de tous les jours", là, je suis pour ! Peut-être un peu féministe la grand-mère ? Je suis d'accord pour qu'à travail égal, les salaires hommes/femmes soient les mêmes. Certaines femmes réussissent bien mieux que les hommes leur vie professionnelle...pour un salaire moindre ! Elles ont fait des études aussi poussées ou ont une expérience aussi importante dans leur branche. Le savoir n'est pas limité aux hommes, les femmes ont fait leurs preuves...Et la parité dans les organismes publics ou privés, on en parle beaucoup, mais...ça ne va pas plus loin ! Allez Messieurs, reconnaissez-le, très souvent, les femmes vous valent bien !

     

                              Inégalités : il y a les riches, les pauvres, les travailleurs, les chômeurs...On peut en citer beaucoup plus.

     

                             Là où "le bât me blesse", c'est vouloir arriver au nivellement par le bas...Rendre possible, contre toute morale même, "l'égalité des sexes". Hommes et femmes se complètent et...un homme restera un homme, une femme restera une femme (sauf à faire subir des opérations à tous ceux qui voudraient changer de sexe !). Il ne faut pas jouer avec la science ni avec la nature, cela peut être dangereux. Si un gouvernement peut essayer de nous changer la vie pour qu'elle soit plus agréable pour les uns et les autres, et surtout plus juste, d'accord. Mais qu'il ne joue pas à l'apprenti-sorcier...Et surtout, qu'il ne légifère pas en ce sens...Et la morale n'y trouverait pas son compte, cette morale que nous bafouons de plus en plus allègrement parce qu'elle nous gêne ! Ah non, s'il vous plaît...trop peut s'avérer beaucoup trop !

     

                             L'égalité ne va pas jusqu'à l'égalité de pensée.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                      Il n'y a plus d'enfants...

     

                         Alcool, cigarettes, canabis...Les enfants y goûtent de plus en plus tôt paraît-il ? Quel désastre ! Où est "l'éducation de papa" ? Car je crois qu'il s'agit bien de l'éducation qui est à revoir. A force de laisser faire l'enfant-roi, de lui donner un rôle de premier plan tout en croyant l'aimer davantage, on obtient tout le contraire. Les enfants ne respectent plus rien, ni leurs parents, ni leurs maîtres qu'ils agressent verbalement ou mieux à coups de poings ou à l'arme blanche ! Il n'y a pas de jours sans que soit rapporté un fait divers dans ce sens...Les enfants, qui se sont toujours "bagarrés" à l'école (l'être humain est fait ainsi), n'ont plus aucune retenue. On entend parler de gosses de 11 ans qui se sont suicidés parce qu'ils n'en pouvaient plus d'être devenus des parias à l'école, parmi leurs "petits" camarades ! on appelle ça maintenant le "harcèlement"...On englobe tant de choses dans ce mot, tant d'actes répréhensibles qui étaient jadis l'apanage des vauriens, des truands....

     

                           L'enfance fout le camp ! tout comme l'éducation et l'enseignement... Quand un enfant était un enfant, il obéissait à des règles en rapport avec son âge. Je suis très âgée, je n'avais jamais vu ça. Et je suis si heureuse d'avoir élevé mes enfants à leur époque (qui ne me rajeunit pas). Nous avions alors beaucoup de soucis, il y avait encore des restrictions car nous sortions de la guerre, mais très franchement on pouvait mener sa petite troupe en lui inculquant des principes basés sur ceux qui nous avaient élevés et...qui nous avaient permis peut-être de ne pas nous sentir trop malheureux pendant les périodes noires. Nous avons eu plus tard des petits-enfants qui ont été élevés par leurs parents comme eux-mêmes l'avaient été. Mais maintenant ? Je suis obligée de constater que j'ai très peur pour les générations à venir...Et je me demande si nous tous, adultes, nous avons bien su nous en occuper ? Oh, je sais, les enfants trouvent souvent porte close lorsqu'ils rentrent de l'école...Les parents travaillant, "ils ont la clé" et surtout le téléphone portable qui permet aux parents de "toujours savoir où ils sont !" Quelle innocence ! Le portable permet de répondre de chez un copain, et même d'un café...ni vu ni connu ! "je suis à la maison et je fais mes devoirs" Faut-il être crédule à ce point ? Les progrès ont été trop rapides...et souvent la démission des parents suit le mouvement !

     

                             L'amour des parents pour leurs enfants n'est pas en cause je crois, de même que les parents jadis aimaient leurs enfants..."C'est pour ton bien"...oh, cette phrase entendue après une punition ou une simple remontrance, elle avait souvent "du mal à passer" ! Oui mais...Les mentalités ont tellement changé, ce qui semble être pour le bien des enfants maintenant, c'est la plus grande liberté d'action...Mais il y a temps pour tout ! un enfant est sensible, prêt à s'emballer pour des idées...Justement, aidons-le à s'emballer à bon escient, à admirer les gens admirables....

     

                             Peut-on avoir encore peur à mon âge ? Moi, j'ai très peur....

    Google Bookmarks

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique