• Bientôt les examens.....

                  On en parle beaucoup, les épreuves du BAC ne vont pas tarder à arriver ! Que reste-t-il de nos examens passés ? en dehors du BAC et du BEPC (mais s'appelle-t-il encore comme ça ce dernier ? tout va si vite à changer !), je crois que c'est à peu près tout ! Dans ma jeunesse, il y avait le Certificat d'Etudes Primaires, le Brevet Elémentaire, le Brevet Supérieur, le Baccalauréat dont une partie, la première, s'appelait la rhétorique et la seconde soit philosophie, soit mathématiques élémentaires, suivant l'option choisie. Bien entendu, tout comme actuellement avec le Bac de Français et l'année suivante le Bac Philo ou le Bac S ou....il faut être reçu à l'ensemble de ces deux examens pour obtenir le Bac complet ! Pour le reste, je ne suis pas très au courant...tant de modifications ont eu lieu depuis des décennies ! Les intéressés s'y retrouvent sûrement ! Ce qui est certain, c'est qu'actuellement, le Bac est une "clé" vous ouvrant la porte des facultés ou des grandes écoles, comme ça a toujours été son rôle ! Jadis, je crois que le Brevet Supérieur avait le même pouvoir !

                  Certificat d'Etudes, Brevet élémentaire, Brevet Supérieur ont été supprimés...Allez savoir pourquoi....Chacun avait son utilité cependant ! Il fut un temps où il y avait même un examen d'entrée en 6ème, permettant l'accès au Lycée et aux études dites secondaires...(fin des années 1950, début des années 1960 ?) Tout change et de ce côté nous sommes "à la tête du progrès" si progrès il y a....

                  Revenons à cette période d'examens...fatigante pour les élèves et...leur famille ! Les méthodes de révision ont peut-être changé aussi ? Le stress sûrement pas ! On parle surtout du Bac, celui qu'on doit obligatoirement posséder pour être "reconnu"...Par qui ? mystère...Et pourtant ! Je me demande parfois si on ne le distribue pas un peu facilement et si on ne trompe pas les jeunes avec son obtention . Souvent, l'apprentissage d'un bon métier manuel, permettrait l'intégration au monde du travail de certains élèves, non doués pour les études, mais doués pour tout ce qui est manuel !

                  Que vous soyez manuel ou intellectuel, en période d'examens, le repos est indispensable la nuit ! Je me souviens de mon père nous obligeant à dormir un certain nombre d'heures par nuit. Pas question de réunions tardives avec les copains..."ça ne se faisait pas" ! Et il surveillait nos révisions ! Nous n'avions pas tellement droit aux "résumés aide-mémoire" qui étaient en vente dans toutes les librairies...et surtout pas au dernier moment ! C'était du sérieux ! Quant à ma mère, elle nous mitonnait de bons petits plats digestes et "reconstituants" ! Un examen, mais c'était une affaire de famille !....Je ne crois pas que cela ait tellement changé depuis bien des années...Et ensuite, viennent les résultats...bons ou mauvais, ils sont attendus avec angoisse par tous !

                   Bon courage à tous ces lycéens qui s'apprêtent à affronter les épreuves du BAC. A bien réfléchir, si les examens ne sont plus les mêmes, l'angoisse de chacun des élèves est restée la même....

                  

    « "N'allez pas si vite.......""Mon" Panthéon...... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Mai 2015 à 18:37

    Je me rappelle que le bac pour mes enfants, eux S, ça  a été une affaire de famille, on y pense, on stresse aussi.... et là ma fille a passé son écrit et reçue pour le concours de puéricultrice et elle passe sous peu l'oral et on croise les doigts mais pas simple car très peu de places FINANCEES par l'hopital et seule solution car l'année d'études coûte sinon près de 10000€, bises à vous

    2
    Mercredi 27 Mai 2015 à 20:35

    Quelle affaire ces examens ! J'espère que votre fille trouvera sa place à l'hôpital et que vous ne serez pas obligés de payer 10000 €  !

    Bonne soirée et bises.

    3
    Mercredi 27 Mai 2015 à 20:42

    CC Magitte, elle l'aura à un moment le financement et elle est déjà infirmière, mais pour devenir puéricultrice si on fait ses études là de suite après celles d'infirmière ça coute ça et sinon on exerce et on passe le concours aussi et on essaie d'être financée mais les places sont rares et chères, et on va pas payer nous les 10000 € et elle non plus elle peut pas! on a financé ses études avant maintenant non, elle va attendre un financement et le tout est d'être admise après l'oral déjà. bises

    4
    Mercredi 27 Mai 2015 à 22:24

    par souci d' égalitarisme, on a facilité  l' obtention du bac

     LE président  Mittou voulait que sous son septennat  il y ait de la réussite !

     Hélas, ce faisant, ce diplôme a perdu toute valeur, et n' est plus qu' une marche pour l' université !

     Je suis sur que des bacheliers échoueraient au certificat d' études !

    IL n' empêche que  les élèves sont aujourd' hui encore stressés  devant l' épreuve.

     Passe une bonne soirée  Geneviève

     Bisous

     

    5
    Mercredi 27 Mai 2015 à 22:53

    @ - Fabymary - Si je comprends bien, une grande partie est déjà faite ! Bravo et bon courage et bonne chance pour elle pour la suite !

     

    @ - Trublion - Le BAC est vraiment dévalué...et je suis de votre avis, bon nombre de bacheliers échoueraient au CEP !!! Ceci dit, il ne faut jamais partir vaincus d'avance...mais au contraire "rester zens !" Mais, quelle époque !

    Bonne soirée (elle est déjà très avancée) !

     

     

    6
    Jeudi 28 Mai 2015 à 13:50

    Le BAC n'est plus ce qu'il était. yUn grand moment pur ceux qui l'ont passé et qui le passent. Bon jeudi ensoleillé

    7
    Jeudi 28 Mai 2015 à 14:10

    Rude époque que celle des examens !

    Passez un bon après-midi. Ici également soleil et ...il fait chaud !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :