• Attendre.....

                        Quelle horreur...

     

                         Une jeune fille a disparu à PORNIC...ses proches sont dans l'attente de nouvelles, quelles qu'elles soient....Quelle chose horrible cette incertitude : ne pas savoir...Espérer, désespérer...Pour avoir connu une situation pareille et avoir vu mes parents se poser tant de questions, j'imagine quel est l'état d'esprit de la famille.

     

                         Chez moi, c'était pendant la guerre...Juin 1940, plus de nouvelles de mon frère qui avait à peine 19 ans. Qu'était-il devenu ? Mort, en captivité, parti rejoindre ceux qui ne voulaient pas capituler ? Que de questions auxquelles aucune réponse ne répondait. Nous n'avions plus d'espoir, tout au moins c'est ce qu'on pensait...Mais lorsque deux ans plus tard, nous avons enfin appris cette nouvelle atroce, j'ai bien vu que tous, nous avions gardé tout au fond de nous un espoir insensé...Soulagement aussi de pouvoir donner une sépulture décente à notre disparu...

     

                          C'est en me souvenant de cette période que je souhaite qu'on retrouve cette jeune fille, vivante ou malheureusement morte. Tout vaut mieux que l'incertitude qui vous fait passer du pessimisme le plus terrible à l'optimisme le plus irréel...Qu'on puisse lui rendre un lieu de repos où elle pourra dormir en paix et sur lequel sa famille pourra se recueillir.

     

                           Elle n'avait que 18 ans...

    « Froid...brrr...Quel bonheur.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Janvier 2011 à 12:35

    Oui, l’attente est difficile ! L’attente permet de laisser la flamme de l’espoir allumée et d’envisager la pire. Mais quand la réalité fait surface et qu’elle est le pire, quelle choc ! Fin des illusions. Car même si tout dit qu’elle est probablement morte, l’espoir est plus fort que tout, l’espoir est tenace. Et pourtant, il vaut mieux sans doute qu’elle soit morte. Vivante, son reste de vie serait vraisemblablement horrible.

    Une enquête est une « guerre » d’usure… Il faut faire craquer le coupable, trouver la parcelle d’humanité qu’il a, comme tous, et la remuer.

    Oui, l’attente est difficile !

    Avec mon amitié. Loic

    2
    Mardi 25 Janvier 2011 à 13:05

    Rien n'est pire que l'incertitude, même la mort.

    Je plains tous ceux qui se trouvent dans une telle situation.

    3
    Mardi 25 Janvier 2011 à 13:16

    Il n'y a pas de mots, cette attente, ne pas savoir..., c'est horrible.

    Belle journée de mardi

     

    4
    Mardi 25 Janvier 2011 à 13:45

    Une parcelle d'humanité ? Mes parents n'en avaient pas trouvée...mais c'était la guerre ...
    Espérons pour cette jeune fille.

    5
    Mardi 25 Janvier 2011 à 13:46

    On ne peut pas décrire cette situation...

    6
    Mardi 25 Janvier 2011 à 13:47

    pas de moits, c'est ce qu'il convient de dire...

    7
    Mardi 25 Janvier 2011 à 17:08

    Oui, ne pas la retrouver ajoute un drame à un autre drame....

    Que de Misères sur cette misérable terre !!!!

    sincèrement

    jean

    8
    Mardi 25 Janvier 2011 à 18:06

    Drame affreux...

    9
    Mardi 25 Janvier 2011 à 18:08

    Je me l'imagine un peu...je me souviens.

    10
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 12:15

    ce qui me dégoute c' est qu' on prend des précautions avec les violeurs, et qu' on ignore les victimes !

     c' est à douter que la démocratie soit l' idéal !

     bonne journée

    amitiés

    11
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 15:23

    ce qu'il faut, c'est élucider cette affaire.

    12
    Mercredi 26 Janvier 2011 à 15:24

    Ce que je voulais surtout faire ressortir dans ce post, c'est la douleur de l'attente....

    13
    Jean-François
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:58

    malheureusement il faut croire qu'elle ne soit plus vivante. C'est bouleversant. Je n'ose imaginer la peine des familles.

    14
    Jean-François
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:58

    Trublion, le supposé violeur, car rien n'est encore prouvé. Evitons les jugements hâtifs, pour ne pas faire passer nos croyances pour des vérités de  justice. Le crime est épouvantable, l'accusé tout autant, mais personne ne sait encore vraiment, que déjà tout le monde l'a mille fois tué. Laissons faire la justice, évitons de lui en mettre plein le dos.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :