• Allo...Odéon, Nation, Opéra....et les autres !


                                          D'un simple coup de fil....

                                          Non, je ne vis pas que dans mes souvenirs...J'ai beaucoup évolué avec le temps, par goût souvent et par obligation aussi ! Mais la vie d'alors me revient souvent à l'esprit....

                                          Il y a bien des années, lire un numéro de téléphone sur PARIS et la banlieue périphérique, vous emmenait déjà chez l'heureux bénéficiaire de cet appareil moderne, mais qui alors était si difficile à obtenir ! Lorsqu'on faisait auprès des P.T.T.(ex France Télécom) une demande de ligne, il n'était pas rare d'attendre un an, voire un peu plus pour obtenir satisfaction. Ce n'est pas si ancien....ça existait encore dans les années 1960 ! Et en plus, ça coûtait très cher....En compensation, vous aviez droit à un numéro qui indiquait déjà à vos futurs correspondants....le chemin à prendre pour aller chez vous s'ils ne vous connaissaient pas encore ! Si votre numéro commençait par "Bagatelle", vous ne risquiez pas de vous retrouver à l'Opéra, pour peu que vous connaissiez un peu PARIS. Les numéros "chantaient" à vos oreilles..."Ah oui, je vois, vous êtes dans tel quartier "...Il n'y avait plus qu'à prendre le plan de Paris édité par la RATP et vous trouviez même votre station de métro ! Allez vous y retrouver avec des chiffres ! Et en plus, ce n'est même pas poétique ! 01 etc...où ça peut bien se trouver ? Il faut absolument que votre correspondant soit compréhensif et vous dirige pas à pas.....Mais c'est le progrès et tout le monde ou presque ayant maintenant cet objet qui s'est tellement démocratisé (et dont on ne saurait plus se passer), il fallait bien changer la numérotation....On n'y peut rien ...

                                           Il y a eu des perdants dans l'histoire...les petits malins qui "faisaient des blagues" au téléphone, blagues bien inoffensives, (spirituelles ? à peine), mais bon, ça les mettait en joie . Je me souviens que travaillant dans le neuvième arrondissement, le n° de mon bureau commençait par "TAITBOUT....." J'ai eu droit plusieurs fois à "Allo TAITBOUT ?....Oui Monsieur....Alors, assieds-toi !". C'était là qu'il fallait rire, surtout quand on ne vous avait pas dérangé à un mauvais moment !

                                            Par simplification aussi paraît-il, on va supprimer sur les plaques minéralogiques des voitures, le numéro du Département....Et pourtant, elles avaient au moins une utilité : faire tenir les enfants tranquilles sur la banquette arrière et dans la foulée, leur apprendre les départements ! ça encore, c'est du passé dépassé ! Et pour le conducteur, quel exutoire ! Le "ça ne m'étonne pas, c'est bien un parisien, ou marseillais ou....."Je n'ai pas besoin de préciser, tout le monde connaît ! Qui sera responsable maintenant ? un inconnu ...

                                             Plus d'indicatifs téléphoniques qui "parlent", plus de numéros de départements (on avait déjà perdu le nom des départements)....Plus grand-chose pour rêver....Je ne regrette pas "avant" mais, tout de même, si on pouvait mettre un peu plus de poésie dans notre vie, ça serait mieux...

                                           

    « Quelques souvenirs de Lorraine....Les mots de tous les jours..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Septembre 2008 à 18:34
    Nous allons vers l'uniformisation de tout et c'est regrettable. Je partage votre sentiment. Que j'aimerai encore des numéros de tél. qui "chantent" aux oreilles.....Moi qui aime tant prononcer le nom des stations du métro parisien....
    Pourvu qu'un jour, il n'y ait pas la pensée unique !!!
    Bonne fin de dimanche. A bientôt.
    2
    Dimanche 7 Septembre 2008 à 22:45
    La pensée unique ? Seigneur ! moi qui suis si indépendante...je ne m'y vois pas du tout !
    3
    Mardi 9 Septembre 2008 à 21:06

    Je mes souviens à mon époque quand on était en voiture avec parents, ils nous disaient 51 ou 80..., et nous on répondait le département.
    J'ai fait pareil mes enfants et cela nous apprenait vraiment les départements ; dommage que l'on nous enlève tout ce qui est ludique.
    Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :