• Ainsi va la vie....et les souvenirs restent...


                                          Il y a cinq ans....

                                          A 7 h.30, quand le téléphone a sonné, nous avons compris. C'était fini ... Les bonnes nouvelles ne s'annoncent jamais le matin de bonne heure. Tu avais été le premier arrivé en 1947, et tu étais le premier parti. Depuis quelques jours, nous savions que c'était inéluctable, mais veut-on y croire ? oh non ! Moi, j'entends toujours ta voix me disant quelques jours auparavant  au téléphone :"Vous dînez ? occupes-toi bien de mon petit Papa, je te rappellerai demain".. Il n'y a pas eu de demain, tu ne t'es presque plus réveillé. Ton "petit papa" comme tu disais, malade depuis tant d'années, a trouvé que ce n'était pas juste, que ce n'était pas à toi de partir....et nous tous qui ne voulions pas y croire, nous étions anéantis... Je n'ai pas besoin de cette date pour me souvenir...Un enfant, même à  56 ans, est toujours un enfant . Et après, il faut vivre...avec des souvenirs.

                                           Parmi tous mes souvenirs, il y en a un, anodin et amusant qui me revient souvent à l'esprit. Quel âge avais-tu ? 16 ans à peu près...Tu t'étais choisi un jean (ton premier achat important !) et tu m'avais demandé d'y apporter quelques retouches...C'était un Lewis...En bonne mère, j'ai fait tout ce que tu m'avais demandé, et...mieux encore ! Quand tu es rentré, je t'ai dit "Tiens, ton pantalon est prêt..Mais qu'est-ce que j'ai eu comme mal à enlever l'étiquette qui était derrière, elle avait été cousue à l'endroit et prise dans la couture ".... Seigneur ! ce "tu n'as pas fait ça ?" m'a fait comprendre que j'avais fait une énorme bêtise ! ....Je n'étais pas moderne et je ne savais pas qu'il fallait se promener avec une marque de fabrique bien en vue sur son postérieur ! Je me demande même si tu n'avais pas acheté ce pantalon uniquement pour l'étiquette ! Tu étais déçu, mais ensuite nous avons tous ri....Et je me suis bien gardée à l'avenir de "détruire" ces marques si importantes pour des jeunes !

                                           C'est un souvenir parmi bien d'autres, bons, moins bons parfois, mais que je garde bien enfouis. Ainsi va la vie....avec ses joies, ses peines.
                                           
                                         

              

    « En ce début d'année....1934...Attention, "BASILE" rôde..... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Février 2009 à 13:50
    Emue et très touchée, je t'embrasse ma grande....
    2
    Mardi 3 Février 2009 à 17:52
    Non, ce n'est pas juste. Mais comme vous le dites, il reste les souvenirs. Et l'amour.
    Pensée particulière pour vous en cette fin de journée.
    3
    Mercredi 4 Février 2009 à 09:07
    Eh oui les êtres s'en vont, les souvenirs restent.
    Une pensée pour vous Geneviève.
    Bon mercredi.
    4
    Mercredi 4 Février 2009 à 22:28
    C'est un bel hommage que vous lui rendez Geneviève, plein de talent, de tendresse, de tact...les blogs, quand ils sont "utilisés" ainsi, sont belle chose.Amitiés Geneviève.
    5
    Annie
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:14
    Moi aussi je vis avec les souvenirs de longues années de bonheur passées à ses cotés.. il nous a laissé 3 formidables enfants.. vos petits enfants Magitte qui vous aiment. Je vous embrasse. Annie
    6
    michael
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:14
    Les etres s'en vont les souvenirs restent, je ne connaisais pas cette anecdote, elle m'a fait sourire.
    Gros bisous pour toi magitte en cette journée particulière pour nous tous
    7
    da silva
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:14
    Je n'es malheuresement pas eu la chance de le conaitre j'aurai été si fier de lui montrer son petit fils mais la vie en a décider autrement on vous aime magitte
    8
    anne marie
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:14
    mon grand frere qui avait ete recuperer mon berceau quand j'etais bebe et m'a appele la "raquetteuse des neiges" parce que je mettais mise à faire des raquettes!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :