• Acheter français....

                         Tout bien pesé...

     

                         Il est incontestable que les produits importés, notamment d'Asie, se révèlent être beaucoup moins chers à l'achat que nos produits "made in France"...Mais, il y a un mais...la solidité et le bon fonctionnement, indispensables pour qu'un produit "dure". Et que demande-t-on lorsqu'on fait une dépense ? De ne pas avoir à renouveler l'achat, allez, je suis gentille, dans les six mois ! Si on ne considère que la valeur marchande, l'opération est souvent négative ! Mieux vaudrait y mettre plus cher et se servir de notre achat le plus longtemps possible !

    Mon père (que je cite souvent) disait "un produit bon marché est toujours trop cher"...

     

                          Il en est de même concernant les produits alimentaires, les fruits et légumes...Oui, les produits de nos régions sont plus chers à l'achat. Mais ils sont, dans leur grande majorité, tellement meilleurs...Nos poubelles ne s'en trouveraient que mieux ! Et puis, cette France que nous aimons, où nous sommes nés pour la plupart, il nous faut l'aider un peu ! On aide un membre de sa famille et notre pays, c'est notre famille...Si, en achetant français, nous permettions à des entreprises de poursuivre leur chemin, en embauchant des employés qui eux, ne sont pas sous-payés et profitent des lois sociales, je pense qu'il est de notre devoir de le faire...Puisque nous avons des droits, faisons notre devoir . Cette crise que nous subissons peut s'assimiler à une guerre. A nous de défendre notre pays.

     

                          Malgré le beau temps actuel, nous penserons bientôt à Noël et à l'achat des jouets...Beaucoup d'eux viendront de très loin et ne dureront que peu de temps. Les enfants marcheront dessus dans leur chambre surchargée d'objets qui ne fonctionneront plus...mais qui auront coûté un prix défiant toute concurrence. Et si on "repensait ancien temps", quand un jouet faisait vraiment plaisir pour longtemps ? Dans l'ensemble, on dépenserait moins et les parents seraient gagnants ! les enfants aussi...

     

                           L'idée d'acheter français peut être excellente, à la condition que tout le monde fasse un effort : entreprises, maraîchers, ouvriers et...clients. Le drame est que l'argent soit devenu le roi et que pour en gagner plus ou en dépenser moins, on soit prêts à tout...à tous les niveaux...Qu'un ministre fasse la promotion du "acheter français", l'idée peut être bonne ? encore faut-il en donner les moyens aux uns et aux autres ? A moins qu'un sursaut de patriotisme vienne tout arranger ?

     

                            On en parle beaucoup actuellement de "acheter français" ! D'où la publication de cet article !

     

     

     

     

     

     

     

    « Transmission....Vision lointaine.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Août 2013 à 22:46

    Bonsoir Geneviève,

    Nous voici de retour.

    Acheter français oui, dommage que ce soit plus cher !

    Dans quinze jours août est terminé et ça sentira la rentrée...

    A bientôt

    2
    Jeudi 15 Août 2013 à 23:14

    Merci pour cette visite de retour !
    Acheter français est cher en effet...là est le problème ! Et pourtant si c'était la solution ?
    Bon coourage pour la rentrée. Bonne nuit .

    3
    Vendredi 16 Août 2013 à 09:21

    "Acheter français" mais bien sûr que c'est une solution pour maintenir les emplois en France

    MAIS il faut que l'idée du moins cher disparaisse au profit de la qualité (pas cher coûte cher à long terme)

    OR la qualité "made in France" disparait aussi pour augmenter les profits, "on" rogne sur la qualité.

    Il faut donc changer les mentalités comme vous le soulignez : avoir peu mais de bonne qualité. Finis le tape-à-l'œil, le bling-bling, le paraître, la poudre aux yeux. Il faut du vrai, du sincère, du bon mais là... les publicités commandées par les lobbies du fric nous influencent.

    4
    Vendredi 16 Août 2013 à 10:06

    C'est, à mon avis, l'affaire de tous...et il y a du boulot !

    5
    Vendredi 16 Août 2013 à 18:16

    quand on se dit qu' un produit vient d' un pays lointain, qu' il a dû parcourir des milliers de kilomètres en bateau ou en avion, et que malgré tout, il est moins cher qu' un produits fabiqué en France, on ne peut qu' être sur que sa qualité est mauvaise.

    Et je pense que si on n' achetait que français, les prix baisseraient !

     bonne soirée

     bisous


    6
    Vendredi 16 Août 2013 à 19:26

    Et il y aurait peut-être moins de gâchis !
    Bonne soirée.

    7
    Samedi 17 Août 2013 à 09:09

    Bonjour Pimprenelle et pour confirmer mon mail d'hier, merci !
    Pour en revenir à cet article, il est vrai qu'acheter français n'est pas si simple ! Entièrement français nos produits "made in France" ? Pas certain ! Et bien chers à l'achat pour des revenus qui font un peu du sur-place ! Bien difficile de s'y retrouver...Mais je crois que si tout le monde voulait jouer le jeu (du fabricant au client...en passant par l'état (!), on pourrait peut-être arriver à sauver nos entreprises...Comment ? là est la question....la traçabilité serait une bonne chose certainement...Mais l'appât de l'argent est souvent le plus fort...
    Bonne journée de pêche...Amitiés.

    8
    Pimprenelle
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:41

    Bonsoir Geneviève, Acheter français est forcément une bonne idée, mais ce n'est pas si simple. Nos achats sont aussi des emplois. J'ai lu, il y a quelques semaines que deux tiers des Français se déclaraient prêts à payer plus cher des produits français. Faut-il acheter français, pour sauver l'emploi ? Déjà dans certains rayons comme le "higt-tech", nous n'avons plus le choix que d'importer. D'autres sont menacés de disparition comme le secteur du textile. En France (comme ailleurs), les unités de production disparaissent les unes après les autres, et le personnel spécialisé également. Et puis savoir ce qui est fabriqué en France, transformé en France, ne dit rien de ce qui s'est passé en amont. L'étiquette "origine française" n'est pas forcément un label. Le sac "vicky" le tanneur (limousin) offert à Michelle Obama par la concubine de notre président, est fabriqué en Inde, rapporte davantage à l'entreprise française qui l'a conçu et le commercialise, qu'à l'économie indienne. Tout comme on peut contribuer en achetant une voiture allemande, à la survie du site Arcelor-Mittal de Florange qui travaille davantage pour les industries étrangères que nationales. La question que je me pose, est la suivante : est-ce une bonne chose si je décide d'acheter français, en me privant d'aller chez le coiffeur, au cinéma ect...en sachant que ces secteurs ne sont pas soumis à la concurrence internalionale ? Contrairement à ce qu'affirme Trublion, sauf pour les fruits et légumes, un produit fabriqué à l'étranger n'est pas forcément de mauvaise qualité. Les coûts de revient sont sans commune mesure avec les pays émergents, inégaux. De qualité égale, une marinière confectionnée en Chine, arrive au Havre à deux euros, et selon Le patron breton d'Armor-Lux, la sienne a un prix de revient de treize euros. Yves Jégo, député et rapporteur sur la question de l'étiquetage, travaille sur la tracabilité et d'une carte d'identité obligatoire pour tous les produits. C'est forcément une bonne idée. Bonsoir où plutôt bonne nuit. Amicalement, Pimprenelle.

    P.s : il fait moins chaud qu'en France, mais c'est agréable. Demain je vais à la pêche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :