• A-t-on besoin de le rappeler ?...

                        6 juin 1944...

     

                        Non, tout le monde ne peut s'en souvenir, mais cette date a dans notre vie à tous une importance capitale ! C'est de ce jour que nous avons pu reconquérir notre liberté....Que serions-nous devenus s'il n'y avait pas eu de "6 juin 1944 " ? Je n'ose y penser. Alors, je me permets de vous renvoyer à cet article que j'écrivais il y a déjà 3 ans et que je rapporte ci-dessous :

     

                        "                       En ce jour du 6 juin...

                             Les anciens dont je fais partie, se souviennent de ce matin du 6 juin 1944 qui a vu les troupes alliées débarquer sur les plages de Normandie. J'en ai déjà parlé car ce souvenir est indélébile dans ma mémoire.

                             Aujourd'hui, des cérémonies anniversaires vont avoir lieu en Normandie, sur ces plages et surtout dans les cimetières où sont réunis tous ceux qui sont tombés sur notre sol en ce jour inimaginable ! Que toutes les personnes de ma génération qui ont la chance de voir leur vie prolongée, aient une pensée pour tous ces inconnus qui sont venus de loin pour nous redonner l'espoir et la Liberté. Et que les générations qui ont suivi et suivront, n'oublient jamais que la liberté dont ils jouissent, c'est à tous ces soldats qu'ils la doivent et aussi aux résistants qui les ont aidés selon leurs moyens.     

                             Que serions-nous devenus sans ce jour du 6 juin 1944 ? Que serait la France, que serait l'Europe ? Un fou sanguinaire qui malheureusement avait fait des adeptes (et en fait encore...) ne reculait devant rien....sauf devant cette force et cette coalition que nous appelions "les alliés". Merci à eux qui ont réussi au prix de tant de pertes. Une pensée aussi pour tous les civils restés sous les bombardements...C'était le prix à payer, il a été très fort."

     

                          Nous avions tant espéré et, tout au fond de nous, gardé confiance...N'oublions jamais le sacrifice de ces soldats venus "de tous les horizons".Nous comptions sur eux, oh combien ! Je ne sais pas s'il faisait beau ou pas ce matin-là, mais nous étions "éblouis" quand même !

     

                          Ci-dessous, je vous communique un lien, d'un site ami qui m'a "hébergée" un temps et m'a laissée raconter mes souvenirs "Carnets de voyages à Athis-Mons et......"

                          

                                  http://dandylan.over-blog.com/article-20005974.html

     

                           Athis-Mons/Juvisy, les deux villes "soeurs" inséparables pour moi de mon enfance et de mon adolescence..

     

     

     

                       

    « Et encore un !Attention aux accents ! »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Juin 2012 à 16:37

    Bonjour Geneviève. J'étais bien petite le 6 juin 1944, puisque je suis née en Juillet 1943, mais je sais tout ce que je dois aux alliés et aux résistants. Je suis devenue libre grâce à eux. Ne les oublions pas!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 6 Juin 2012 à 19:22

    Tous ces évènements, je ne peux pas les oublier...Le disque dur de mon cerveau semble les avoir gravés à tout jamais !

    3
    Mercredi 6 Juin 2012 à 19:25

    Aviez-vous vécu cet instant ? même de loin, comme moi ? Moi, j'avais déjà 21 ans et la guerre ne nous avait pas épargnés...

    4
    Jeudi 7 Juin 2012 à 10:18

    Je ne suis né qu' en novembre 44, et j' ai donc dû me contenter plus tard de ce que je lisais.

    Tant qu' il restera des personnes concernées, nous aurons ces rappels à la mèmoire.

     je ne suis pas sur qu' après, il en soit de même !

     bonne journée

     bisous

    5
    Jeudi 7 Juin 2012 à 10:47

    Je comprends que ce souvenir vous reste....
    Merci pour l'indication du blog de CHANTOULAVIE....Je vais aller lire cet article...Toute cette période m'intéresse beaucoup.

    6
    Jeudi 7 Juin 2012 à 10:54

    "Rappels à la mémoire"...c'est pour ça que j'avais écrit ce livre il y aura bientôt 3 ans...Il faut quand même qu'il reste quelque chose de cette période de l'occupation à la libération ! La libération ne s'était pas faite toute seule, mais bien grâce à tous ces soldats dont beaucoup sont venus mourir en France...Et à la Résistance...
    Je ne sais si on l'apprend aux enfants dans les écoles ? peut-être "en passant" !

    7
    Vendredi 8 Juin 2012 à 19:07

    Je n'étais pas née en 1944 et mes parents étaient encore des enfants. Mais ils nous ont beaucoup parlé de cette époque  (mon grand-père maternel était dans la Résistance et ma mère, toute petite gamine, passait des armes dans des paniers à provisions à la barbe des allemands qui ne se méfiaient pas des enfants....Je me demande toujours ce qui se serait passé si l'un d'eux avait été plus curieux que les autres !!!!). Mon père est un passionné de cette période de l'histoire...C'est une période qui ne me laisse pas indifférente et à laquelle je suis sensible.

    A bientôt.

    8
    Vendredi 8 Juin 2012 à 19:36

    Tout comme vous, je suis sensible à cette période, peut-être parce que je l'ai vécue ? Votre maman doit en avoir des souvenirs à raconter ! Et elle a dû avoir peur "après coup"....Ce fut une époque hors du commun, à tous égards.
    Merci pour tous ces commentaires .

    9
    Mardi 12 Juin 2012 à 08:54

    "Si les Ricains n'étaient pas là..." chantait Michel sardou dans une sorte d'hommage aux soldats du débarquement. Oui n'oublions pas tous ces petits jeunes qui ont laissé leur peau sur les plages de Normandie. N'oublions pas non plus ceux qui ont fait de même en Méditerrannée avec le Maréchal Leclerc. Drôle d'époque !

    Quant à moi, c'est le 6 que j'ai débarqué cette année à Toulouse.

    A plus tard. Bonne journée.

    10
    Mardi 12 Juin 2012 à 10:59

    Votre "débarquement" correspond, mais a fait beaucoup moins de bruit que le précédent ! Il me rend presque aussi heureuse que celui de 1944 !
    A très bientôt. Bonne journée à vous

    11
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:48

    Désolée ,MAGITTE  ,j'ai occulté complètement ,les souvenirs de ce jour ? Pourquoi un tel trou noir? nous avons pourtant visité tous les sites du DEBARQUEMENT sur les plages normandes,lu et collectionné quantité d'articjes    Je ne comprends pas ! Comment ai je pu oublier cet instant....

    12
    COTENTINE
    Mardi 11 Mars 2014 à 20:48

    J'avais ,12ans... mais beaucoup de problèmes à la maison!     Mon souvenir :J'étais évacuée  ,dans une ferme située ,à  l"orée d'une forêt ,en haut d'une colline ,quand soudain est apparu ,dans un énorme bruit un char américain    nous jetant des chocolats des chewings gum  et des cigarettes blondea !   Ce moment là ,je le vois et je le respire encore! MAGITTE  ,ai je le droit?,de signaler un reportage sur le débarquement ,chez CHANTOULAVIE  J'espère qu'elle va le laisser quelques jours jaimerais le revoir ,il est  criant de vèrité

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :