• A la manière de .....

                                            Médecin ?.."ça eut payé" ! mais...

                        Les médecins généralistes sont en grève aujourd'hui...Ils réclament (ce qu'on leur promet depuis de longs mois) que la consultation médicale soit portée de 22 à 23 euros...Comme aurait dit le regretté Fernand Raynaud, "médecin, ça eut payé, mais ça ne paie plus "...Lui parlait des cultivateurs, des éleveurs... Mais malheureusement, je crois que cette constatation peut être appliquée également à la médecine générale  ! Le médecin généraliste, lui qu'on appelait jadis médecin de famille, semble découragé, et peut-être a-t-il raison ! Je n'y connais rien je réfléchis seulement à ce qu'est devenue cette profession qui était respectée lorsque j'étais jeune...On le consultait pour des maladies, des bobos physiques, des bobos au moral...Il était le confident des familles. Il ne ménageait pas son temps et encore moins sa peine...et comme on dit "toute peine mérite salaire" ! Et c'est là que le bât blesse... Tout comme pour les éleveurs ou les travailleurs de la terre, les 35 heures ne sont pas faites pour eux...

     

                         Après de longues et pénibles études parfois, ne serait-il pas bon de recevoir la récompense des sacrifices faits ? On ne récompense plus le savoir, on ne récompense plus le savoir-faire...Un fossé s'est creusé, comment va-t-on le combler ? Certaines professions augmentent leurs prestations au gré de leurs besoins...les prix des "services" ont augmenté considérablement depuis quelques années (l'arrivée de l'euro n'y étant pas étrangère)... Et on paie...sans état d'âme, en rouspètant bien sûr, mais le fait est là, on paie....

     

                          Je ne prêche pour personne, je n'ai pas de médecin dans ma famille, mais je regarde autour de moi....et je ne suis pas fière. Qui admire-t-on ? qui récompense-t-on ? Celui qui gagne beaucoup d'argent ... Est-ce un critère de valeur ? On m'avait appris jadis un autre monde, où chacun à la seule condition d'être travailleur, avait sa petite chance... Et maintenant ?

    « Promenade "mégalithique"...en Bretagne...Destruction.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Avril 2010 à 23:05

    il y en a encore, heureusement. Et je pense que là encore les mentalités ont changé. On trouve tout "normal" à notre époque...Moi j'ai un bon médecin qui a soigné mon mari avec dévouement pendant plusieurs années...Médecin de famille.

    2
    Vendredi 9 Avril 2010 à 13:50

    Quelle bonne question ! En avoir "conscience", que voilà un mot désuet !

    3
    Vendredi 9 Avril 2010 à 15:14

    Bonjour Geneviève,

    J'ai le même médecin depuis 32 ans, à la naissance de mon fils, à l'époque j'avais fait plusieurs cabinets, mais cela ne correspondait pas à mon attente ou le courant ne passait pas comme on dit...

    Il est à l'écoute, il prend son temps, il essaie de comprendre, un médecin comme on les aime et qui se font rares...

    Bonne fin de journée

     

    4
    Vendredi 9 Avril 2010 à 16:17

    Je pense qu"il est bon de pouvoir compter sur de tels médecins.

    5
    Samedi 10 Avril 2010 à 09:13

    Tout ce qui était bien n'a heureusement pas disparu !

    6
    Dimanche 11 Avril 2010 à 22:48

    Le médecin généraliste est transformé en panneau indicateur qui canalise les patients et les oriente vers tel ou tel généralistes. Il ne sort plus très souvent son stétoscope et est surtout relégué à être "médecin administratif" (les papiers, la paperasserie ...)

    7
    Dimanche 11 Avril 2010 à 23:14

    Je pense que c'est décourageant pour eux. Ils méritent mieux que ça...

    8
    Robert
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:03

    Mon généraliste qui est également un ami, m'a affrimé qu'il n'avait pas souhaité poursuivre ses études afin de rester au contact des patients ...

    Il y a encore des médecins ... de famille.

    9
    juvisienne
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:03

    bonjour Geneviève

    mon Médecin de Famille, une Dame, part en retraite dans 2 mois...

    A Athis-Mons... le mois dernier, elle n'avait toujours  pas de remplaçant...un des motifs : trop de contraintes administratives.

    Plus de Médecins, Enseignants découragés... l'avenir se présente mal ?

    Nos Gouvernements successifs en ont-ils conscience ?

    10
    Rosine
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:03

    Oui, c'est triste et décourageant. Il est bon de savoir qu'il y en a encore

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :