• A la gloire...du haricot vert !


                                          Retour en 1940 -

                                          Ce matin, comme tous les jours, je regardais la télévision pour avoir les nouvelles (pas toujours très agréables, mais il faut bien se tenir au courant !), et profiter de quelques conseils sur des sujets variés, mais souvent intéressants.....Aujourd'hui, il était question des haricots verts ! J'adore ça et j'ai donc écouté et entendu tous les bienfaits de ce légume....tout en me souvenant .....

                                           C'était en 1940, en revenant d'exode....Deux "surprises" nous attendaient : la présence des allemands et...les restrictions ! Quand je dis surprises, ça ne l'était pas tout à fait.... Il fallait donc se débrouiller (dans l'immédiat, pour manger !). Nous avions la chance d'avoir un grand jardin constitué avant la guerre d'une partie fleurie (devant la maison) et d'un potager (derrière la maison)! Je revois ce joli massif de bégonias...C'était beau, c'était coloré...Des arbres, des arbustes, des rosiers ajoutaient un petit air agréable au décor...Mais voilà, de tout ça, rien ne se mangeait ! Ma mère décide donc de tout cultiver, potager et jardin d'agrément...Les légumes, ça peut être beaux aussi ! Ma grand-mère ayant envoyé à ma mère des graines de haricots, maman (déjà très portée sur les haricots, les tomates, petits-pois etc...) a donc décidé de planter des haricots dans ce beau massif devant la maison, et de réserver le potager aux pommes de terre ! Grand-mère avait affirmé à ma mère qu'il s'agissait de haricots nains....Le feuillage est assez joli et les petites fleurs peuvent, à la rigueur.....il ne fallait pas être puristes ! Au printemps, ma mère surveillait la sortie de terre de cette manne venant de Lorraine...Surprise, les haricots nains se sont avérés vouloir grandir un peu trop et il a bientôt fallu leur octroyer des rames pour qu'ils puissent grimper comme ils l'entendaient ! Dire que ça faisait joli et coquet devant la maison serait exagéré, mais quand on a faim on y regarde de moins près ! Bien des gens qui n'avaient pas un grand jardin, cultivaient sur les trottoirs !

                                              Donc, ce matin j'étais contente d'entendre vanter les mérites des haricots verts ! grâce à eux et aussi à d'autres légumes, nous ne sommes pas morts de faim !!! Et comme disait ma mère, "ça donne bien les haricots verts"...ce qui fait que nous en mangions à peu près chaque jour ...Quand on aime on ne compte pas (c'est la même chose quand on a faim !). Devrais-je remercier nos occupants pour autant ? non ! un petit morceau de viande en accompagnement aurait été le bienvenu....mais ça, c'était du domaine du rêve ! 

                                              Au milieu de tous nos soucis pendant cette longue période, l'alimentation tenait quand même une grande place ! On pense aux choses qu'on n'a pas, beaucoup moins à celle qu'on possède....Question d'habitude !
    « Allo ?.....Ici Docteur KNOCK..."Si VERSAILLES pouvait répondre....." »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Septembre 2008 à 09:51
    Bonjour Geneviève, Les haricots donnent toujours bien, nous avons ramassé les derniers. Quand on voit le prix sur les étals il fait bon d'en planter dans son petit lopin de terre... Bon vendredi
    2
    Vendredi 19 Septembre 2008 à 10:54
    Et en plus, pendant l'occupation, c'était une denrée rare ! les seuls légumes en "vente libre" étaient les rutabagas et quelquefois des salades ! le reste avait disparu ! Souvenirs anciens qui font rire maintenant...mais pas à l'époque !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :