•               Que de problèmes jadis pour moi avec...les maths ! Les problèmes n'apportent pas toujours des solutions ! Ah, je ne risquais pas d'obtenir une médaille pour me récompenser et faire de moi un "éminent cerveau" dans ce domaine...Et pourtant...j'aurais bien voulu ! Je ne les détestais pas les maths...mais elles ne m'aimaient pas.

                   Mon frère, un vrai crack en maths, était regardé d'une façon un peu particulière par tous les membres de la famille ! C'est qu'on n'avait jamais vu ça ! Mais d'où tenait-il ce "don" ? Etait-ce même tout à fait normal ? Se pencher sur un problème et dire "mais c'est bien sûr, c'est vraiment simple..." fallait le faire ! Moi, j'essayais bien de prendre ce même problème par tous les bouts, je ne trouvais pas la solution attendue (même pas un tout petit début qui aurait pu me rapporter ne serait-ce que quelques points...) . Et je m'entendais dire "c'est simple, je ne comprends pas qu'on ne comprenne pas..."...Honte à moi...

                   On prend son plaisir où il se trouve...André le trouvait dans un journal de Mathématiques auquel mon père l'avait abonné alors qu'il était en "mathématiques spéciales" avec un but : Polytechnique ! Je me souviens...ce journal constituait un genre de concours permanent ... Quelle idée de passer son temps libre avec des "inconnues" .... Si j'admirais, je n'enviais pas....Nous n'aimions pas les mêmes monômes !

                   Quoiqu'il en soit, il nous faut bien complimenter ce jeune homme dont on a parlé hier à la télévision ! Et notre pays a bien besoin de redorer un peu son blason...même par maths interposées ! La bosse des maths existe...Heureux ceux qui l'ont et auxquels ça rapporte des médailles...Une américaine et un français se sont vus récompensés. Honneur à eux !

                   

                  

    Google Bookmarks

    11 commentaires
  •               Il y a des recommandations qui sont des ordres, d'autres peuvent être assimilées à des plaisanteries, voire des moqueries ... Mais les recommandations d'où qu'elles viennent, doivent être prises au sérieux et on doit toujours en tenir compte !

                  C'est ainsi que j'accepte "avec reconnaissance", celle qui m'a été faite hier matin par mon médecin, venu en visite afin de constater où j'en étais (!) et surtout d'admirer toutes les radios qui m'avaient été faites en fin de semaine dernière suite à mon "essai de vol plané récent" ! Je dis toutes, parce que je crois qu'en les mettant bout à bout, on peut voir ma petite personne dans toute sa hauteur et toute sa largeur...Faut pas être avare dans la vie et mes douleurs sont tellement diffuses que je puis affirmer sans me tromper, que j'ai "tout secoué"... en oubliant que les personnes âgées sont à manier doucement ! C'est que nous sommes fragiles...de vraies porcelaines de Chine à manipuler avec prudence !

                   Quand je pense à ma résistance de jadis ! Ah ! ce n'était pas une petite ( ou même grande) chute qui m'arrêtait ! Si j'étais un peu "groggy" après l'une d'elles, je repartais vite du bon pied...ou presque..."jurant mais un peu tard qu'on ne m'y reprendrait plus"... Je commandais alors...maintenant, je subis...petite différence qui n'étonnera personne ! L'âge, que voulez-vous ... Je n'avais jamais été une sportive de haut niveau (ni même de bas niveau), mais les "sauts" non préparés, je ne sais pourquoi, ça a toujours été "mon truc" ! Que de chutes, que de bleus (ça va avec...). Et maintenant, une simple petite marche ratée m'envoie à l'hôpital, et ? mais qu'est-ce donc qui m'a fait tomber l'autre jour dans ma cuisine ? et je me retrouve à terre...sans rien de cassé peut-être, mais un peu "déglinguée" quand même...et obligée de reprendre la canne que j'abandonnais petit à petit...

                   Et voilà pourquoi mon médecin, avant de partir en vacances, a jugé bon de passer me voir...Et m'a fait cette recommandation, en insistant bien sur ce que je pouvais faire et ne pas faire maintenant: "Surtout, pas de Triple Salto arrière...abandonnez "! Il a même ajouté que ce n'était plus de mon âge ! Comme aurait dit Fernand Raynaud "les gens sont méchants vous savez "!....

                   C'était gentil de me prévenir...Mais il me semble qu'il s'était glissé dans cette phrase "un brin de moquerie"...Tout est question d'interprétation.....

                  

                  

    Google Bookmarks

    17 commentaires
  •                     En ce 12 août ... J'ai entendu dire ce matin à la télévision que notre Président fêtait son soixantième anniversaire...Le temps passe pour tout le monde ! Et je ne sais pourquoi il me revient à l'esprit un anniversaire qui avait inspiré des journalistes...en 1939 !  

                  Oh, ce n'était pas l'anniversaire de notre président d'alors, mais celui d'un homme dont on parlait beaucoup (et même beaucoup trop) depuis de longues années, cet homme à l'esprit dérangé sans aucun doute et dont on n'attendait rien de bon...Et de qui parlait-on ? Mais d'Adolf HITLER bien sûr, dont l'appétit féroce n'avait pas de limites et qui voulait dévorer "tout ce qui le gênait" et se débarrasser de tout ce qui, pour lui, n'était pas de "pure race aryenne" ! Nous en parlions la peur au ventre et les bruits de guerre allaient bon train.

                  Or donc, Hitler devant avoir 50 ans au printemps 1939, il était normal de lui souhaiter son anniversaire !

                   Un groupe de journalistes français je crois, rédigea donc une "dépêche" sur laquelle on pouvait lire "Bon anniversaire Monsieur le chancelier, à condition que ce soit le dernier"....La teneur de ce petit billet envoyé en urgence, avait fait le tour de la France, à la plus grande joie de tous les habitants ! Etai-ce une histoire vraie ou simplement le désir de ce qu'auraient aimé envoyer ces journalistes ? J'étais alors étudiante et je me souviens que nous avions bien ri....A l'époque, elle circulait comme étant véridique....

                   Peu de mois après, la guerre était là...et malheureusement, Hitler a pu encore fêter quelques anniversaires le concernant !

                   C'était un souvenir "d'avant-guerre"....

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •               Naître le 19 août, dans la famille, ça devenait une habitude : un de mes cousins, mon fils aîné et l'aîné de mes petits-enfants sont nés ce jour là (pas la même année !!)...Et ceci me rappelle une petite histoire vraie que je vais vous raconter pour vous faire sourire...Le temps gris, l'ambiance grise, les nouvelles "couci-couça" méritent bien qu'on les secoue un peu !

                  Ma fille attendait son premier enfant, fille ou garçon ? à l'époque, on ne savait pas, c'était la surprise...De toute façon, ce (ou cette) petit, était attendu avec impatience ! Les derniers temps de la grossesse n'étaient pas "extra"...et évidemment, l'entourage se faisait du souci . Lors d'une consultation, le gynécologue prévient ma fille qu'il faut prévoir une césarienne...et il en fixe la date : 19 août ! Alors, la future maman (qui a une répartie facile et rapide !) dit au médecin : "Ah non, pas le 19 août ! imaginez que ça soit un garçon...il y en a déjà deux dans la famille qui sont nés à cette date et ont été des enfants terribles ! Je ne veux pas risquer d'avoir un enfant dur à élever...Choisissez un autre jour !" Réponse du médecin : "Ben ça, s'il fallait que je m'arrête à de telles raisons...Je choisis le 19 août parce que ça m'arrange ce jour-là...." Pas compréhensif du tout ce médecin ! Et c'est ainsi que ne voulant pas faire mentir ce proverbe "jamais deux sans trois", mon petit-fils a vu le jour un 19 août...et ne s'en est pas plus mal porté !

                 Et bien souvent, j'ai repensé à ce chirurgien qui n'avait pas voulu (ou pas pu) se montrer compréhensif envers une très jeune maman qui pensait "qu'il n'y avait qu'à parler pour être servie"... Cette histoire a certainement circulé dans les couloirs de l'hôpital.... "La future maman trop candide et le médecin incompréhensif"...beau titre pour une histoire ...

                

     

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •               Si ce n'est pas encore parfait, ça s'arrange ! et quand le physique s'arrange, le moral en fait autant ! Me revoici donc sur ce blog (je n'ose dire "des idées plein la tête"...mais ça viendra !).

                  Après mon vol plané dans la cuisine il y a une semaine, il paraîtrait que tout soit resté en place....Les radios "des pieds à la tête" en font foi ! Mais, cela m'a déclenché une crise d'arthrose tous azimuts ! Contrairement à l'Orangina, il semble que je ne sois pas faite pour être "secouée dans tous les sens". Patience m'a dit le radiologue...et...paracétamol ! Je ne supporte ni l'un ni l'autre, mais je me force et "je fais avec" ! La victoire est à ce prix !!!

                   Concernant la plaie, toujours à cette jambe gauche, là il m'a fallu les soins d'une infirmière ! Fichu diabète qui m'empêche de cicatriser....Quelle vie ! Et pendant ce temps, depuis une semaine, rien ne change ! On entend parler de guerres ici et là et en dernier lieu en Irak...Ce ne sont pas des nouvelles qui "remontent" le moral. De quel côté se tourner pour que tout aille bien ? De plus en plus, gardons l'espoir et:

                    "Restons zens"....si on peut !

                     Bon dimanche à tous.

                 

     

    Google Bookmarks

    9 commentaires