•                       Où te caches-tu ?....

     

                           Entendu ce matin, parmi d'autres nouvelles toutes plus réjouissantes les unes que les autres (!) , qu'aujourd'hui la Poste se mettait en grève et que donc, il nous faudra attendre le courrier ! La raison ? la baisse de volume de courrier qui devrait entraîner la fermeture de centres de tri et donc des disparitions de postes dans ce service public qui, jadis, était réputé à juste titre pour son sérieux !

     

                           Le courrier, parlons-en ! peut-être est-il un peu détrôné par les mails, les envois en ligne provenant entre autres d'administrations, les sms...Je suis d'une génération qui écrivait beaucoup et ça, j'aimais ! Mais actuellement, par crainte de voir mes lettres emprunter, pour un coût toujours plus élevé, des chemins indirects, j'avoue que je trouve les mails infiniment plus rapides...Et pas besoin d'aller à la poste...un clic ici et là, et voilà votre courrier parti ! c'est simple, facile et d'avenir ! Ah bien sûr, si j'étais certaine que mon courrier soit "livré rapidement et sans danger", je verrais peut-être les choses autrement ! Et je pense une nouvelle fois à ces colis que mes grands-parents lorrains nous envoyaient tous les ans, après avoir tué le cochon, au moment de la St Nicolas, colis qui contenaient du boudin tout frais, la cervelle du cochon pour mon frère et moi et des St Nicolas en pain d'épices...Posté un jour d'un village lorrain, ils nous arrivaient dès le lendemain en banlieue de PARIS...On croit rêver ! ...ce n'est plus le cas...une simple lettre met au moins 2 à 3 jours pour parvenir à destination...Les progrès n'ont pas atteint la Poste !

     

                              Ce que je retiens dans cette nouvelle, c'est surtout le chômage qui va en résulter si cela entraîne la fermeture de certains centres de tri. Cela, je le déplore, notre pays n'ayant pas besoin de ça ! Il me semble que, de plus en plus, je regrette ce temps de ma jeunesse ! Nostalgie quand tu nous tiens....

     

     

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                      Il n'y a plus d'enfants...

     

                         Alcool, cigarettes, canabis...Les enfants y goûtent de plus en plus tôt paraît-il ? Quel désastre ! Où est "l'éducation de papa" ? Car je crois qu'il s'agit bien de l'éducation qui est à revoir. A force de laisser faire l'enfant-roi, de lui donner un rôle de premier plan tout en croyant l'aimer davantage, on obtient tout le contraire. Les enfants ne respectent plus rien, ni leurs parents, ni leurs maîtres qu'ils agressent verbalement ou mieux à coups de poings ou à l'arme blanche ! Il n'y a pas de jours sans que soit rapporté un fait divers dans ce sens...Les enfants, qui se sont toujours "bagarrés" à l'école (l'être humain est fait ainsi), n'ont plus aucune retenue. On entend parler de gosses de 11 ans qui se sont suicidés parce qu'ils n'en pouvaient plus d'être devenus des parias à l'école, parmi leurs "petits" camarades ! on appelle ça maintenant le "harcèlement"...On englobe tant de choses dans ce mot, tant d'actes répréhensibles qui étaient jadis l'apanage des vauriens, des truands....

     

                           L'enfance fout le camp ! tout comme l'éducation et l'enseignement... Quand un enfant était un enfant, il obéissait à des règles en rapport avec son âge. Je suis très âgée, je n'avais jamais vu ça. Et je suis si heureuse d'avoir élevé mes enfants à leur époque (qui ne me rajeunit pas). Nous avions alors beaucoup de soucis, il y avait encore des restrictions car nous sortions de la guerre, mais très franchement on pouvait mener sa petite troupe en lui inculquant des principes basés sur ceux qui nous avaient élevés et...qui nous avaient permis peut-être de ne pas nous sentir trop malheureux pendant les périodes noires. Nous avons eu plus tard des petits-enfants qui ont été élevés par leurs parents comme eux-mêmes l'avaient été. Mais maintenant ? Je suis obligée de constater que j'ai très peur pour les générations à venir...Et je me demande si nous tous, adultes, nous avons bien su nous en occuper ? Oh, je sais, les enfants trouvent souvent porte close lorsqu'ils rentrent de l'école...Les parents travaillant, "ils ont la clé" et surtout le téléphone portable qui permet aux parents de "toujours savoir où ils sont !" Quelle innocence ! Le portable permet de répondre de chez un copain, et même d'un café...ni vu ni connu ! "je suis à la maison et je fais mes devoirs" Faut-il être crédule à ce point ? Les progrès ont été trop rapides...et souvent la démission des parents suit le mouvement !

     

                             L'amour des parents pour leurs enfants n'est pas en cause je crois, de même que les parents jadis aimaient leurs enfants..."C'est pour ton bien"...oh, cette phrase entendue après une punition ou une simple remontrance, elle avait souvent "du mal à passer" ! Oui mais...Les mentalités ont tellement changé, ce qui semble être pour le bien des enfants maintenant, c'est la plus grande liberté d'action...Mais il y a temps pour tout ! un enfant est sensible, prêt à s'emballer pour des idées...Justement, aidons-le à s'emballer à bon escient, à admirer les gens admirables....

     

                             Peut-on avoir encore peur à mon âge ? Moi, j'ai très peur....

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                       Il est encore temps...

     

                          Je le disais dernièrement, je n'ai pas encore pu faire ma crèche ni décorer la maison pour Noël...Mais il y a une chose que je peux faire, c'est écrire au Père Noël, il n'est certainement pas trop tard ! J'en ai des demandes à lui faire ! Cela m'était sorti de l'esprit, mais s'il pouvait me donner satisfaction, je serais bien contente !

     

                           Alors, voici : "Cher Père Noël (c'est ce que j'écrivais jadis et il me semble que cela fonctionnait ). J'ai en ce moment des ennuis à la suite d'un accident...Après une hospitalisation qui m'a semblé un siècle, je n'ai pas encore pu remarcher normalement, et ça me gêne beaucoup ! Peut-être pourrais-tu me trouver une jambe droite toute neuve, qui ne me fasse pas mal et me rende tous les services qu'on peut en attendre  ? Je serais si contente ! Lorsque j'étais enfant, tu m'apportais ce que je demandais...Y a-t-il une différence entre les enfants et les gens âgés ? Nous attendons toujours le "merveilleux" en étant persuadés que nous l'obtiendrons ... Et j'ai tellement envie de trottiner comme avant... Père Noël, je te remercie d'avance..."

     

                            Et comme je ne suis pas égoîste, je me permets d'ajouter à ma lettre une demande pour tous les gens qui ont des soucis sur cette terre...ils sont nombreux à attendre un peu de bonheur, qui une meilleure santé, qui un travail, qui la joie de combler ses enfants..."Alors, Père Noël si tu pouvais mettre dans ta hotte toutes les recettes et les ingrédients nécessaires au bonheur de tous les gens sur terre, et les distribuer comme des tracts pendant la guerre, tous les habitants t'en remercieraient..."

     

                             Serais-je entendue ? et surtout, ma lettre arrivera-t-elle à temps ? Je l'espère et comme chacun sait "l'espoir fait vivre"... 

                                                

     

     

     

    Google Bookmarks

    18 commentaires
  •                       Bonne thérapie ?

     

                          "Rire de soi pour s'en sortir", c'est ce que je viens de lire en parcourant les titres d'un journal du matin ! Ce serait paraît-il une excellente thérapie. Tout comme Mr. JOURDAIN qui faisait de la poésie sans le savoir, je crois que j'ai fait mienne cette "maxime", sans penser un seul instant qu'il s'agissait d'une thérapie recommandée !

     

                          Il y a ceux qui se prennent trop au sérieux et ceux qui pensent qu'ils ne sont que des petites choses venues sur terre, parfois pour effectuer de grandes choses, mais pas toujours ! Faire son chemin tant bien que mal, avec la volonté de bien faire, le plus honnêtement possible et surtout "ne pas se prendre la tête"! Rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer, ce tout commençant par nos petites habitudes, nos petites manies, nos joies, et aussi, très souvent nos échecs ! Rire de soi, ne veut pas dire "prendre à la légère" tout ce qu'on fait, tout ce qu'on dit...C'est s'accepter tel qu'on est, essayer de progresser dans la bonne voie, essayer aussi de rester modestes ! L'intelligence des uns et des autres est variée. Certains sont doués pour les maths, d'autres pour le Français, pour les langues, le dessin etc..Et il y a tous ceux qui sont doués pour les métiers manuels et dont nous avons tellement besoin !

     

                           Chacun a sa place sur cette terre. Gardons-la, protégeons-la, améliorons-la, mais sans oublier que nous ne sommes pas parfaits. Il y a les trop grands, les trop petits (je sais de quoi je parle !), les trop minces, les trop gros ! Rions de nous-mêmes tout en essayant de faire mieux ! Cette thérapie ne grèvera pas le budget de la Sécurité Sociale, elle est gratuite..."Ici, le sourire est de rigueur". Je crois que me souvenir que mon père avait affiché cette phrase sur ma porte de chambre ! ça voulait tout dire ! Et je crois qu'il m'en reste quelque chose...Celà m'a permis de traverser des périodes où rien n'était drôle, loin de là. Mais cherchez bien, en toutes circonstances, il y aura cette petite chose imprévue qui vous fera rire !

     

                            Alors, riez, même si vous n'êtes pas filmés !

     

     

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                                        Les années se suivent...

     

                           Mais ne se ressemblent pas toujours...J'en fais la constatation en ce moment. D'habitude, à cette époque, je commence à décorer un peu mon appartement en vue des fêtes de Noël...Cette année, je ne m'y suis encore pas "attelée", et pour cause ! Question de moral ? que non pas ! si je conserve un moral difficile à atteindre, les membres inférieurs ne suivent pas comme je le voudrais ! Et pourtant, ce n'est pas faute de les solliciter. "Je fais ce que je peux, mais je peux peu "...cette expression s'applique bien à moi. Les sujets de ma crèche aimeraient bien sortir de leur carton...Heureusement que ma fille qui vient pour Noël m'a promis de s'en occuper ! Et une petite guirlande ici ou là ferait bien dans le décor !  Depuis presque toujours, la maison était parée pour les fêtes. A la disparition de mon mari, j'avais repris le flambeau ! C'était son travail et il y tenait ! Allons, pas de découragement...je sais pouvoir compter sur ceux qui m'entourent, mais voilà je ne "décolère" pas à l'idée que je ne suis plus bonne à grand-chose...Dur, dur d'accepter les aléas de la vie, surtout quand on se croit toujours jeune ! Comme dit une chanson "ça ira mieux demain...il faut prendre la vie comme elle vient..."

     

                             En attendant des jours meilleurs il me faut exercer la jambe que j'avais un peu malmenée, à reprendre du service...Est-elle paresseuse ? attend-elle des jours meilleurs ? Si encore elle disait ce qu'elle veut, mais non, c'est le mutisme absolu ! quand je l'oblige à agir, elle se venge par une douleur ! Pas agréable ça ! Je n'ai alors plus qu'à me raccrocher à ce petit déambulateur qui est devenu mon compagnon fidèle. Heureusement qu'au repos, fauteuil ou lit, les douleurs sont tout à fait absentes ! Ce qu'il ne faut pas, c'est que je pose trop le pied par terre...Et si je me tenais comme les hérons, sur une patte ?

     

                              Tout ça ne m'empêche pas trop d'écrire et à partir du moment où je suis bien installée, je peux venir vers vous pour faire un brin de causette, ce que je fais...C'est bon pour le moral...Mais en réfléchissant bien, quelle idée j'avais eue de monter ces trois marches ! elles ne m'ont pas pardonné !

     

                              Bonne fin de semaine à tous !

     

    Google Bookmarks

    14 commentaires