•                       En relisant mon blog...au hasard !

     

                                         Un article que j'écrivais il y a environ deux ans, a retenu mon attention...Il était question de mariage, ce qui, dernièrement, a fait couler beaucoup d'encre ! Voici donc, en copier/coller, ce que j'écrivais alors, pour sourire ! 

     

                                                               C'était il y a longtemps déjà...Ma tante allait se marier avec "l'homme de sa vie", pour le meilleur et pour le pire...Que de préparatifs, de questions aussi ! Dame, on ne sait jamais si la route qu'on se prépare à emprunter ne sera pas semée d'embûches...Tout est question de confiance...Plus la date approchait, plus ma tante était un peu nerveuse ! Toutes les jeunes filles connaissaient cet état d'âme....Chez mon grand-père une brave femme de ménage était également "émoustillée" par les préparatifs et l'ambiance. Et elle discutait sur les hommes en général et le sien en particulier ! ... Pas de quoi remonter le moral (pourtant au beau fixe) d' une jeune fille s'apprêtant à prendre mari....Et, secouant la tête d'un air entendu, pour bien se faire comprendre, elle ajouta cette sentence :"Ah, vous savez ma petite, le mariage, c'est si tellement....." Le discours s'arrêtant là, ma tante n'a jamais su "si tellement quoi" ! Pendant des années, elle s'est posé cette question...Pendant environ 65 ans, après une longue vie ensemble que seule la mort a arrêtée.

     

                             "La mariage, c'est si tellement"....Oui, mais encore ?

     

                             J'ajouterai "Et maintenant" ? C'est encore plus "si tellement"...à tous égards. Un problème se pose aujourd'hui paraît-il dans une commune...Un mariage entre deux hommes doit avoir lieu cet après-midi et les futurs mariés désireraient avoir la Bénédiction de l'Eglise ! Alors là....tout se complique .... Etre homosexuel n'empêche pas d'être catholique pratiquant, mais je pense qu'il faut savoir se...contenter de ce que l'on a ! On ne peut tout exiger...La loi sur le mariage est passée, pas acceptée par tous, mais la loi, c'est la loi !

     

                             Une fois de plus, on ne peut que répéter comme la brave employée de mon grand-père, "le mariage, c'est si tellement...." et ça le devient de plus en plus ! Les formules à "l'emporte-pièces" des personnes simples jadis, n'ont jamais eu autant de raisons d'être !

     

                              Pas de changement...                         

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                       Celles de nos jeunes bien sûr...

     

                           Celles qu'on obtient à l'école ou aux examens...Je ne parlerai pas ici des "notes" qu'on reçoit et qui ressemblent tant à des factures ! C'est aussi la saison...Contentons-nous de celles qui actuellement, font couler tant d'encre, les notes de nos jeunes ! Les notes (et la façon de noter au BAC)...on en a beaucoup parlé ces derniers jours, résultats du Bac obligent ! Y-a-t-il eu "beaucoup d'appelés et peu d'élus "? Je ne le crois pas puisqu'il semble que les critères d'admission à cet examen (et peut-être à d'autres), aient beaucoup changé ! Et, bien évidemment, en pensant à ce sujet, mes souvenirs sont venus me visiter ! Comme me disait mon mari "toi, tu as un petit souvenir accroché à chaque objet"...S'il n'y avait que les objets ! Mais, "tout m'est souvenir" !

     

                            C'était il y a déjà bien des années, puisque cette histoire se rapporte à Philippe, mon plus jeune fils...Gaucher, il avait toujours des problèmes avec l'écriture ... il avait ? bof... Ses professeurs n'étaient pas toujours d'accord avec lui, dont le professeur de maths, une dame par ailleurs charmante ... Un jour, Philippe nous rapporte une copie "à faire signer par ses parents", (pas toujours agréable ça !) Sur son devoir de maths était écrit en rouge " - 4 points pour l'écriture ) ! Le devoir lui, était bon. Notre fils était furieux, d'autant plus qu'un de ses copains dont le devoir était faux, s'était vu octroyer 4 points pour "bonne présentation de la copie ! " 

     

                             Nous avons eu droit à un vrai plaidoyer duquel il ressortait que c'était injuste, que la prof préférait un devoir bien écrit à un problème avec la bonne solution etc...etc..et qu'elle préférait les ânes qui écrivaient bien, aux bons élèves. Officiellement, nous n'avons pas donné tort au prof (à cette époque, ça ne se faisait pas !) mais tout de même, très officieusement, nous donnions raison à notre fils !

     

                             Et si la vision "coléreuse" il faut bien l'avouer de notre fils, était prémonitoire ? Voyez toutes les options qui vous permettent de "gratter" des points et d'obtenir ce diplôme....Il semble que l'écriture n'ait pas encore été reconnue comme matière à option...Il est vrai qu'elle avait la réputation d'être "la science des sots" !

     

                             Il faut bien essayer de sourire un peu...en ces périodes de notes de toutes sortes (EDF, transports etc...)                         

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    24 commentaires
  •                      Histoires de petites filles...jadis...

                         On parle beaucoup (entre autres choses), de la "procréation médicalement assistée"...Je me souviens que mon père, conteur impénitent, racontait cette petite histoire:

                         "Dans une cour de récréation, trois petites filles discutaient...Point de garçons à l'horizon, à l'époque filles et garçons étaient bien séparés ! Les conversations de ces demoiselles étaient fort animées puisqu'il s'agissait de la naissance, pour l'une d'elles, d'un joli petit frère...Ma maman, disait-elle, est allée le choisir et l'acheter chez un monsieur. Et c'est dans un beau chou qu'elle l'a trouvé... 

     

                         "Moi disait l'autre, ma maman est allée choisir et acheter ma petite soeur chez un monsieur. Et c'est dans une rose qu'elle l'a trouvée...

     

                         Alors, la troisième petite fille dit tristement : "chez nous, on n'est pas riches ! alors ma maman, les bébés, elle les fait toute seule "...

     

                         Évidemment, chacun ne fait que ce qu'il peut...Mais, avouez que l'innocence des enfants est bien sympathique ! Bon, d'accord, choux et roses n'ont plus de raison d'être en la matière ! Ce stade est dépassé...De plus en plus fort ... mais est-ce de mieux en mieux ? ça, c'est à voir....

     

                         C'était une simple histoire pour sourire et accompagner le soleil qui se montre enfin !      

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •                       Mais je serais venue !

     

                          En "parcourant" les nouvelles, je m'aperçois que je n'aurais pas dû obéir à mon père jadis en essayant de faire un minimum d'études ! Certaines matières sont surévaluées et notées sur 24...Des reçus au bac obtiennent une moyenne de 21 et plus sur 20 ! Et aux dernières nouvelles, l'Université de LYON aurait délivré des licences à des élèves antillais, sans qu'ils aient à quitter leur ile ! Que "d'arrangements avec le Ciel" et pour le dernier cas, de...fraudes ! C'est à désespérer ceux qui usent leur fond de culotte (même en "jean" estampillé) sur les bancs des facultés ! Par le biais d'Internet si j'ai bien compris, vous pouvez tout avoir...de la pizza livrée à domicile, aux diplômes d'études supérieures vous ouvrant les portes de l'avenir, en passant par les achats beaucoup plus "terre à terre".

     

                           Ne vous leurrez pas, ce n'est pas gratuit ! les "inventifs" n'ont pas de limites. Tout devient bon pour faire du fric, même en passant par la malhonnêteté ... Ne nous étonnons plus si certaines de nos "têtes pensantes" sont nulles ! Quelle est la valeur de certains diplômes ? valeur intellectuelle et culturelle s'entend ! Je me souviens d'une "injure" qui circulait il y a assez longtemps: "Celui-là, il a dû avoir son permis de conduire dans une pochette surprise"....ça voulait tout dire ...Verrons-nous bientôt, bien emballés en cônes, dans les boulangeries et super-marchés, au rayon "surprises" des diplômes à la demande...Suivant la couleur du papier, vous pourrez avoir un diplôme d'ingénieur, d'enseignant, de médecin etc...Il y a le choix

     

                            Je plaisante bien sûr, bien que ça ne soit pas drôle. "Tout, tout, tout, vous saurez tout" ...sur les études qui vous intéressent et sur la manière d'y arriver sans vous fatiguer....à la condition que vos parents aient de l'argent vous permettant plus tard de vous faire du fric !

     

                            Mes pauvres parents, auriez-vous jamais imaginé pareille époque ? Non bien sûr...Rassurez-vous, moi non plus !

     

     

     

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •                      Les Petits Frères des Pauvres...

     

                         Je viens de lire que des personnes âgées s'apprêtaient à partir en vacances dans les "châteaux du Bonheur", propriétés appartenant  aux "Petits Frères des Pauvres", Association fondée dans les années 1950 par Armand MARQUISET. Les "pauvres" pour lui n'étaient pas uniquement ceux qui n'avaient pas d'argent ou très peu, mais les "pauvres en bonheur"...Belle formule. J'ai connu Armand Marquiset, un homme simple et bon et tellement modeste. Il donnait sa vie pour les "Petits Frères" ! Ceux-ci, venant de tous les horizons, allaient tenir compagnie à des pauvres esseulés, les aidaient le plus qu'ils pouvaient...Leur âge à ces bénévoles ? de 16/17 ans à...beaucoup plus que ça ! Je me souviens que mon fils aîné s'était engagé et qu'une année, au moment de Noël, il allait porter des petits colis aux hospitalisés. Il avait alors environ 15 ou 16 ans.

     

                           Les bénévoles sont des gens qui ne comptent pas leur peine. Rien ne les rebute. Ce qu'ils veulent, c'est faire plaisir et donner l'impression à ceux qu'ils visitent, que pour un temps, ils sont "comme tout le monde"....Ils pensent aux autres...Tenir compagnie à une personne âgée pendant quelques heures, c'est la sortir de sa solitude, lui apporter de l'affection et lui laisser de beaux souvenirs. Et si, en plus de ces visites régulières, elle est emmenée en vacances, quel que soit son âge, c'est tout simplement "la vie"!

     

                            A cette époque du "chacun pour soi", je trouve que ça vous donne chaud au coeur de penser que certains sacrifient leur temps libre et abandonnent leurs petites habitudes pour aider les autres, ceux qui ont ou ont eu moins de chance dans la vie.

     

                            Bravo les "Petits Frères" et...bonnes vacances !

     

     

    Google Bookmarks

    12 commentaires