•                                         Quel métier parfois !    

     

                         Dans tous mes cadeaux de Noël se trouvait un livre offert par mes enfants...Pas un roman, non ! mieux que ça...de quoi se distraire et même pleurer de honte parfois...Ce livre, intitulé "Mots d'excuse - Les parents écrivent aux enseignants", est écrit par un directeur d'école, Patrice ROMAIN, lequel a, pendant vingt ans collectionné des petites lettres écrites par des parents....mots d'excuse ou autres réclamations...

     

                         J'ai ri pour certaines de ces lettres, j'ai "presque pleuré" pour d'autres, non pas qu'elles aient été tristes en elles-mêmes, mais parce qu'il est triste de constater qu'à un moment ou à un autre, il y a eu des lacunes dans l'enseignement en France !  

     

                         Et je comprends le découragement des enseignants qui ont déjà fort à faire avec leurs élèves et qui doivent, en plus, déchiffrer des mots trop courts ou au contraire "tarabiscotés"venant des parents...De quoi s'arracher les cheveux....Pauvres enseignants respectés et admirés jadis, tant par les élèves que par leurs parents...Dur, dur métier ! Au hasard, je relève quelques exemples cités par Patrice ROMAIN:

     

                         "Monsieur,

                         "Cela fait quatre fois que ma fille est absente et cela fait quatre fois que vous me demandez un mot d'excuse. Je crois savoir que vous n'avez pas d'enfant. C'est sans doute la raison pour laquelle vous vous acharnez ainsi. J'excuse donc une nouvelle fois Bénédicte.

                          "Salutations distinguées."

     

                           "Monsieur,

                           "Sa commence a bien faire : sa fait pleins de fois que des petits morveux minsulte au téléphone ! Et en plus il racroche au nez ! je sais que ses les copins a Cédric parce que ils se batte tout le tant a l'école. Merci de leur dire que leur histoires de gosse jan veut pas a la maison. Quils se démerde à l'école je vous fait confiance pour leur en maitre une et que sa sarrête.

                           "Merci Monsieur"...

     

                           Des élèves bagarreurs, des parents excédés, des enseignants découragés...bien sûr que ça existe...Mais, lisez ce livre écrit sans acrimonie et qui fait dire "Enseignant, quel métier parfois !".

     

                                               

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                      Souvenirs...prémonitoires !

     

                          Comme je les aimais ces mots dits par mes enfants, en toute innocence...Ils font partie de mes souvenirs et même si je les ai déjà racontés sur ce blog, je ne peux résister au plaisir de les rapporter à nouveau...Peut-être s'adaptent-ils à l'actualité ? Ils peuvent au moins faire réfléchir...

     

                          Mon "petit dernier", alors âgé d'environ 4 ans, avait un peu de mal à comprendre que j'étais aussi la maman de son frère et de sa soeur et il me disait "hein maman, que tu es ma maman à moi tout seul"...Je lui avais alors expliqué qu'une maman avait un coeur assez grand pour être la maman de plusieurs enfants et les aimer autant l'un que l'autre...Mais pour lui, j'étais à lui, sans partage !

     

                          Et lui n'avait qu'une maman ! que pensent les enfants qui ont deux mamans ou...deux papas qui leur servent de mamans ? J'ai peur qu'ils ne soient un peu "déboussolés"...Je ne mets pas en doute l'amour qu'ils recevront des uns et des autres...le problème n'est pas là. Un enfant n'est pas compliqué et il se posera vite des questions quand il s'apercevra qu'il n'est pas tout à fait comme les autres, malgré, je le répète, tout l'amour qu'on lui donnera chez lui...Deux papas ou deux mamans...Bien compliqué tout ça !

     

                           Ma fille avait environ 8 ans lorsque, revenant de l'école et avant même d'enlever manteau et bonnet, elle me dit "Ah maman, il faut que tu m'expliques...les petites filles à l'école m'ont dit que le papa servait à quelque chose pour avoir des enfants...moi, je croyais qu'il ne servait à rien" ! J'avoue que j'étais un peu embarrassée...Aïe, c'était une conversation que je n'avais pas prévue dans l'immédiat ! Tout à fait, le papa servait à quelque chose....jusqu'à maintenant...Mais tout ça va changer, on va "rénover" la famille...comme on rénove les vieux immeubles...on va la mettre "au goût du jour" qui revient à la nier...

     

                            Composer une famille comme on compose un menu, sans s'occuper de la nature qui elle ne change pas. On mélange les ingrédients ...père, mère (les deux au pluriel ou au singulier)...Au bout d'un moment, tout éclate et on recompose...mais quoi donc ? cet ersatz de famille . Les enfants ? pas important sans doute ....On secoue tout ce qui gêne, au nom de quoi ?

     

                            Comment faire pour garder son âme d'enfant ?

    Google Bookmarks

    14 commentaires
  •                      La vie reprend son cours...

     

                         Est-ce à dire que les nouvelles sont bonnes ? Que non pas ! elles n'étaient pas excellentes fin 2012...On les a un peu "oubliées" provisoirement, le temps des fêtes de fin d'année, cette trêve qui fatigue l'estomac mais repose le moral....

     

                         Et c'est reparti ! Journalistes de radio ou télévision se répètent à qui mieux mieux et nous assènent les mauvaises nouvelles...Les bonnes ? il n'y en a sans doute pas ? Et mon esprit vagabonde...je pense à mes parents et j'aimerais savoir "ce qu'ils pensent de tout ça"...Tout ça, mais ce sont les nouveautés dont on parle "le soir au coin du feu" avant d'en parler dans les écoles !

     

                          On peut suivre Gérard DEPARDIEU pas à pas...(ça, c'est pour le coin du feu)....Mais il y a plus grave, c'est ce dont on va parler dans les écoles si l'on en croit certains...Le mariage homosexuel...Je les entends mes parents dire que l'école (privée ou publique) n'est pas faite pour ça ! J'entends même ma mère, bonne Lorraine, dire suivant son habitude "ça ne devrait pas être permis"... Moi ? je ne peux tout simplement pas y croire ! Que nos dirigeants ou simplement l'un d'entre eux, aient le désir de voir débattre de ce sujet dans les classes...ça me semble impossible et scandaleux ! Que l'école joue son rôle si beau et si grand de distributeur de savoir, d'éducateur...Qu'elle apprenne aux élèves, en toute impartialité, que les hommes sont frères, qu'il faut se respecter mutuellement, agir avec franchise et honnêteté ... Notre école publique est laïque; les écoles privées doivent aussi respecter cette laïcité...Si la vie actuelle ferme les yeux sur des comportements jugés anormaux "de mon temps", restons-en là. Cela n'empêchera pas les élèves d'apprendre que 2+2=4, que Clovis n'était pas le fils de Louis XVI, que l'eau bout à 100°, que le triangle a 3 côtés  et que PARIS s'appelait LUTECE et n'a jamais été au bord de la Loire ! Ne riez pas...ça s'est déjà vu.....

     

                             Une simple question : a-t-on le droit, sous couvert de l'enseignement, de faire du porte à porte dans les classes afin de "diriger" les esprits des enfants....Modèles chinois ou russes (à l'époque où la Russie n'était pas un pays démocratique ??? ) La pensée unique, je suis trop indépendante pour la suivre et les enfants ne sont pas encore assez formés...qu'on leur laisse le libre-choix, ce qu'on fait déjà pour tant de choses ! Le "tout est permis"...ne devrait pas être permis !

     

                              Je sais, bien des personnes ne seront pas de mon avis et c'est normal. Nous sommes en démocratie nous .... Et ça, je le revendique ! C'est ma liberté...

     

                          

    Google Bookmarks

    20 commentaires
  •                     Qui ? mais les dents bien sûr !

     

                         Ces petites choses indispensables dont les parents aimants guettent l'arrivée dans la bouche du tout-petit ! Ah ! cette première dent, comme on l'attend avec impatience ! Elle est assez vite suivie d'autres qui ne demandent qu'à se faire admirer aussi...Et Bébé pleure..."il fait ses dents", il a mal, trop parfois et ne comprend pas encore ce qui lui arrive ... Les dents de lait, petites perles qui en appellent d'autres un peu plus tard...Mais avant, l'enfant doit les abandonner (non, ce sont elles qui l'abandonnent !). Elles tombent les unes après les autres et vite, vite, d'autres sont là qui attendent pour se faire admirer à leur tour. Un usage charmant pour le bambin veut que ce soit "la petite souris" qui vienne, lorsque l'enfant est endormi, chercher la petite dent et déposer à sa place un petit cadeau ou une pièce de monnaie...La dent sera ramassée par la maman et bien rangée dans une petite boîte...souvenir...Je ne pense pas que cela ait changé depuis bien longtemps, les traditions ont la vie longue.

     

                           Et puis, et puis...on entendra les parents intimer l'ordre à leur enfant devenu plus grand "va te laver les dents"...Heureusement, ce qui se dit tout bas par l'enfant, n'est pas entendu par les parents ! Et il y a les séances chez le dentiste, qui soigne, redresse à l'aide d'un appareil les quenottes qui aimeraient bien vivre leur vie et suivre le chemin qu'elles s'étaient tracé....Mais si on veut avoir le "sourire ravageur", il faut savoir souffrir ! Allons bon ! quand tout semble parfait, on devient adulte...et d'autres dents veulent se faire de la place sur la dentition : les fameuses "dents de sagesse" (pourquoi ce nom)...Qui n'a jamais souffert de ses dents de sagesse ? Si encore elles avaient un rôle important à jouer ... mais non, uniquement faire mal...Elles sont méchantes celles-là...

     

                             Et vous vieillissez...les problèmes dentaires ne manquent pas, afin que vous ne puissiez oublier qu'il existe un brave homme de l'art qui ne demande qu'à vous poser une couronne, un bridge ou autre truc pour pallier à toute défaillance ! Et ce n'est pas gratuit, ce qui fait encore plus mal ! Et...ce n'est pas garanti à vie ! Et là, j'arrive à la raison de cet article sur les dents...Un bridge que je dorlotais, que j'aimais et surtout auquel je m'étais habituée, vient d'essayer de me quitter (et il y est arrivé !)...D'accord, je ne m'étais pas fait de cadeau pour mon anniversaire...en voici un tout trouvé, mais "zut" je n'aurais pas mis aussi cher dans un cadeau pour moi, surtout à mon âge ! Mais je n'ai pas l'intention de recommencer ma vie et de me remettre aux bouillies....Je suis littéralement ulcérée de cette façon d'agir de quelqu'un que j'hébergeais (gratuitement) depuis si longtemps...Peut-être même un peu trop longtemps...Le problème est là !

     

                              Vous voyez bien que j'ai raison "Toute la vie, elles posent problèmes" les dents...Et pourtant, on tient à elles !

    Google Bookmarks

    18 commentaires
  •                       Au boulot ou...à la pharmacie !

     

                          Je n'ai même plus le choix entre les deux ! Le boulot, il y a si longtemps que je l'ai quitté que ce n'est plus qu'un souvenir ! Mais souvenir tenace quand même...La pharmacie ? il fut un temps où je ne lui faisais pas d'infidélité entre Noël et jour de l'an...J'étais alors une très bonne cliente : sulfarlem, hépatoum...tout y passait ... et en dehors de la pharmacie, il y avait le bouillon de légumes à ne pas délaisser ! Tout comme le vin, je me suis sans aucun doute "bonifiée" en vieillissant, puisque je n'ai plus recours à ces pilules, breuvages et autres nourritures "d'après fêtes" ... Ah ! ces lendemains qui déchantaient ... Souvenirs inoubliables aussi ceux-là... J'avais même demandé à la famille de cesser de m'offrir des chocolats afin de m'éviter toute tentation...Serais-je un peu gourmande ? possible...mais comme le répétait un ami de mes parents "la gourmandise, ce n'est pas beau, mais c'est tellement bon"...

     

                           Ce matin, bien des gens seront partis travailler...parce que ça se fait ! mais sans ardeur et en pensant que ce soir un bon lit douillet les attendra et qu'il sera bien bon de s'y glisser ! Est-ce le prix à payer pour "passer de bonnes fêtes" et bien commencer l'année nouvelle ?

     

                           La Fête est finie...pour pas mal de gens, mais il ne faudrait pas oublier les "laissés pour compte". Que ce soit parmi les enfants oubliés par le Père Noël, les adultes trop pauvres pour seulement ajouter à leur ordinaire ce petit quelque chose qui fait "fête"...Tous ces sans-abris visités par des bénévoles dévoués dans le seul but de leur faire oublier pour un soir leur pauvre vie d'errants, de sans-travail...Misère et richesse se sont côtoyées pendant ces jours..."Les hommes naissent libres et égaux entre eux" paraît-il...Est-ce bien vrai ?

     

                            La Fête est finie....pour tous. Notre pays a bien du mal à se stabiliser et surtout à repartir hardiment vers des jours meilleurs...Et si nous l'aidions ? sans "envolées de manches", sans grands mots, avec courage et sans intérêts ? Nous nous étions bien relevés de ces cinq années d'occupation 1940/1945 ? Nous sommes occupés par la crise...les occupants se valent, il faut leur résister.

     

                            La Fête est finie...

     


     

                          

     

     

     


    Google Bookmarks

    18 commentaires