•                       Aujourd'hui, journée "doliprane"....ce qui "m'ensuque" comme ils disent en Provence ! La tête embrumée, les membres endoloris, pas possible de rester longtemps devant cet ordinateur....ça sera pour un autre jour ! En attendant, voici un.....

     

     

                          Mot d'enfant...

     

                          La logique enfantine n'a pas de limites.... Ce matin, une amie m'a raconté une histoire qu'elle a entendue : Une petite fille demande à son père :

     

                          "Dis Papa, où elle est la femme de Dieu ?"

     

                          Le Papa lui répond "mais Dieu n'a pas de femme"...

     

                          Alors la petite lui dit "mais si, tu en parles tout le temps...tu Dis : "Dieu avec sa grande clémence...." !!!

     

                          Et voilà comment l'imagination des enfants trottine, pour une simple majuscule....

     

                          A bientôt !

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                        Pèlerinage à N.D. de SION...

     

                           La période des vacances me ramène à mon enfance...Pourquoi pas ! Et je revois il y a très longtemps ces vacances en Lorraine d'où ma mère était originaire...Affracourt, petit village d'une centaine d'âmes alors, mais qui, pour mon frère et moi représentait le Paradis puisque nos grands-parents maternels que nous aimions tant (et qui nous le rendaient bien !) y habitaient...Nous adorions aller là-bas, courir dans les champs, dans la vigne de mon grand-père, le long des routes bordées de mirabelles (jamais que c'était bon ! comme ils disent là-bas). Et pendant nos vacances, arrivait la date du pèlerinage de SION, sur cette colline "La Colline Inspirée" ainsi que l'a écrit Maurice Barrès.

     

                            Tous les villages se vidaient alors et les habitants se rassemblaient sur les chemins, avec une grande ferveur. C'est qu'elle était honorée la Vierge de SION...Elle protégeait cette partie de la Lorraine qui avait subi bien des déboires depuis la guerre de 1870. Devenue partiellement allemande, reprise pendant la Grande Guerre, redevenue française...passant de l'un à l'autre sans jamais désespérer...Le patriotisme Lorrain veillait.... Je me souviens que mes grands-parents nous racontaient qu'avant la guerre de 1914, certains pèlerins faisaient au moins une partie de la route sur les genoux, afin de mieux faire pénitence et d'obtenir ce qu'ils espéraient : leur liberté... Pour nous, enfants de Paris, nous étions en admiration devant ce défilé de croyants, menés par les prêtres portant les bannières...Et les cantiques étaient lancés à tous les échos ! Et puis, comme nous n'étions que des enfants...nous attendions avec impatience, le pique-nique géant, chacun tirant de son sac ses provisions. Tout le monde était joyeux. Ah oui, c'était une belle journée !

     

                              Un "copié/collé" trouvé sur le Net, explique mieux que moi N.D. de SION...

    « ... Il est des lieux qui tirent l’âme de sa léthargie, des lieux enveloppés, baignés de mystère, élus de toute éternité pour être le siège de l’émotion religieuse. Nous y éprouvons soudain le besoin de briser de chétives entraves pour nous épanouir à plus de lumière... Ils nous font admettre insensiblement un ordre de faits supérieurs à ceux où tourne à l’ordinaire notre vie. Ils nous disposent à connaître un sens de l’existence plus secret que celui qui nous est familier... Seuls des yeux distraits ou trop faibles ne distinguent pas les feux de ces éternels buissons ardents. Pour l’âme, de tels espaces sont des puissances comme la beauté ou le génie. Il y a des lieux où souffle l’esprit. » (Maurice Barrès, La Colline inspirée)

    Peu de gens aujourd’hui savent encore que la Colline Inspirée chantée par Barrès est le plus grand lieu de pèlerinage lorrain

     

                           Et Wikipédia vous racontera SION depuis ses origines !

     

                           Souvenirs d'enfance....très marquants !

     

     

                             

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •                      Les années passent...

     

                         Ce blog, je le voulais à l'origine un blog de souvenirs, souvenirs d'enfance, d'adolescence, de jeune femme, de mère de famille...Puis petit à petit, j'ai raconté mes souvenirs de grand-mère, puis d'arrière-grand-mère ! Et pour faire bonne mesure et ne pas me cantonner "dans un genre", je fais part de mes humeurs, de mes réflexions sur la vie actuelle, je rouspète, je critique quand je ne suis pas d'accord (!), je compare les époques ... Enfin, comme je suis bavarde, je disserte dans le désordre.... Tout y passe...  Quel méli-mélo...Il suffit qu'une idée me passe par la tête et hop ! c'est en route pour une discussion !

     

                          Pendant ce temps, de souvenirs en souvenirs, j'ai revu défiler mes années passées...Bon, moins bon, mauvais parfois, tout est inscrit, mais...pourquoi dans ce désordre ? Je pense à mon mari qui filmait beaucoup et qui, pour économiser des films, les collaient ensemble, ce qui nous donnait parfois sur le même film la naissance d'un petit-fils, le mariage de ses parents et nos vacances en Bretagne en 1985 !!! Je pense que je dois vouloir économiser de la matière grise, et pour qu'il n'y ait pas de blanc, avoir rassemblé le tout sur le même film ! Je m'y retrouve quand même et l'important n'est-il pas qu'un jour je puisse avoir 20 ans, le lendemain 5 ans, puis 50 ans, puis....beaucoup plus ! ça me rend la vie plus agréable ! Se sentir très jeune les jours où tout va mal, c'est assez positif et réjouissant !

     

                           Depuis plus de trois ans maintenant, entre mes souvenirs et mes billets d'humeur, j'occupe une partie de mes journées. Et j'ai fait bien des connaissances virtuelles et même réelle pour une dernièrement ! Et de tout, je suis très heureuse. Je me sens accompagnée et je me dis que ce n'est pas si désagréable que ça de vieillir !Et toutes les journées ne sont pas tristes dans la vie et peuvent laisser d'agréables souvenirs...à relire plus tard !

     

                           

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                     

                          Temps anciens ou...ancien temps ?

     

                         Je pense à ma jeunesse, surtout à mon enfance...C'est l'ancien temps pour beaucoup de personnes...mais ça fait partie des temps anciens ! ces temps qui font partie de l'Histoire maintenant....Mais oui, je suis arrivée dans cette vie dans le "premier quart" du vingtième siècle ... Déjà ! A vrai dire, je ne m'en rendrais pas compte si tout n'avait tellement changé ! Ma mère a été obligée de m'emmailloter, de me "ficeler" comme un roti, des pieds à la tête ! de me mettre un tas de couches de catégories différentes...enfin, je ne m'en souviens plus, ce qui m'importait à l'époque, c'était l'heure des repas (lait obligatoire, maternel de préférence). Entre deux têtées, elle faisait le ménage et les repas, sans aucun appareil électroménager...Tout à la force des bras....Certains même n'avaient ni électricité ni gaz....simple cuisinière permettant en revanche de faire une cuisine "mijotée"....C'est du passé ou presque...

     

                          Petit à petit, nous sommes devenus des enfants, habillés par leur maman qui ajoutait à ses devoirs ménagers le tricot et la couture ! Impeccablement tenus, les bambins poussaient, allaient à l'école où ils apprenaient la manière de se débrouiller dans la vie tout en étudiant l'histoire de France, la morale, l'instruction civique, le calcul, la grammaire etc...je cite dans le désordre mais les matières à apprendre ne manquaient pas... Arrêt de quelques années, de 1939 à 1945, tout au moins, notre progression était un peu freinée ! Nous avons alors appris l'art et la manière de vivre sans rien ou presque....

     

                           Et la guerre, puisqu'il faut bien l'appeler par son nom, a enfin cessé. Les progrès dans tous les domaines sont venus. Les femmes ont eu à leur disposition pour tenir leur maison et leur famille, des objets plus utiles les uns que les autres....chers quand même...Mais la possibilité d'acheter "à tempérament" comme on disait alors, a permis des acquisitions auxquelles personne n'aurait pensé avant...Le crédit, ami et ennemi....La vie n'a plus été la même du tout...Aidée dans son ménage, la femme n'est plus restée à la maison mais a eu un travail à l'extérieur...Et il fallait bien payer tous ces nouveaux objets et la voiture devenue indispensable ! Et les femmes avaient prouvé pendant la guerre qu'on pouvait compter sur elle...Elles ne voulaient plus être simplement de gentilles épouses, mères de famille gardiennes du foyer...Elles ont obtenu un peu de considération...(Il reste pas mal à faire !)...

     

                            Les progrès continuent à arriver ! Tout le monde a le téléphone, ce qui n'était pas jusque dans les années 1960...Il fallait alors souvent deux ans pour pouvoir obtenir cet objet tant convoité !

     

                            Nous avons été heureux malgré tous ces "manques"...On n'a pas envie de ce qui n'existe pas ! Sommes-nous plus heureux maintenant ? L'ancien temps basculera bientôt dans "les temps anciens"...La roue tourne...

    Je profite de tous les progrès actuels et je remercie les inventeurs...mais je ne renie pas mon époque... Comparer n'est pas critiquer....


    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                      Les risques du métier ...

     

                         J'ai revu il y a deux jours cet excellent film "Les risques du métier"...avec notamment Jacques Brel et Emmanuelle Riva. Mon émotion a été aussi forte que lorsque je l'avais vu pour la première fois, il y a bien des années...Et je me souvenais d'une histoire similaire qui s'était produite dans la ville dont dépendait le commissariat de police où je travaillais...Les enfants, toutes âgées de 11 ou 12 ans, avaient accusé leur instituteur et, dans la foulée, deux autres personnes qui n'avaient rien à voir avec l'école ! il a fallu la ténacité des enquêteurs pour enfin connaître la vérité : un coup monté contre un instituteur jugé trop sévère ! Ouf...je m'en souviens encore !

     

                          Je me pose beaucoup de questions...Y a-t-il des métiers particulièrement à risques, dans lesquels on est à la merci d'une rumeur fondée ou infondée ?..On ne peut jamais savoir, ...Quand la confiance n'existe plus, le doute peut subsister...Souvenons-nous de l'affaire d'OUTREAU...et il y a quelques années de Dominique BAUDIS...La rumeur, quand elle est lancée, on ne sait comment, on ne sait par qui, il est bien difficile de l'arrêter. On commence par "on m'a dit..." puis petit à petit, c'est "j'ai vu...Il m'est arrivé..."Pour tous les "chefs" c'est un risque à courir....Mais un autre état est en péril ... c'est celui de femme ! Employée, secrétaire, assistante,etc ... femmes vous êtes "à risques" également...Risques de subir "les chefs"...

     

                            On en parle beaucoup en ce moment de tous ces risques, de toutes ces affaires dites sexuelles. Des procès sont en cours, d'autres vont s'ouvrir...qu'en sortira-t-il ? Des gens qui le méritent seront traînés dans la boue, de même que des innocents...Et là est le drame...

     

                             Notre époque n'est pas belle, loin de là...Notre siècle fait table rase de toute morale. Si jadis la pudibonderie était trop présente, ce n'est plus le cas ! Nous passons d'un extrême à l'autre...A quand le juste milieu ?


    Google Bookmarks

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires