•  

                       Moi , OTHELLO, je vous raconte...

     

             Hier, c'était dimanche, mais un dimanche pluvieux, à ne pas mettre un chien dehors !IMG_0012.jpg Un vrai dimanche à rester allongé, sans rien faire...Même un Labrador, pourtant réputé un chien d'eau ne peut sortir par tous les temps...Et en plus, il y avait du vent...J'étais bien au chaud, la famille était auprès de moi, et pourtant...il fallait bien que de temps en temps je mette mon nez dehors ! il y a des choses qu'un chien bien élevé ne peut faire que dehors !

     

              Alors,  je demandais qu'on m'ouvre la porte et j'essayais d'aller dans le jardin...Mes pattes devenaient humides et mon dos aussi...C'est un truc à attrapper du mal ça ! je ne suis pas aussi téméraire...et à peine sorti, je demandais à rentrer...Je commence à être âgé et l'herbe mouillée, ce n'est pas bon pour les rhumatismes...Et ce qui m'agace aussi quand il pleut, c'est qu'en rentrant, je ne dois pas salir...alors, on m'essuie les pattes..."une fois ça va, plus, c'est trop" ! Non décidément, j'étais mieux à l'intérieur ! les autres habitants de la maison ne sortaient pas eux...Bon, une fois rentré, je retournais dans mon coin faire un petit somme...Personne n'avait pitié de moi, et j'entendais même des petits rires et des réflexions genre "tu ne sais pas ce que tu veux etc..."Bien sûr que si je savais ce que je voulais...me soulager, mais sans risques pour ma santé...

     

               Alors, là, j'ai très bien compris qu'il y avait une très nette différence entre les humains et les animaux ... Nous n'avons pas les mêmes valeurs !

    Et pourtant, de plus en plus, nous nous intégrons, nous faisons partie de la vie de nos "maîtres", de la famille. Savez-vous ? il paraît que jadis les chiens n'entraient pas (ou très rarement) dans les maisons. Il paraît même que certains étaient attachés et ils se mettaient à l'abri dans une sorte de cabane qu'on appelait niche ! tout à fait inconfortable ! Je m'aperçois que malgré la pluie, j'ai bien de la chance de vivre à mon époque !

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

                                            Et chaque chose à sa place...."

     

                                             Voilà qui est facile à dire ! J'en fais le constat tous les jours depuis trois semaines...C'est un peu comme si je voulais mettre le contenu d'un litre et demi d'eau dans une bouteille d'un litre ! Bon, je sais, j'ai la réputation de toujours prendre en premier lieu, lorsque je cuisine, un plat trop petit ! ça amusait beaucoup mes petits-enfants qui, me voyant changer de plat pour installer mes préparations, disaient "Magitte a encore pris un plat trop petit" !!!Ils sont moqueurs ces petits...Mais c'est vrai, j'ai des difficultés de ce côté...peut-être un défaut de vision ? Que celui qui n'a jamais commis ce péché me jette la première pierre !

     

                         Pour en revenir à mes problèmes actuels, moi je veux bien que chaque chose ait sa place, ça me faciliterait la vie...J'ai tout (ou presque) apporté de mon ancien appartement et j'ai beau tasser, comprimer, voire même jeter (pas trop quand même !) il faut que je "rogne" encore ! Pour l'instant je grogne...Je place, je déplace, je replace et si je gagne un peu d'espace, ce n'est pas encore suffisant ! Je ne peux tout de même pas aller m'installer chez les voisins...Il faut que j'utilise tous mes coins et recoins...Je suis têtue, je crois que j'y arriverai avec de la patience...c'est là qu'il y a un hic ! la patience n'est pas mon fort. Mais pourquoi ai-je eu cette idée hier de me faire livrer des bouteilles d'eau et autres bricoles jugées absolument nécessaires ? "Attendre et voir"...j'aurais dû penser à ça ! Je n'ai pas attendu et je vois...la suite ! Mon appartement actuel est plus petit que le précédent et j'ai moins de placards. Le résultat est simple : je manque de coins rangements...Affaire à suivre...

     

                        "Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place", celui ou celle qui a dit ça devait avoir bien de l'espace à sa disposition....Si j'en ai assez pour vivre, c'est un peu juste pour ce que j'ai cru bon d'apporter ! On ne se refait pas, j'ai encore pris un "récipient" trop petit !

     

                        

    Google Bookmarks

    12 commentaires
  •                                        

                                            De bien jolis mots...

     

     

                                            Comme depuis plusieurs semaines déjà, j'ai regardé hier soir à la télévision une émission-concours "Master Chef". Des gens d'origines diverses et exerçant un métier qui n'avait rien à voir avec l'objet du concours, ont simplement en commun un goût très prononcé pour le métier de cuisinier ou cuisinière et veulent changer d'orientation et en faire leur vrai métier. Sous le regard de chefs cuisiniers étoilés, d'un critique...ils sont amenés à faire des prouesses en cuisine. Chacun veut ouvrir un restaurant ou devenir chef dans la restauration de haut niveau.

     

                         Ce concours est très intéressant...De semaine en semaine, beaucoup ont été éliminés après des épreuves très dures et "pointues". Nous les avons vus progresser, avoir de l'imagination, tenir compte des observations des chefs prestigieux qui les surveillent et les notent...Un seul gagnera ce concours doté de cent mille euros je crois...Mais ils ont le courage d'aller au bout de leur rêve.

     

                         Ce qui m'a agréablement surprise hier soir, c'est d'entendre les six "apprentis" âgés de 30/40 ans environ et qui sont déjà des as !, parler de leur vocation et de leur passion ! Se passionner pour un métier, avoir la vocation et tout faire pour y arriver, sans se décourager car un concours est un concours, il ne s'agit pas d'avoir de bons résultats, il faut être le meilleur...Ne pas baisser les bras, se dire alors qu'on a déjà une situation, "je veux suivre ma vocation, cela me passionne", c'est merveilleux. Vocation et passion ne sont plus des mots très modernes...Ce ne sont pas des mots qui "rapportent" de l'argent mais qui vous comblent de joie ! Les concurrents souffrent physiquement et moralement...mais ils continuent pour atteindre cet objectif... Nul doute que, de toute manière, ceux qui restent en lice seront suivis par ces chefs qui les ont pris sous leurs ailes...Leur courage est immense et pour certains, changer d'orientation à 30/40 ans et même un peu au-delà...comme disent les jeunes, "il faut le faire" !

     

                          Vocation, passion...expressions à remettre au goût du jour !

     

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                      

                          Habitude, quand tu nous tiens....

     

                          De sortie hier toute la journée et revenue un peu tard, je me suis sentie frustrée ! Pas de visite sur les blogs ou si peu, pas d'article sur mon blog...C'était l'abandon total ! J'avais remplacé un plaisir habituel par un plaisir momentané...Et voilà, j'ai bien été obligée d'admettre que "l'habitude est une seconde nature"...Instinctivement, dès que mon ordinateur est allumé, je survole les blogs....et après quelques travaux ménagers...l'envie me vient de publier un article, ce qui me passe par la tête le plus souvent, souvenir, billet d'humeur quand quelque chose ne me convient pas ! c'est très éclectique !!!Et hier, rien....

     

                           Je ne regrette pas ma sortie d'hier, mais mes habitudes ont été un peu malmenées...Et je crois que lorsqu'on vieillit, il est très facile de "prendre des habitudes", bonnes ou moins bonnes...Attention, danger ! C'est la meilleure façon de vieillir vite ! Très souvent, la vieillesse est solitaire et on ne rend de comptes qu'à soi-même...l'égoïsme n'est pas loin ! Ne pas déroger de ses habitudes, c'est un peu de l'égoïsme puisqu'on ne s'occupe pas des autres ! Tant qu'on a sa famille à s'occuper, les habitudes sont bousculées...Puis, les enfants partis chacun de leur côté, on commence à penser "pour deux" seulement et quelques petites habitudes s'installent si on n'y prend garde...Et un des deux s'en va aussi...et là est le danger! Je ne suis pas une femme "d'habitudes", je ne suis pas assez organisée...Et j'aime bien l'imprévu et les surprises...Je suis vraiment compliquée, je me défends de prendre des habitudes, mais.....il suffirait d'un rien !

     

                             Mon blog, vos blogs, rien à voir avec des habitudes néfastes pour ma "jeunesse"... C'est un vrai plaisir que je m'offre. Et c'est ce qui me permet de vivre normalement en attendant...d'être vieille ? Au fait, c'est à quel âge ?

     

                             

     

     

                            

    Google Bookmarks

    10 commentaires
  •                    

                                            De la valeur des mots...

     

                                            On entend souvent parler de légalité et de l'égalité...Si la consonnance est la même, il y a une différence. La légalité, c'est ce qui provient de la loi, ce qui a force de loi. C'est ce qui s'impose à tout citoyen respectueux des lois de son pays...en principe. En principe également, nous avons l'égalité pour nous puisque nous sommes tous égaux devant la loi !

     

                         Et c'est bien là que ces deux mots me choquent....Si la légalité veut que nous soyons tous égaux devant toutes les lois, sommes-nous égaux pour autant ? Il y a fort à parier que la réponse est NON. "Selon que vous serez puissants ou misérables..." Il faut quand même bien admettre qu'il y a une petite discordance que ce brave LA FONTAINE signalait déjà !

     

                         Un exemple : le droit de grève est légal, mais il y a des petits arrangements avec le ciel qui permettent de détourner la loi...Il y a le secteur public et le secteur privé...Ces deux secteurs peuvent-ils exercer le droit de grève dans les mêmes conditions ? J'en doute, alors, il n'y a plus d'égalité.....C'est un exemple qui me vient en cette époque un peu troublée !

    Il y a faire la grève et subir la grève...différence... Je suis bien compliquée en ce jour ! On parle beaucoup de justice et celle-là, je suis pour ! Mais quelle justice ? Tous ces mots qu'on emploie en toutes occasions : justice, égalité, légalité, fraternité et j'en passe...si nous pouvions ne les employer qu'à bon escient ? Ils émaillent les phrases de bons sentiments et on se rengorge pour les avoir dits...Mais l'application, où en est-elle ? La loi dit que...mais qui est concerné ?

     

                           Notre vocabulaire est à revoir...Il y en a du travail à faire de ce côté ! Nos politiques qui, chacun en ce qui le concerne, sont persuadés d'agir pour la justice et l'égalité en toute légalité (!) devraient s'exercer, chacun en ce qui le concerne également, à un bon examen de conscience ! Dommage, ils n'ont pas le temps...

    Google Bookmarks

    8 commentaires